AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

PRIVILÉGIEZ LES PVS ET SCÉNARIOS ♥️

Partagez | .
 

 Happy Birthday my angel [Blue]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


avatar
∞ messages : 4515 ∞ à mystic falls depuis : 23/04/2010
∞ localisation : Avec sa Blue d'amour

MessageSujet: Happy Birthday my angel [Blue]   Sam 9 Juin - 19:13

Aujourd’hui, c’était une journée particulière car un an s’était écoulé depuis que Damon avait offert le voyage aux Caraïbes à Blue pour son anniversaire. La jeune femme avait dix-neuf ans et la première chose à laquelle le vampire avait pensé, c’était qu’il ne restait plus qu’un an avant qu’il ne la transforme, comme il le lui avait promis. Sauf que pour l’instant, il restait encore 365 jours donc, ce n’était pas pour l’ordre du jour.

L’aîné des Salvatore s’était réveillé dans la chambre de Miss Rouquine et à peine avait-il eu les yeux ouverts qu’il s’était empressé de réveiller Blue pour lui souhaiter un bon anniversaire. Dix neuf ans, ce n’était pas un rien étant donné que ça faisait un an qu’elle avait dix-huit ans et que dans un an elle en aurait vingt. Oui, c’était d’une logique extrême et même quelqu’un de débile pourrait le remarquer, mais bon, cette année serait en quelque sorte une année de transition. La dernière année durant laquelle la jolie rouquine serait un être humain tout ce qu’il y avait de plus normal. Il allait falloir qu’elle profite à fond et ça, Damon allait y veiller.

Pour lui trouver un cadeau, le vampire avait un peu pataugé et s’était limite trituré le cerveau afin d’avoir une idée. Ca ne lui était venu que très récemment et il avait adopté aussi sec. Bien sur, c’était loin d’être aussi génial que les Caraïbes parce que là, il avait vraiment tapé très fort, mais bon, il n’avait pas trop de souci à se faire car même la chose la plus simple plairait à Blue. L’aîné des Salvatore avait la chance d’avoir une femme sans prise de tête et qui n’attendait pas forcément quelque chose d’énorme pour que ça lui fasse plaisir. Enfin, même si ce n’était pas aussi spectaculaire que deux billets d’avion en direction une destination de rêve, et bien ça allait mettre du temps à préparer le tout.

Etant donné qu’aujourd’hui elle n’avait pas cours, il ne pouvait pas profiter du fait qu’elle était au lycée pour préparer tout ça et donc, il allait falloir qu’il trouve une excuse bidon pour éviter de passer l’après-midi en sa compagnie. Plus bidon que son excuse, il n’y avait pas, mais au moins, il avait tout de même passé la matinée avec elle. Il avait absolument tout fait pour être au petit soin avec elle, tout en la laissant respirer tout de même. En ce moment, elle comme lui avaient besoin de changer un peu d’air étant donné le grand tournant qui s’apprêtait à avoir lieu dans leurs vies et surtout dans leur vie de couple. Enfin, pour l’instant, ils ne pouvaient pas trop se prononcer, mais au moins, penser à autre chose.

En milieu d’après-midi, Damon avait laissé Blue, lui promettant de l’appeler en fin de journée. L’excuse qu’il avait sorti était totalement nulle, mais bon, elle ne posa pas trop de questions et il s’enferma aussi sec dans la pension. Le vampire ne put s’empêcher de prier pour qu’il n’y ait pas un boulet qui débarque parce que ça n’allait pas le faire. Il allait devenir méchant. Ce n’était pas du tout le moment pour qu’un élément Mickaelson débarque pour lui servir à nouveau le discours comme quoi il fallait qu’il fasse parti de la troupe. Enfin bon, il allait éviter de penser à ça parce que l’instant ne s’y prêtait pas. Il devait se concentrer sur la surprise qu’il devait préparer. D’ailleurs, il s’était mis à l’œuvre aussi sec en sortant absolument tout ce qu’il avait dans le frigo qui permettrait de préparer le menu qu’il avait eu en tête.

Il s’était vraiment creusé la cervelle pour trouver un bon menu. D’ailleurs, il avait absolument toutes les recettes qu’il fallait sous les yeux. Il les suivait à la lettre chacune des recettes et fixait le timing comme jamais. C’était énorme la pression qu’il se mettait tout seul. Pourtant, il ne remettait en doute ses talents culinaires. Il savait qu’il était bon quand il voulait, mais c’était tout de même pour l’anniversaire de Blue donc il fallait que ce soit génial. C’était même une obligation !
Damon ne voyait pas du tout le temps passer. L’ensemble de l’après-midi s’écoula comme s’il s’était passé une heure. Mais au moins, le vampire était dans les temps. Il avait aussi préparé la table comme il le fallait. Il voulait que tout soit parfait. Il ne voyait pas les choses autrement, en fait. Après la table, il sortit absolument toutes les chandelles qui se trouvaient dans la pension et les disposa un peu partout pour les allumer. Là, il faisait les choses vraiment en grand. Et puis, il n’y pouvait rien. Il était quand même amoureux et c’était la première fois qu’il ressentait quelque chose d’aussi énorme pour quelqu’un donc il ne pouvait pas expliquer son comportement. Damon attrapa son téléphone une fois que tout était prêt et composa le numéro de Blue qu’il connaissait par cœur depuis le temps.

« Mon ange ? Habille-toi, je t’attends à la pension » fit-il une fois qu’elle eut décrochée.

Il n’en ajouta pas plus, préférant garder la surprise. Bon, bien sur, elle pouvait se douter que tout aurait lieu à la pension car elle était très loin d’être idiote. Mais si jamais… Et bien elle aurait toujours la surprise.
Damon se rendit aussi dans sa chambre et alla se changer pour enfiler un costume qui se trouvait dans sa penderie.

_________________

Damon & Blue
I'M BETTER FOR YOU


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Blueberry N. Marsters
    Miss Rouquine
∞ messages : 11554 ∞ à mystic falls depuis : 25/04/2011 ∞ emploi / loisirs : étudiante
∞ localisation : dans ses bras

MessageSujet: Re: Happy Birthday my angel [Blue]   Mer 13 Juin - 18:13

Le temps passait vite, très vite. Cela faisait déjà un an que Damon et Blue étaient partis en voyage aux Caraïbes, à l’occasion du dix-huitième anniversaire de la jeune femme. Aujourd’hui, la jolie rouquine avait dix-neuf ans. Même si Blue faisait face à beaucoup de stress en ce moment, se réveiller aux côtés de Damon la faisait toujours sourire. C’était lui qui l’avait doucement tirée de son sommeil pour lui souhaiter un joyeux anniversaire. Blue s’était blottie dans ses bras en le remerciant. L’aîné des Salvatore pensait toujours à elle, peu importait l’épreuve par laquelle ils étaient en train de passer. Leur couple n’en ressortirait que plus fort. C’était grâce à ça que Blue avait du courage pour affronter tout ça.

La journée avait donc très bien commencé, puisque la jeune femme avait pu partager la matinée avec celui qu’elle aimait de tout son cœur. Peu importait ce qu’ils faisaient, Blue aimait passer du temps avec Damon. Quand il était là, la jolie rouquine se sentait calme, heureuse et paisible. Il faisait ressortir le meilleur d’elle-même. Après avoir passé le début de la journée ensemble, Damon prétexta avoir quelque chose à faire après-midi. Bien que Blue ait trouvé cela bizarre, elle n’avait pas protesté. Elle l’avait donc laissé vaquer à ses occupations pendant qu’elle faisait la même chose de son côté. Bien sûr, si elle avait pu, elle aurait passé tout son temps avec lui.

Mais il arrivait parfois que l’un d’eux ait quelque chose à faire, ou une personne à aller voir. Ce n’était pas pour cela que l’autre en faisait une maladie, même si le manque était là. Quelques heures passèrent durant lesquelles Blue occupa son temps à travailler ses cours, assise à la table du jardin. Si elle voulait réussir son année, c’était maintenant ou jamais qu’elle devait donner le meilleur d’elle-même. Dans un peu moins de trois semaines, l’année serait terminée. Le nez plongé dans ses bouquins, Blue ne vit pas l’après-midi passer. Elle décida d’aller ensuite prendre une douche pour se détendre après ces heures de travail. L’eau tiède sur sa peau la réconfortait et la détendait toujours.

Pour une fois, elle resta sous le jet d’eau tiède pendant de longues minutes. Elle avait fermé les yeux, faisant le vide dans son esprit. Blue avait une main posée sur le collier que Damon lui avait offert. Elle ne le quittait plus. C’était devenu le bijou qu’elle portait tous les jours, et qui lui rappelait combien elle avait de la chance de partager sa vie avec un vampire aussi merveilleux que lui. L’eau coulait le long de son dos et sur sa chevelure rousse, alors que le corps de Blue se détendait. Une fois ressourcée, et après avoir passé pas mal de temps sous l’eau, elle se lava en vitesse avant de quitter la cabine de douche. Blue sortit ensuite le sèche cheveux pour redonner une forme à sa jolie chevelure.

La jeune femme terminait de les sécher quand elle entendit son portable sonner. Elle s’entoura vite d’une serviette avant de se rendre dans sa chambre pour répondre à cet appel. Blue sourit en voyant le nom de Damon s’afficher sur l’écran. Entendre sa voix lui faisait toujours énormément de bien. Sa demande la fit légèrement arquer les sourcils, malgré son sourire toujours présent, comme à chaque fois qu’elle était surprise. Cependant elle accepta avec joie ce que Damon lui proposait, et raccrocha en lui disant qu’elle arriverait dans quelques minutes. Blue n’avait plus qu’à choisir les vêtements qu’elle porterait, puisqu’elle venait de sortir de la douche et qu’elle s’était déjà occupée de ses cheveux.

La jolie rouquine se demandait ce que Damon avait bien pu préparer, et elle se réjouissait déjà de savoir ce qu’il avait prévu. Elle ouvrit sa garde-robe, et en sortit une nouvelle robe, que le vampire n’avait encore jamais vue. Elle l’avait gardée pour une grande occasion, et à entendre la voix de Damon au téléphone, c’était le moment de la porter. Blue avait craqué sur cette belle robe rouge. Elle s’arrêtait un peu au-dessus du genou, et elle avait l’avantage de parfaitement épouser les formes de la jeune femme. Le dessus de la robe était maintenu par deux morceaux de tissus qui se rejoignaient dans le cou de Blue, attachés par un joli nœud, laissant le haut du dos de la jeune femme libre de tout tissu.

Elle passa quelques minutes de plus dans la salle de bain pour terminer de se préparer. Lorsqu’elle en sortit, elle enfila des chaussures à talons hauts, de la même couleur que la robe. Blue sortit ensuite de sa chambre et descendit les marches qui menaient vers le hall d’entrée de la maison. Elle enfila une veste légère pour se rendre à la pension. Même si le mois de juin avait bien démarré, les soirées étaient encore assez fraîches. Ce fut avec un léger sourire aux lèvres que Blue se dirigea vers la pension. Lorsqu’elle arriva à la porte, elle jeta un coup d’œil à l’heure. Il ne s’était écoulé qu’une quinzaine de minutes depuis que Damon l’avait appelée. La jolie rouquine frappa à la porte, pour le prévenir qu’elle était là, même s’il l’avait sans aucun doute déjà sentie arriver.

De là où elle était, elle sentait déjà plusieurs odeurs différentes, toutes plus agréables les unes que les autres. Le sourire de Blue s’élargit lorsqu’elle entendit les pas de Damon se rapprocher de la porte de la pension. Elle avait hâte de découvrir ce qu’il lui avait préparé comme surprise, mais aussi de passer la soirée en sa compagnie. Cela ne faisait peut-être que quelques heures qu’ils s’étaient quittés, mais sentir l'étreinte rassurante de Damon autour d'elle lui manquait déjà.

_________________


    you were made for me, you're my ecstasy.
    i was born to love you with every single beat of my heart, to take care of you every single day of my life. i wanna love you, i love every little thing about you. i'm caught in a dream and my dreams come true. it's so hard to believe this is happening to me. an amazing feeling coming through.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
∞ messages : 4515 ∞ à mystic falls depuis : 23/04/2010
∞ localisation : Avec sa Blue d'amour

MessageSujet: Re: Happy Birthday my angel [Blue]   Lun 18 Juin - 20:47

Pendant que Damon se préparait, il songea qu’il aurait peut-être dû dire à Blue de quelle façon elle devrait s’habiller car elle pouvait très bien enfiler un jean et un t-shirt. Il était entrain de s’habiller lui-même quand il songea tout de même à la rappeler pour lui faire une précision. Mais s’il faisait ça… il gâcherait quand même la surprise. Il était entrain de tapoter la coque de son téléphone portable entrain de réfléchir à ce qu’il allait faire. Le vampire connaissait la jeune femme, il savait qu’elle ne mettrait pas très longtemps avant d’arriver pour toquer à la porte de la pension. Il avait déjà été témoin de la vitesse avec laquelle elle pouvait prendre une douche et s’habiller quand elle était pressée. Il se souvenait d’ailleurs, qu’une fois, il ne lui avait laissé que trente minutes pour tout faire parce qu’ils devaient se dépêcher avant qu’il n’y ait trop de monde pour se rendre au restaurant. Et bien, elle s’était préparée en une demi-heure et au bout de ces trente minutes, ils étaient à nouveau sur la route.

L’aîné des Salvatore se souvenait de chacun des moments qu’il avait partagés avec la jolie rouquine. Absolument aucun ne lui faisait défaut et ne lui ferait jamais. Depuis la première fois qu’il avait posé ses yeux sur elle, il n’avait absolument rien oublié. Tous les détails étaient là et on pouvait lui jurer qu’à certains moments c’était autre chose et pas ce à quoi il pensait, il mettrait sa main à couper que c’était lui qui avait raison. Il ne fallait pas oublier que Damon avait toujours raison et encore plus quand on lui donnait tord parce qu’il cherchait toujours un moyen de prouver par A+B que c’était ainsi et pas autrement. Il avait une excellente mémoire et ce n’était pas prêt de changer car il tenait à sa mémoire d’éléphant. Et puis, comme il ne risquait plus les troubles de la mémoire, ni la perte de mémoire et bien… Il ne risquait pas d’oublier, ni d’omettre quoi que ce soit.

Il termina de s’habiller sans avoir appelé Blue. Finalement, le vampire jugeait la jeune femme assez intelligente pour savoir de quelle façon se vêtir. Et puis, comme c’était son anniversaire, elle devait bien s’en douter qu’il fallait un minimum de tenue. Enfin, peut-être que l’aîné des Salvatore voyait les choses en beaucoup trop grands. En fait, personne ne les verrait de toute façon, donc est-ce que c’était utile d’en faire des tonnes ? C’était une excellente question. On ne pouvait pas lui en vouloir de faire les choses biens. Certes, ce n’était que les dix-neuf ans de Miss Rouquine et ce n’était pas comparable avec les dix-huit et les vingt-et-un ans. Sauf que là, les vingt ans seraient assez mémorables étant donné que dans un an, jour pour jour, Damon ferait d’elle un être immortel. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ça ne le faisait pas particulièrement flipper de se dire que la jolie rouquine deviendrait un vampire et ça ne l’empêchait pas de dormir de se dire qu’il allait la priver de son humanité. C’était une décision murement réfléchit et une fois une décision prise, il ne revenait jamais en arrière. Et si cela devait arriver, se serait parce que Blue en aurait fait la demande et pas autrement.

Le vampire attendait tranquillement la jeune femme dans la cuisine. Il surveillait tout de même la cuisson, car même si ça cuisait à feu doux et qu’il y avait peu de chance que ça cuise de trop ou bien que ça rate. L’aîné des Salvatore avait une confiance extrême en son don culinaire. Jamais il n’aurait pensé être doué en cuisine et en fait, ça ne le passionnait pas plus que ça, mais quand il s’y mettait, il s’y mettait bien. Même lui, il se surprenait à chaque fois. Quand il entendit des coups frappés à la porte d’entré, un sourire vint se peindre sur ses lèvres. Il savait à l’avance qui c’était Blue. Il sentait sa présence comme si elle était à côté de lui. Il remit le couvercle sur la grosse cocotte et se dirigea vers la porte d’entrée d’un pas tranquille.

En l’ouvrant, il eut l’agréable surprise de découvrir une Miss Rouquine élégamment habillée, comme il le souhaitait. Elle avait vu juste et ce n’était pas étonnant. Il s’effaça légèrement de la porte pour qu’elle puisse entrée et lui prit sa veste pour l’accrocher au porte-manteau. Damon prit le temps de l’observer et il la trouva juste parfaite dans sa robe rouge. Il déposa un baiser sur ses lèvres tout en la serrant contre lui. Elle lui avait manqué durant cette après-midi et il était plus que content de l’avoir à nouveau dans ses bras. Parfois, c’était horrible la façon dont ils se manquaient l’un et l’autre quand ils étaient séparés. Là, bien évidemment, c’était un cas de force majeur car ça avait été pour son anniversaire, mais quand même. Bien souvent, quand Blue devait travailler pour son diplôme de fin d’année, Damon se posait dans un coin et l’observait. Sans que cela ne soit trop oppressant bien sur parce que se sentir tout le temps fixer, c’était perturbant.

« C’est nouveau, ça »
fit-il en caressant ses hanches au travers le tissu rouge de sa robe. « En tout cas, tu es magnifique dedans. »

Même si, bien souvent, elle n’avait pas besoin d’une jolie robe pour être magnifique. Quoi qu’elle porte, le vampire n’avait d’yeux que pour elle et la trouvait superbe à chaque fois. C’était peut-être la vision d’un homme totalement amoureux, mais Damon s’en moquait totalement. Et puis, on pouvait penser ce qu’on voulait de lui, c’était pareil, ça ne lui faisait ni chaud, ni froid.

_________________

Damon & Blue
I'M BETTER FOR YOU


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Blueberry N. Marsters
    Miss Rouquine
∞ messages : 11554 ∞ à mystic falls depuis : 25/04/2011 ∞ emploi / loisirs : étudiante
∞ localisation : dans ses bras

MessageSujet: Re: Happy Birthday my angel [Blue]   Dim 24 Juin - 14:55

Le sourire de Blue s’agrandit lorsque Damon ouvrit la porte. Le vampire s’effaça assez rapidement pour la laisser entrer, mais la jolie rouquine avait déjà eu le temps de voir à quel point son costume lui allait bien. Il était déjà très attirant quoi qu’il puisse porter, mais là… Elle laissa Damon la débarrasser de sa veste et continua à sourire pendant qu’il la regardait. Un très léger soupire sortit de sa bouche lorsqu’il l’attira contre lui. L’étreinte de Damon autour d’elle avait toujours cet effet sur elle. Elle adorait sentir les bras de l’aîné des Salvatore l’entourer de cette manière. La jolie rouquine lui rendit son baiser en glissant ses mains dans son dos. C’était dans les bras de Damon que Blue se sentait réellement heureuse.

Bien sûr, elle l’était aussi le reste du temps, tout simplement parce qu’elle partageait la vie d’un homme extraordinaire. Mais la jeune femme l’était encore plus quand elle pouvait être dans ses bras et se serrer contre lui. Elle fit durer le baiser tout en faisant glisser ses mains sur son dos, à travers sa veste. La jolie rouquine sentit les mains de Damon se poser sur ses hanches lorsque leurs lèvres se décollèrent. Comme d’habitude, et même à travers le tissu de sa robe, sa peau frissonna légèrement sous les caresses de ses mains. Blue fit glisser l’une de ses mains sur la joue de Damon en souriant encore et toujours. Elle le trouvait si merveilleux qu’elle se disait sans cesse qu’elle avait de la chance de l’avoir.

- Merci. Tu n’es pas mal non plus… Tu es même parfait.

Ce qu’il portait lui allait très bien, et le rendait encore plus attirant aux yeux de Blue. Elle déposa un nouveau baiser sur ses lèvres et frotta légèrement son nez contre le sien avant de regarder autour d’elle. De l’entrée de la pension, elle pouvait déjà apercevoir que le reste de la maison était rempli de bougies, créant une ambiance agréable et une lumière tamisée. Il s’était vraiment donné du mal pour faire tout ça, et cela rendait Blue encore plus heureuse de voir tout ce qu’il avait préparé rien que pour elle. Un soupire admiratif s’échappa même de ses lèvres en parcourant la pension du regard. Ses yeux marron se reposèrent ensuite sur Damon, qu’elle serrait toujours contre elle.

- Est-ce que je t’ai déjà dit que tu étais le vampire le plus merveilleux du monde ?

Damon avait toujours tout fait pour Blue, même lorsqu’elle était simplement son humaine, et qu’ils ignoraient encore qu’ils s’aimaient tous les deux. L’aîné des Salvatore avait toujours été là pour elle, et il trouvait toujours de quoi la faire sourire lorsqu’elle allait un peu moins bien. Et aujourd’hui encore, alors qu’ils passaient par une période de stress, il avait réussi à préparer une soirée d’anniversaire à Blue qui allait la faire oublier ses tracas pendant quelques heures. Dès qu’elle était entrée dans la pension et qu’il l’avait serrée contre lui, elle était retournée dans leur bulle d’amour et de calme, là où tout ne pouvait qu’aller bien. Damon lui offrait tout ce dont elle avait besoin pour se sentir bien.

Même si elle avait hâte de découvrir tout ce qu’il avait mis en place pour cette soirée, Blue ne bougea pas de ses bras. Le serrer contre elle était déjà un cadeau en soi, surtout quand on savait tout le bien que cela faisait à Blue. La jolie rouquine ne se lassait jamais de son étreinte. Au contraire, c’était même difficile pour elle de s’en passer, même lorsqu’ils ne se séparaient que pour quelques heures. Cet attachement était si fort que certains avaient peine à croire qu’ils se manquaient à ce point lorsqu’ils se séparaient pour la journée. Et pourtant, c’était vrai. Blue pensait que c'était leur lien qui faisait qu’ils étaient extrêmement proches, et que celui-ci avait sa part de responsabilité dans le fait qu’ils ne pouvaient pas se passer l’un de l’autre.

Mais ce lien ne faisait pas tout, il y avait bien plus que ça. Eux seuls pouvaient comprendre l’intensité de ce qu’ils partageaient. Et après tout si les autres ne comprenaient pas, ils s’en fichaient complètement. Tout ce qui comptait c’était qu’ils soient heureux tous les deux. Et on pouvait aisément dire que Damon et Blue l’étaient vraiment.

_________________


    you were made for me, you're my ecstasy.
    i was born to love you with every single beat of my heart, to take care of you every single day of my life. i wanna love you, i love every little thing about you. i'm caught in a dream and my dreams come true. it's so hard to believe this is happening to me. an amazing feeling coming through.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
∞ messages : 4515 ∞ à mystic falls depuis : 23/04/2010
∞ localisation : Avec sa Blue d'amour

MessageSujet: Re: Happy Birthday my angel [Blue]   Mar 26 Juin - 21:05

Damon espérait sincèrement que cette soirée allait permettre à la jeune femme de se changer un peu les idées et de profiter. Après tout, même s’il allait y avoir du changement dans leur vie et que c’était un peu compliqué en ce moment, il ne fallait pas pour autant se laisser abattre parce que la vie continuait tout de même. Tout du moins, c’était le point de vue de l’aîné des Salvatore. Il n’était peut-être pas le même pour tout le monde, et peut-être pas pour Blue étant donné la façon dont elle tenait à ce changement, mais il fallait quand même se faire une raison. Enfin, pour l’instant, la décision définitive n’était pas encore tombée alors ça ne servait à rien de se tracasser. De plus, il était déterminé à faire en sorte qu’elle profite de la soirée.

C’était la première fois que le vampire voyait la robe que la jolie rouquine portait sur elle et bien évidemment, il le lui avait fait remarquer car c’était difficile de faire autrement. En tout cas, il trouvait que cette robe lui allait magnifiquement bien. Elle mettait en avant la couleur de ses cheveux que Damon avait toujours trouvé magnifique. Au moins, on ne la trouvait pas à chaque coin de rue. Mais il n’y avait pas que ça qui faisait que Blue était une jeune femme absolument unique. Tout chez elle faisait que Miss Rouquin était un être unique. Et ce, surtout aux yeux de l’aîné des Salvatore. La liste était beaucoup trop longue pour être exposée et ça lui prendrait même des heures et des heures avant de réussir à la faire, et encore, il manquerait sans doute des choses.

« Autant faire les choses en grand, non ? »

Comme à chaque fois, les retrouvailles s’éternisaient et ce n’était vraiment pas pour déplaire au vampire. Leur lien était tellement fort qu’à chaque fois qu’ils se retrouvaient, c’était ainsi. L’envie d’être tout le temps collé H24 ensemble était très forte, mais l’un comme l’autre savait que ce n’était pas forcément bon. Ils avaient tout de même une vie et être tout le temps dans une bulle… C’était le coup à péter un plomb. Certes, ils étaient très proches et souvent d’accord (même s’ils leur arrivaient de ne pas partager le même avis sur un point quelconque), mais ce n’était pas pour autant qu’ils oubliaient tout le reste. Ils gardaient une certaine indépendance et c’était très bien ainsi.

Damon la laissa découvrir un peu la pension. Les lumières n’étaient pas toutes allumées pour laisser quand même les bougies faire leur effet. Quelque part, heureusement parce que sinon, ils n’y verraient pas grand-chose. Sauf le vampire étant donné sa vue développée. Enfin, pour l’instant, ce n’était pas lui dont il était question. C’était à nouveau l’anniversaire de Blue et c’était encore une fois sa journée à elle. S’il n’avait pas eu tout à préparer, il aurait passé la journée avec elle, mais une surprise était une surprise. Ca n’avait rien d’aussi impressionnant que les vacances qu’il lui avait payé pour ses dix-huit ans, mais il savait qu’un dîner lui plairait tout autant. Miss Rouquine n’était pas une personne très compliquée. La simplicité pouvait lui plaire tout autant. C’était une des raisons qui faisait que l’aîné des Salvatore l’aimait.

« Hum… Laisse-moi réfléchir… Oh ! Tu viens de le faire, en fait ! »

Avec un sourire éclatant, il lui offrit son bras et une fois que Blue eut accepté l’invitation, ils marchèrent en direction du salon. Sur la table basse, Damon avait déposé deux coupes à champagne et dans un seau à champagne se trouvait une bouteille qu’il avait déjà mise au frigo la veille avant de se rendre chez la jeune femme. Tout était déjà calculé à l’avance. Après tout, la jeune femme avait déjà usé de ce stratège pour la Saint Valentin en faisant en sorte de tout cacher pour que Damon ne trouve rien. Sauf que là, il avait tout caché dans sa propre maison et il savait que même s’il avait autorisé à la jeune femme de faire comme chez elle, elle n’allait pas le faire à 100%. Tout du moins, pas pour le moment.

L’aîné des Salvatore laissa Miss Rouquine prendre place sur le canapé pendant qu’il sabrait le champagne pour verser le liquide doré pétillant dans les coupes. L’espace d’une seconde, il se dit qu’il pourrait faire restaurateur dans un grand restaurant, mais il n’avait malheureusement pas assez de patience pour ça. Il fallait voir les gens qui allaient au restaurant et qui étaient aimables comme des portes de prison… Ca faisait vraiment peur à voir ! Pour cette raison, il valait mieux ne pas avoir Damon Salvatore pour serveur car les verres pourraient tomber sur les genoux des gens par un malheureux hasard.

Une fois le champagne versé, il remit la bouteille dans le seau afin qu’elle puisse rester fraiche. Il tendit sa coupe à Blue et prit la sienne avant de s’installer auprès de la demoiselle. Il lui offrit un énième sourire.

« Pour le coup, j’ai pas de fraise, mais on fera sans. A ta santé ! »

_________________

Damon & Blue
I'M BETTER FOR YOU


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Blueberry N. Marsters
    Miss Rouquine
∞ messages : 11554 ∞ à mystic falls depuis : 25/04/2011 ∞ emploi / loisirs : étudiante
∞ localisation : dans ses bras

MessageSujet: Re: Happy Birthday my angel [Blue]   Ven 29 Juin - 18:41

Blue ne s’arrêtait plus de sourire, et était occupée à caresser le dos de Damon à travers ses vêtements. Elle faisait glisser ses mains sur son dos tout en l’observant avec un regard tendre et amoureux. Il lui avoua qu’il avait voulu faire les choses en grand, et elle devait admettre qu’il avait assez bien réussi ça. La jolie rouquine n’avait pas encore tout vu, mais elle était déjà émerveillée par la vue des bougies qui illuminaient la pension. Enfin pour l’instant c’était surtout la vue si parfaite de son vampire en costume qui l’émerveillait. Damon était très beau, même plus que ça. Comme elle le lui avait déjà dit plusieurs fois depuis qu’ils étaient liés, il était merveilleux à ses yeux.

D’ailleurs lorsqu’elle lui demanda si elle lui avait déjà dit qu’il était le vampire le plus merveilleux du monde, Damon fit mine de réfléchir pendant une demi seconde, avant de lui dire qu’elle venait de le faire. Un léger rire sortit de la bouche de Blue et résonna dans l’entrée de la pension pendant qu’elle laissait ses mains glisser sur sa taille pour quitter son dos. Elle lui rendit son sourire et posa sa main sur le bras qu’il venait de lui tendre. Les deux jeunes gens quittèrent l’entrée de la pension pour aller vers le salon. La jolie rouquine avança aux côtés de Damon en se rappelant l’une des premières fois où elle avait passé une soirée avec lui dans ce salon.

Ils avaient d’abord dansé un slow ensemble, à la demande de Blue. Puis ils avaient enchaîné sur le Rock’n’roll et la jeune femme se souvenait s’être bien amusée dans les bras de Damon, à danser avec lui. Avant cette soirée-là, elle n’avait plus dansé depuis des années. Mais elle avait senti tous les pas lui revenir directement, et Damon et elle avaient été si synchronisés qu’on aurait dit qu’ils dansaient ensemble depuis des années. D’aussi loin qu’elle se souvienne, ils avaient toujours été complémentaires, même lorsqu’ils ignoraient qu’ils s’aimaient plus que tout. Blue arriva en compagnie de Damon à hauteur de la table basse du salon, et elle fut ravie en découvrant deux coupes de champagne.

La main de la jolie rouquine quitta le bras de l’aîné des Salvatore, et elle alla prendre place sur le canapé sans qu’il n’ait à le lui demander. Blue le regarda ouvrir la bouteille et verser le champagne dans les verres, sans jamais quitter son sourire qui illuminait les traits de son visage. Pour l’instant elle avait bien besoin de moments de fête comme ceux-ci, étant donné les récents événements. Damon lui permettait d’oublier ces tracas et cette peine, et elle était heureuse qu’il soit là pour elle, comme il l’avait toujours été. La jeune femme prit le verre qu’il lui tendait et déposa un baiser sur la joue du vampire lorsqu’il prit place à côté d’elle. Elle frotta ensuite son nez contre sa joue, puis fit s’entrechoquer leurs verres.

- Fraises ou pas fraises, tout est parfait.

Même si le souvenir qu’elle avait d’une soirée qui comportait des fraises et du champagne était vraiment… inoubliable. C’était le moins qu’on puisse dire vu la nuit incroyable qu’ils avaient passée ensemble. Mais cette soirée s’annonçait très bien elle aussi, surtout vu tout ce que Damon avait préparé. Après avoir offert un nouveau sourire à l’aîné des Salvatore, Blue porta son verra à ses lèvres. Le champagne était délicieux, peut-être même meilleur que celui qu’elle avait acheté à l’occasion de la Saint-Valentin. En tout cas, il était aussi bon, ça c’était certain. La jolie rouquine entremêla ses doigts avec ceux de Damon, tout en continuant à profiter du début de la soirée à ses côtés.

- J’ai hâte de voir tout ce que tu as prévu. En tout cas je ne sais pas ce que tu as cuisiné mais ça sent très bon.

Quand elle attendait à la porte, c’était l’une des premières choses que Blue avait remarquée. Cette odeur l’avait attirée, et elle ne pouvait qu’en être plus impatiente de savoir ce que Damon avait préparé. La jeune femme posa sa tête contre l’épaule de Damon, tout en caressant le dos de sa main avec son pouce. Les lumières des bougies attiraient le regard de Blue, qui laissait le bonheur se peindre sur son visage rien qu'en regardant les flemmes danser au sommet des chandelles.

_________________


    you were made for me, you're my ecstasy.
    i was born to love you with every single beat of my heart, to take care of you every single day of my life. i wanna love you, i love every little thing about you. i'm caught in a dream and my dreams come true. it's so hard to believe this is happening to me. an amazing feeling coming through.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
∞ messages : 4515 ∞ à mystic falls depuis : 23/04/2010
∞ localisation : Avec sa Blue d'amour

MessageSujet: Re: Happy Birthday my angel [Blue]   Mar 3 Juil - 16:09

Cela faisait maintenant plus d’un an et demi que Damon et Blue se côtoyaient et pourtant, il avait parfois l’impression que ça ne faisait pas si longtemps que ça. Cependant, cela faisait maintenant six mois qu’il lui avait avoué ses sentiments envers elle. Sentiments qu’il avait finalement découvert durant leur séparation. Chris était même venu le voir pour lui mettre les pendules à l’heure, mais il était resté sourd. En fait, c’était à lui de se faire le déclique tout seul. Personne ne pouvait l’avoir pour lui. Mais enfin, maintenant tout allait parfaitement bien entre eux et il ne fallait plus penser au passé. Tout du moins, si car ils avaient quand même d’excellents souvenirs. Il ne fallait garder que le meilleur et oublier le pire. C’était l’objectif et un objectif relativement simple à atteindre.

Miss Rouquine était tout simplement magnifique dans sa robe assortie à sa couleur de cheveux. Dans la pension, Damon ne voyait qu’elle et ne verrait jamais rien d’autre. Ils avaient la pension pour eux tout seul étant donné que Chris avait déserté jusqu’au lendemain matin pour retourner dans sa maison afin de pouvoir les laisser. Enfin… C’était surtout l’aîné des Salvatore qui l’avait quasiment mis à la porte. Bon, il n’avait pas été aussi catégorique, mais disons qu’il n’avait pas trop laissé le choix à son meilleur ami. Surtout que Chris étaient de plus en plus capable à se maîtriser. Les effets négatifs que Katherine avaient eu sur lui commençaient à disparaitre, même s’il fallait continuer de le surveiller parce qu’il y avait encore un risque qu’il pète un plomb d’une minute à l’autre, mais pour l’instant, il y avait bon espoir pour qu’il se remette à manger les écureuils de la forêt.

Mis à part ça, Damon avait tenu à ce que tout soit parfait pour les dix-neuf ans de Blue. Pour la jeune femme, le vampire n’avait absolument aucune limite, il était prêt à tout et n’importe quoi pour que la jeune femme passe un super anniversaire. La preuve était que l’an passé, il lui avait offert un voyage aux Caraïbes. Et c’était arrivé comme un cheveu sur la soupe car il avait débarqué chez elle et lui avait balancé de but en blanc : « Fais ta valise, on s’en va ! ». On ne pouvait pas fait plus surprenant. Mais bon, là, il avait eu une idée plus simple et il savait que même si ça l’était, ce qu’il avait fait restait quand même une surprise. Ce n’était pas tous les jours qu’il mettait en avant ses talents culinaires. Il n’avait pas trop l’occasion de cuisiner étant donné que dans cette maison, il n’y avait pas eu beaucoup d’occupant humain. Zach, leur soit disant oncle, se faisait à manger tout seul et quand il y avait Elena qui venait, ce n’était jamais pour manger. Enfin bon, maintenant il y avait tout ce qu’il fallait dans le frigo et bien sur, il était arrivé que l’aîné des Salvatore cuisine un truc vite fait, mais jamais un quelque chose comme il l’avait fait cet après-midi.

L’aîné des Salvatore venait d’offrir sa coupe de champagne à Blue avant de s’asseoir à ses côtés. La pension était calme et c’était l’ambiance qu’il voulait. Il ne pouvait pas rêver mieux comme situation. Damon était plus que content que la jeune femme trouve que c’était parfait. Il n’en demandait pas plus car si cela lui plaisait, c’était tout ce qui comptait parce que si ça lui plaisir, alors ça ne pouvait que lui plaire à lui aussi. C’était ainsi que ça marchait entre eux et ce n’était pas prêt de changer.

« Alors tant mieux. »

Damon porta la coupe de champagne à ses lèvres pour en boire une gorgée. Ce champagne là, c’était le seul qu’ils avaient à la pension pour la simple et bonne raison que c’était l’un des meilleurs qu’on pouvait trouver, même s’ils étaient plusieurs bons champagnes. Généralement, quand il y en avait un de différent, c’était parce qu’Elena en avait apporté étant donné que mademoiselle n’en aimait qu’un et qu’elle n’en buvait qu’un. Quand le vampire décidait de faire quelque chose, on pouvait facilement dire qu’il faisait dans la dentelle. Rien n’était trop beau, ni trop cher pour Miss Rouquine. Et ce n’était pas parce que le compte bancaire des Salvatore était bien rempli qu’il agissait de cette façon. Même s’il avait été plus ou moins pauvre, il essaierait de décrocher la lune pour celle qu’il aimait.

« C’est une surprise ! »

Et il espérait vraiment ne rien avoir raté. Pourtant, il était sur de lui pour le coup, mais comme tout grand chef, il ne pouvait pas s’empêcher d’angoisser légèrement. Oui, même lui, il lui arrivait de se poser des questions sur s’il faisait bien ou mal. C’était ainsi. Enfin, pour l’instant, il pouvait se détendre étant donné que ça sentait plutôt bon et généralement, c’était déjà bon signe.

_________________

Damon & Blue
I'M BETTER FOR YOU


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Blueberry N. Marsters
    Miss Rouquine
∞ messages : 11554 ∞ à mystic falls depuis : 25/04/2011 ∞ emploi / loisirs : étudiante
∞ localisation : dans ses bras

MessageSujet: Re: Happy Birthday my angel [Blue]   Mer 4 Juil - 16:44

La tête légèrement appuyée contre l’épaule de Damon, Blue profitait de son champagne en le buvant doucement. Elle regardait les chandelles en souriant, tout en profitant du calme que leur offrait la pension. La jolie rouquine aimait beaucoup l’ambiance que l’aîné des Salvatore avait créée avec les bougies, cela lui inspirait un certain bien-être. Passer son anniversaire avec lui ne pouvait qu’être agréable, surtout après tout ce qu’il avait préparé pour elle. Pour l’instant elle ne trouvait rien à redire, elle trouvait que tout était parfait. Il avait même mis un costume pour l’occasion. D’ailleurs Blue trouvait Damon très élégant habillé de cette façon, même s’il l’était toujours, peu importait ce qu’il portait.

Blue lui avait avoué avoir hâte de savoir ce qu’il lui avait préparé, et il se contenta de répliquer que c’était une surprise. La jeune femme s’en serait doutée, mais l’entendre le dire la fit sourire. Il savait que prononcer ce mot ne faisait qu’attiser la curiosité de Blue. Mais elle ne demanderait rien de plus à Damon, et attendrait patiemment qu’il la conduise à table pour enfin découvrir ce qu’il avait cuisiné. Depuis qu’elle était avec lui, Blue avait fait des progrès considérables en matière de patience. Avant elle n’aurait pas été capable d’attendre. D’ailleurs au début de leur histoire, quand ils venaient de se lier, Blue n’arrêtait pas de poser des tonnes de questions à Damon pour savoir à quoi il pensait quand il lui ‘cachait’ quelque chose.

- J’aime les surprises.

Enfin c’était surtout celles de Damon qu’elle aimait. Elle n’avait jamais peur d’être déçue, ou de ne pas aimer. Il n’y avait aucune raison que quelque chose de ce genre arrive un jour, étant donné qu’il la connaissait par cœur et qu’il savait tout ce qui lui plaisait. Depuis le temps qu’ils étaient ensemble, ils avaient appris à se connaître. Même avant qu’ils ne soient officiellement un couple, Damon s’était toujours tracassé de savoir ce que Blue pensait. Il lui avait souvent demandé son avis, et la jeune femme lui en avait toujours été reconnaissante, étant donné qu’à l’époque elle n’était censée être que son humaine. Cela lui prouvait encore une fois que Damon n’était pas un vampire ordinaire.

- Mais je t’aime surtout toi !

Les derniers mois n’avaient vraiment pas été simples, et avaient surtout été très riches en émotions. Et pourtant, jamais Damon n’avait baissé les bras. Il avait été là pour elle à chaque fois qu’elle en avait eu besoin, et avait toujours réussi à lui remonter le moral, même lorsqu’elle avait eu à vivre cette terrible épreuve de la perte d’un proche. Blue avait beau avoir les nerfs solides, cet évènement-là l’avait terrifiée et elle avait eu du mal à tout supporter. C’était uniquement grâce à Damon qu’elle arborait encore un sourire radieux même après tout ça. Les gens avaient beau médire, l’aîné des Salvatore était sûrement la personne qui lui avait accordé autant d’attention et qui avait toujours voulu le mieux pour elle.

D’ailleurs il s’y était toujours bien pris, car elle n’avait jamais manqué de rien à ses côtés. Justement, la jolie rouquine avait toujours eu plus que ce qu’elle n’aurait jamais espéré. Par exemple, pour son dix-huitième anniversaire, Damon était allé jusqu’à l’emmener en voyage aux Caraïbes. On pouvait dire ce qu’on voulait, mais un vampire faisait rarement ça pour l’humain ou l’humaine qui lui appartenait. Blue ne pouvait pas s’empêcher de penser que rien que ça devrait suffire à prouver que Damon était honnête envers la jeune femme, et qu’il n’avait jamais tenté de profiter d’elle pour quoi que ce soit. Mais c’était comme ça, il subsisterait toujours des personnes qui ne voulaient rien croire.

Même certains de ses amis les plus proches avaient du mal à comprendre, et pourtant ils devaient assez bien connaître Blue pour se rendre compte que la jeune femme ne leur racontait pas d’histoire et que la relation entre Damon et elle était plus que sérieuse. Enfin, à la limite, même si sur le moment cela lui faisait du mal, la jolie rouquine oubliait vite tout ça une fois qu’elle était à nouveau dans les bras du vampire. Quand ils étaient ensemble, plus rien ne comptait mis à part leur bulle qui leur était réservée, et que personne ne pouvait pénétrer mis à part eux.

_________________


    you were made for me, you're my ecstasy.
    i was born to love you with every single beat of my heart, to take care of you every single day of my life. i wanna love you, i love every little thing about you. i'm caught in a dream and my dreams come true. it's so hard to believe this is happening to me. an amazing feeling coming through.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
∞ messages : 4515 ∞ à mystic falls depuis : 23/04/2010
∞ localisation : Avec sa Blue d'amour

MessageSujet: Re: Happy Birthday my angel [Blue]   Mer 11 Juil - 15:30

Le calme régnait dans la pension et une soirée tranquille était l’objectif de Damon. Ils en avaient besoin, l’un comme l’autre, en ce moment étant donné ce qui était entrain de se passer dans leur vie de couple. C’était quelque chose à laquelle ni lui ni elle n’était préparés, mais ils allaient s’en sortir. Ils rencontraient quelques difficultés, mais l’aîné des Salvatore ne perdait pas vraiment espoir. Celle qui avait plus tendance à être désespérée, c’était Blue et il souhaitait qu’elle oublie, pour ce soir, tout ce qui se passait autour d’eux. Mettant de ce fait leur quotidien en pause. Et il n’y avait rien de telle qu’une soirée en amoureux pour souffler un bon coup. Il aurait pu lui payer une séance de relaxation afin qu’elle puisse se détendre, mais à la dernière minute, il avait songé qu’ils avaient aussi besoin d’être ensemble et de souffler. Même lui, qui était un vampire, il était un peu dépasser par les évènements et cette soirée avec la jolie rouquine était la bienvenue, même si le prétexte était l’anniversaire de cette dernière.

L’aîné des Salvatore buvait tranquillement sa coupe de champagne. Il tenait la main de la jeune femme dans la sienne, leurs doigts entrelacés. De son pouce, il caressait le dos de sa main. Ce qu’il y avait de bien entre eux, c’était qu’ils n’avaient pas forcément besoin de communiquer pour se comprendre. Parfois, le silence était plus significatif que les mots. Et en ce moment, le silence n’était vraiment pesant. Il ne l’avait jamais été entre eux. Sauf peut-être une seule fois, c’était le jour de leur dispute quand Damon avait jugé qu’ils n’avaient absolument plus rien à se dire. D’ailleurs, depuis, ils évitaient de parler de Vicki. Ne le faisant que quand c’était réellement nécessaire. Mais ils ne s’attardaient pas forcément là-dessus. Peut-être que le vampire n’était pas forcément concilient là-dessus et qu’il devrait au moins faire un effet pour Blue, sauf que pour l’instant Vicki était vraiment dans la liste noire de Damon et il n’avait pas particulièrement envie de faire un effort pour le moment. Un jour peut-être… C’était en réflexion.

Pour le moment, l’aîné des Salvatore déclarait que ce qu’il avait préparé était une surprise et qu’il ne lui avouerait pas de si tôt ce qu’il avait pris le temps de cuisiner. De plus, ce qu’il avait trouvé lui avait même donné envie de gouter. Pourtant, il n’était pas forcément du genre à manger de la nourriture humaine, même s’il l’avait fait pendant leurs vacances aux Caraïbes et qu’il accompagnait quasiment à chaque fois la jeune femme durant ses repas. Mais là, il devait bien avouer avoir envie de manger ce qu’il avait fait. Et puis, quel genre de cuisinier serait-il s’il ne goutait pas lui-même sa propre cuisine ? Il pourrait faire de Blue sa gouteuse personnelle, mais il ne pouvait pas se faire une idée exacte de ce qui manquait si ça ne passait pas par sa propre bouche.

Il pouvait sentir la curiosité de sa Miss Rouquine quant à ce qu’il était entrain de faire, mais il savait aussi qu’elle ne lui poserait pas la question parce qu’il ne répondrait pas. Depuis le temps qu’ils se côtoyaient, ils se connaissaient plus ou moins par cœur (parce que les surprises de la part de l’un et de l’autre étaient surprenantes quand on ne s’y attendait pas) et la jeune femme avait rapidement appris que quand il décrétait qu’il garderait une surprise jusqu’au bout, il le ferait. Et puis, où était l’intérêt d’une surprise si on la dévoilait ? La patience n’était peut-être pas leur qualité première, mais au finale, la surprise se révélait géniale quand on ne s’y attendait réellement pas.

« Pour une fois que tu es patiente… » fit-il en souriant.

D’habitude, elle était la première à demander « C’est quoi ? », mais là, rien. Pas la moindre question. Et c’était tant mieux car de cette façon, Damon n’avait pas à répliquer : « Non c’est une surprise et ça gâcherait tout ». Bien sur qu’elle savait qu’il lui avait préparé un repas. Ca se sentait et ça, c’était dur à cacher. A moins d’ouvrir toutes les fenêtres, et encore… Ca ne servirait à rien. Mais l’aîné des Salvatore gardait l’avantage dans le sens où elle ignorait encore qu’il avait préparé.

« Moi aussi, je t’aime » répondit-il.

Depuis qu’il lui avait dit ces trois mots, ils sortaient tellement naturellement de la bouche du vampire qu’il ne prenait plus le temps de réfléchir. Il l’aimait et puis c’était tout. Ca ne servait à rien de réfléchir trois cents ans pour sortir « je t’aime ». Ce qu’il préférait, c’était leur vague d’amour qu’ils s’envoyaient grâce à leur lien. Chaque jours Damon ‘bénissait’ ce lien qui s’était installé entre eux le jour où il avait fait d’elle son humaine.

_________________

Damon & Blue
I'M BETTER FOR YOU


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Blueberry N. Marsters
    Miss Rouquine
∞ messages : 11554 ∞ à mystic falls depuis : 25/04/2011 ∞ emploi / loisirs : étudiante
∞ localisation : dans ses bras

MessageSujet: Re: Happy Birthday my angel [Blue]   Ven 13 Juil - 13:23

Damon avait tapé juste en organisant cette soirée pour Blue. La jeune femme prenait ces quelques heures comme une pause, un moment sans stress et sans inquiétude. Vu ce qu’ils traversaient en ce moment, ils avaient bien besoin de passer du temps ensemble à faire le vide. L’anniversaire de Blue tombait à pic, leur offrant l’occasion de fêter quelque chose ensemble. Ils pouvaient relâcher la pression pendant une soirée, qu’ils passeraient ensemble, dans leur bulle de bien-être. En parlant de bulles, la jolie rouquine continuait à boire son champagne, appréciant chaque gorgée à sa juste valeur. C’était vraiment un très bon champagne, il n’y avait pas à dire.

Blue lui rendit son sourire lorsqu’il lui fit remarquer qu’il était rare qu’elle soit si patiente. Damon ne devait certainement pas avoir oublié toutes les fois où elle n’avait pas cessé de lui poser des questions jusqu’à ce qu’il lui révèle ce qu’elle cherchait à savoir. Elle avait été plutôt insistante dans son genre, sans toutefois être agressive ou désagréable. C’était un trait de caractère de Blue, qui s’était pourtant estompé au fil du temps, pour finalement laisser place à une jolie rouquine plus calme et plus patiente qu’autrefois. Et puis, elle savait se tenir quand cela en valait la peine. Et il y avait tout à parier que la surprise de Damon méritait sa patience.

Elle sourit un peu plus et rapprocha son visage du sien pour déposer un long baiser sur ses lèvres lorsqu’il lui rendit son ‘je t’aime’. Même s’ils n’avaient pas besoin de se le dire pour le savoir, c’était un vrai bonheur de l’entendre. La première fois que Damon lui avait dit ces mots, Blue était littéralement restée bouche bée, sans respirer, et s’était demandée si elle n’avait pas rêvé. Mais après ça, ils avaient pris l’habitude de se le dire assez naturellement, ou de faire des gestes destinés à le faire comprendre à l’autre. Comme le genre de baiser que Blue venait de décider d’offrir à Damon. Chaque caresse de leurs lèvres était pour elle une bouffée d’oxygène qui faisait naître une sensation de bien-être en elle.

La jolie rouquine caressait le dos de sa main avec son pouce pendant qu’ils partageaient ce baiser, de la même façon que lui le faisait sur sa main. Blue ne détacha leurs lèvres qu’au bout d’un long moment, et colla son front contre le sien en caressant sa joue du bout des doigts. Des moments comme ceux-ci lui faisaient le plus grand bien. D’ailleurs cela se voyait dans son regard, qui recommença à pétiller lorsqu’elle le plongea dans celui de l’aîné des Salvatore. Son sourire ne la quittait plus. Elle était tout simplement heureuse, et parvenait assez bien à oublier tous les soucis qu’ils vivaient ces derniers temps. Pour ça, Blue ne pourrait jamais assez remercier Damon.

- J’aime fêter mon anniversaire avec toi. Tu fais toujours de cette occasion un jour spécial pour moi.

Avant de connaître le vampire, Blue avait toujours fêté son anniversaire avec une simple après-midi en compagnie de ses amis, et rien de plus élaboré. Certes, elle avait toujours été gâtée à son anniversaire ; mais jamais autant que par Damon, dont la simple présence la rendait heureuse. Il rendait toujours ce jour extraordinaire. Bon d’accord ce n’était que le second anniversaire qu’elle passait en sa compagnie, mais elle savait qu’elle pouvait compter sur Damon pour continuer à donner à ce jour une certaine importance. Surtout en ce qui concernait son vingtième anniversaire. Là il serait à coup sûr inoubliable, puisque c’était à ce moment-là qu’elle deviendrait un vampire.

Elle avait vraiment hâte de se dire qu’elle pourrait partager l’éternité de Damon. C’était devenu son vœu le plus cher depuis qu’elle avait compris qu’elle avait des sentiments très forts pour lui. La jolie rouquine déposa un léger baiser sur le nez de l’aîné des Salvatore avant de porter à nouveau son verre à ses lèvres pour en boire la dernière gorgée qu'il contenait. Déjà le champagne faisait effet sur Blue, qui était toujours assez rapide au niveau réaction lorsqu’elle buvait de l’alcool. Ses joues avaient d’ailleurs pris une teinte un peu plus rosée, et elle sentait la chaleur légèrement monter à celles-ci. C’était bien loin de la déranger, puisqu’elle savait qu’au-delà de ça elle n’aurait aucune autre réaction plus prononcée si elle continuait à boire sans se presser.

_________________


    you were made for me, you're my ecstasy.
    i was born to love you with every single beat of my heart, to take care of you every single day of my life. i wanna love you, i love every little thing about you. i'm caught in a dream and my dreams come true. it's so hard to believe this is happening to me. an amazing feeling coming through.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
∞ messages : 4515 ∞ à mystic falls depuis : 23/04/2010
∞ localisation : Avec sa Blue d'amour

MessageSujet: Re: Happy Birthday my angel [Blue]   Mer 25 Juil - 22:13

L’anniversaire de Blue avait toujours été un jour spécial. Damon avait toujours recherché quoi organiser pour être sur qu’elle se souviendrait de ce jour. C’était quand même sa journée à elle et du coup, il fallait que ce soit génial. Bon, les dix-neuf ans de la jeune femme serait peut-être moins marquant que les dix-huit, mais c’était en quelque sorte normal étant donné que l’an passé, la jolie rouquine avait atteint la majorité dans l’Etat de Virginie. Etre majeur à dix-huit ans, ce n’était pas donné dans tout le territoire des Etats-Unis. Il y avait certains états où la majorité était à vingt-et-un ans. C’était un peu stupide de ne pas faire le même âge de majorité dans tout le territoire. Mais c’était ainsi depuis un certain moment alors ça allait être dur de changer maintenant. Il faudrait voter d’une nouvelle constitution et tout le bazar et ça allait être assez prise de tête. Déjà, il y avait certains états qui étaient presque en guerre alors… Mais enfin, trois ans entre les deux majorités possibles, ce n’était pas aussi énorme que ça étant donné que le temps avait l’art et la manière de passer beaucoup trop rapidement.

Pour être honnête, Damon n’avait pas vu le temps passé entre leur petit séjour aux Caraïbes et aujourd’hui. Il s’était passé tellement de chose en trois cent soixante cinq jours que parfois, il s’étonnait encore de se dire que cela faisait déjà un an qu’ils étaient partis. Ils avaient tout de même passé trois jours complets sur une île, coupés tous les deux des problèmes de Mystic Falls. Problèmes qui continuaient encore. Klaus et sa clique continuaient d’être présents et l’aîné des Salvatore désespérait de les voir déserter. Mais ça allait se faire. Dans combien de temps ? Il ne saurait le dire, mais la fin pour la famille Mickaelson était beaucoup plus proche que prévu. C’était ça qui alimentait l’espoir chez l’aîné des Salvatore. Il n’en fallait peut-être pas beaucoup pour qu’il soit heureux, mais c’était une façon de voir les choses et puis, voir la vie positive, ça ne faisait pas de mal. Pour l’instant, il comptait profiter de la soirée tout autant que Blue car même quand c’était son anniversaire, il n’était pas du genre à ne pas profiter non plus. C’était peut-être la soirée de la jeune femme, mais elle faisait autant de bien au vampire.

Comme à chaque fois que leurs lèvres venaient se joindre, il lui rendit son baiser. Ce n’était plus difficile de lui dire clairement ce qu’il ressentait pour elle. C’était fini tout ça. Depuis qu’il lui avait dit une fois, il pouvait le lui dire autant de fois qu’elle le voudrait. Et puis, grâce à leur lien, ils n’étaient pas obliger de se le dire étant donné qu’ils pouvaient s’envoyer des vagues d’amour qui étaient beaucoup plus significatives que ces quelques mots. Mais cela ne faisait rien car même si « je t’aime » n’était pas assez puissant, c’était toujours un pur bonheur de pouvoir les entendre. Ca faisait tout de même quelque chose. Pendant leur baiser, Damon lui envoya sa vague d’amour. C’était quelque chose de plus ou moins récent ça aussi, mais ils avaient appris à le maîtriser rapidement et s’en servait à la moindre occasion. Il fallait bien se servir de tout ce qui se présentait à eux, sinon, ça ne servait à rien. Et puis, depuis qu’ils étaient réellement en couple, ce lien n’avait fait que grandir encore et encore. Qui sait où il en serait dans un an ? Le vampire n’en savait rien, mais à n’en pas douter il y aurait d’autres trucs de nouveau.

L’instant dura de longues secondes, si bien que l’aîné des Salvatore avait presque l’impression qu’il avait duré des minutes. En compagnie de Blue, le temps ne s’écoulait jamais de la même façon. A chaque fois qu’il voyait l’heure, il s’en étonnait. Soit il était passé trop vite, soit il était passé trop lentement, et quand c’était le cas et bien tant mieux. Quand leurs fronts se collèrent l’un contre l’autre, il ne résista pas à l’envie de plonger son regard dans le sien. Il était plus qu’heureux d’avoir retrouvé ces étincelles tellement caractéristiques de sa bonne humeur. Le jour où Kathleen était née, la jolie rouquine avait perdu son regard qu’il aimait tant. Heureusement que ça n’avait duré qu’un simple temps, mais pendant ce temps, ça lui avait manqué. Il avait toujours été particulièrement attiré par le regard de la jeune femme. Quelque part, c’était ce qui l’avait attiré en premier. Bon, il y avait aussi d’autres choses d’importante qui avaient marqué Damon, mais au départ c’était ça. Maintenant qu’il avait retrouvé cette étincelle en la jeune femme et il voulait qu’elle la conserve jusqu’à la fin. En ce moment, il y avait des coups durs, mais l’aîné des Salvatore continuait de soutenir la jeune femme du mieux qu’il le pouvait. Et puis, même pour lui c’était assez compliqué de son côté, mais ils se serraient les coudes et les serreraient jusqu’au bout.

« Bah c’est un jour spécial. Après tout c’est celui où tu es née et si tu n’étais pas venue au monde, il n’y aurait pas tout ça… »

Déjà, Damon ne serait pas retombé amoureux de qui que ce soit après ce qu’il avait vécu avec Katherine. Blue avait tout de même brisée son principe « d’une fois mais pas deux » sur ce point là. Et puis, il n’aurait pas vécu tout ce qu’il avait vécu pendant plus d’un an. Sa vie avait été bien remplie depuis qu’il avait croisé la route de la jolie rouquine. En fait, c’était elle qui faisait absolument tout. La magie des moments, c’était elle qui l’alimentait, de son point de vue. Il se sentait parfois un peu bête de ne pas s’être rendu compte de tout ça plus tôt, mais après tout, on ne pouvait pas changer le passé. Ca c’était une leçon qu’il avait appris quand il était mourant. Jamais de sa vie il n’avait été aussi conscient de ça. Quelque part, grâce à ça, il avait un peu gagné en maturité. Avant de connaître Blue, il avait toujours agi comme bon lui semblait sans jamais réfléchir. Bon, c’était toujours le cas car parfois, il fonçait avant de prendre une décision, mais c’était moins immature qu’avant. Comme à chaque fois qu’elle déposait un baiser sur son nez, le vampire fronça légèrement le nez en souriant. Il termina également sa coupe et la déposa sur la table basse du salon. Miss Rouquine avait terminé sa coupe également et il remarqua ses joues qui avaient pris une teinte un peu plus colorée que la normale.

« Aller viens, c’est le moment de manger quelque chose avant que tu ne te mettes à danser sur la table » dit-il en se levant.

Il tendit une main vers la jeune femme et une fois qu’elle l’eut pris pour se lever, il l’entraina à sa suite vers le salon où Damon avait dressé la table pour eux deux. Elle, aussi, comportait des bougies qu’il avait pris soin d’allumer malgré la lumière qui permettait tout de même de voir un peu plus. Il tira la chaise afin que la jolie rouquine prenne place. Il déposa un baiser sur sa joue avant de s’éclipser dans la cuisine pour apporter l’entrée.

_________________

Damon & Blue
I'M BETTER FOR YOU


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Blueberry N. Marsters
    Miss Rouquine
∞ messages : 11554 ∞ à mystic falls depuis : 25/04/2011 ∞ emploi / loisirs : étudiante
∞ localisation : dans ses bras

MessageSujet: Re: Happy Birthday my angel [Blue]   Jeu 2 Aoû - 16:09

Blue se mit à sourire et resserra sa main autour de celle de Damon lorsqu’elle se sentit envahie par la vague d’amour qu’il venait de lui envoyer. Elle pressa un peu plus ses lèvres contre les siennes. La jolie rouquine adorait se laisser submerger par les sentiments de l’aîné des Salvatore, et prendre le temps de laisser les sensations parcourir chaque parcelle de son corps. Dans ces moments-là, c’était surtout son cœur qui se mettait à battre plus vite et sa peau qui frissonnait légèrement tellement les vagues d’émotions de ce genre pouvaient être puissantes. Une fois que le corps entier de Blue se fut imprégné de tout ça, elle lui envoya à son tour une vague d’amour qui valait bien plus qu’un ‘je t’aime’. En soi, cela voulait dire la même chose, mais c’était beaucoup plus fort de ressentir tout ça.

Leur lien grandissait à chaque instant qu’ils passaient ensemble, et Damon et Blue découvraient de nouvelles choses. Il leur donnait la possibilité de communiquer ensemble par des moyens différents de ceux dont usait le commun des mortels. Mais parfois ils découvraient encore de nouvelles choses, comme ces vagues d’amour qu’ils s’envoyaient depuis peu de temps. Les découvertes se faisaient toujours par hasard, et les facultés qu’ils développaient tous les deux ne manquaient pas de les étonner. Blue pensait sincèrement que ce lien était le plus beau don qu’on leur avait offert lorsqu’elle avait décidé d’appartenir éternellement à Damon. D’ailleurs elle ne se voyait vraiment plus vivre sans tout ça. Elle s’était sentie vide lorsque leur lien avait été très affaibli par le mal dont souffrait Damon.

Lorsqu’il avait été mordu, ils avaient eu de plus en plus de mal à communiquer par télépathie. D’abord, Blue n’avait plus ressenti quoi que ce soit venant de Damon, et inversement. Habituellement ils pouvaient savoir ce que l’autre ressentait, comme si les sensations leur étaient propres. Ensuite ils avaient perdu la faculté de s’exprimer dans l’esprit de l’autre. Le vampire parvenait parfois à faire résonner un ou deux mots dans la tête de Blue, mais seulement au prix de gros efforts. Heureusement, dès que Damon avait été guéri, ils avaient récupéré leur lien. D’ailleurs la jolie rouquine croyait se souvenir que c’était ce jour-là qu’ils avaient découvert ces vagues d’amour.

Récupérer leur lien d’un coup d’un seul avait dû générer une telle puissance de leurs sentiments qu’ils avaient découvert qu’ils pouvaient se les envoyer sous forme de vagues, ce qui faisait littéralement fondre Blue comme neige au soleil. La jeune femme finit par décoller leurs lèvres pour poser son front contre celui de l’aîné des Salvatore. Elle sourit lorsque ses yeux azurés vinrent se plonger dans les siens. Quand il la regardait de cette manière, les yeux de la jolie rouquine se mettaient à pétiller, comme si des milliers d’étoiles se mettaient à briller dans ses prunelles. Le bleu si pur des yeux de Damon était certainement la première chose qui la fascinait chez lui. Elle aurait pu rester des heures à les regarder sans s’en lasser.

Le vampire avait raison lorsqu’il disait que si Blue n’était pas née, rien de tout ça ne serait arrivé. Elle n’avait nullement l’intention de se vanter en pensant ça, mais pour elle il était clair qu’ils avaient, depuis leur naissance, été destinés à se trouver. Sinon pourquoi le destin aurait-il mené Blue à Mystic Falls ? Pour elle, il était évident qu’elle avait été menée vers lui, qu’elle avait parcouru l’Amérique pour tomber sur lui et lui seul. C’était pour cette raison que la jolie rouquine avait été irrésistiblement attirée par lui au point de s’offrir à Damon. Elle n’avait pas hésité une seule seconde à devenir son humaine, et à se lier à lui. C’était comme si elle avait su que c’était ce qu’elle devait faire.

Blue avait fini par déposer un baiser sur son nez. Le voir se retrousser légèrement la faisait sourire à chaque fois. Elle termina sa coupe de champagne, et Damon l’imita avant de la reposer sur la table basse du salon. La jeune femme regarda le vampire se lever, et rit légèrement en posant ses mains sur son visage à la remarque de Damon. Elle remarqua que ses joues avaient légèrement rosi en sentant que leur température avait un peu augmenté par rapport à tout à l’heure. Elle prit la main que Damon lui tendait, et se leva à son tour avant de poser son verre à côté de celui de l’aîné des Salvatore. L’alcool avait toujours un effet rapide sur Blue, sans pour autant lui faire tourner la tête et l’empêcher d’être elle-même.

- Je suis certaine que ça ne te déplairait pas d’assister à ça.

Ce serait un sacré spectacle qu’offrirait Blue à Damon si elle se mettait à danser sur la table basse. Enfin pour l’instant, c’était le moment d’aller manger ce que le vampire avait mis tout l’après-midi à lui préparer à l’occasion de son anniversaire. Elle avait hâte de voir tout ça, et ne se priva donc pas pour suivre Damon en lui tenant la main. Blue découvrit la table parfaitement dressée, et eut un nouveau sourire. Il n’avait rien laissé au hasard, et la jolie rouquine ne pouvait qu’être heureuse de voir tout ce qu’il avait mis en place pour elle. Elle prit place sur la chaise que le vampire venait de reculer pour elle, et s’installa confortablement à table.

Avant que Damon ne disparaisse dans la cuisine, Blue lui rendit le baiser qu’il venait de déposer sur sa joue. C’étaient ces petits gestes qui faisaient tout dans leur relation. Toutes ces petites attentions ne cessaient de leur rappeler à quel point ils avaient de la chance de vivre une si belle histoire ensemble. La jolie rouquine attendit patiemment le retour de Damon en regardant la flemme des bougies danser, les laissant se refléter dans ses yeux couleur noisette. Elle en profita également pour détailler la pièce du regard, même si elle la connaissait par cœur. Mais avec toutes ces bougies, la pension avait quelque chose de différent qui attirait toute l’attention de Blue.

On pouvait dire que Damon avait vraiment réussi à effacer l’inquiétude de Blue le temps d’une soirée. Elle ne pensait plus qu’à des choses positives, et ne pouvait pas faire autrement vu l’ambiance si agréable qu’il avait créée dans la pension. Blue se sentait détendue, tout simplement. La jolie rouquine ne pouvait pas demander mieux que de passer sa soirée d’anniversaire en tête à tête avec Damon. C’était réellement le plus beau cadeau qu’il pouvait lui faire.

_________________


    you were made for me, you're my ecstasy.
    i was born to love you with every single beat of my heart, to take care of you every single day of my life. i wanna love you, i love every little thing about you. i'm caught in a dream and my dreams come true. it's so hard to believe this is happening to me. an amazing feeling coming through.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
∞ messages : 4515 ∞ à mystic falls depuis : 23/04/2010
∞ localisation : Avec sa Blue d'amour

MessageSujet: Re: Happy Birthday my angel [Blue]   Sam 4 Aoû - 22:32

Damon était impatient d’aller voir un peu comment ça se passait dans sa cuisine qu’il avait légèrement abandonnée. Il avait confiance en ces capacités à faire un repas complet et digne d’un anniversaire. En plus de ça, ce n’était vraiment pas n’importe quel anniversaire, c’était celui de Blue. Bon, ça, vous l’aurez surement déjà compris, mais c’était vraiment important. Dans un an jour pour jour, la jeune femme fêterait sa vingtième année. Comme convenu, l’aîné des Salvatore ferait d’elle un vampire, mais seulement au terme de cette journée. Il voulait qu’elle profite de sa dernière journée et telle qu’il connaissait la jolie rouquine, elle n’y verrait aucun inconvénient ni rien à redire là-dessus. En même temps, c’était lui qui la transformerait, donc il pouvait tout de même prendre une décision. Mais avant minuit du lendemain de son anniversaire, elle deviendrait un être semblable à lui. Dans un sens, il était impatient, mais dans un autre, il se disait que beaucoup de choses lui manqueraient comme la rougeur de ses joues, leur lien qu’ils avaient et qui prenait une place très importante dans leur vie de couple et de tous les jours. Il faudrait se faire à ses changements, même si c’était compliqué.

Il n’y avait absolument aucun doute au fait que Damon aurait adoré que Blue lui fasse un show privé, même si elle était dans un état second dû à l’alcool. Cela aurait pu être drôle à voir, mais il ne fallait pas oublier qu’il y avait un plat sur le feu et que si ça brulait ou collait au fond de la casserole, l’aîné des Salvatore allait très mal le prendre. Il avait tout de même passé une bonne partie de son après-midi loin de la jolie rouquine pour préparer ça alors se serait dommage qu’il soit gâché comme ça. Honnêtement, Damon aurait été déçu et surtout très énervé. Il ne voulait pas se retrouver dans cet état là aujourd’hui. C’était l’anniversaire de Miss Rouquine (oui, encore !) et il était hors de question que ça se passe mal. Tout serait génial et c’était comme ça. Pour bien faire dans la dentelle, l’aîné des Salvatore avait fait s’asseoir Blue afin qu’elle patiente pendant que lui allait mettre l’entrée dans les assiettes. Ce soir, le vampire dînerait avec elle car il avait fortement envie de goûter ce qu’il avait fait. Heureusement qu’en devenant un vampire, il n’avait pas perdu le gout à la nourriture car sinon, il ne saurait pas si ce qu’il avait préparé était bon ou pas. De plus, il ne souhaitait pas voir la mine déçue de la jeune femme si ce n’était pas bon.

Damon s’éclipsa dans la cuisine après avoir déposé un baiser sur la joue de la jeune femme. Il mit les toasts de pain de mie dans le grille-pain et lança l’appareil. Il prépara l’assiette tranquillement et une fois qu’il eut presque tout terminé de préparer l’entrée, il attrapa les toasts au vol et les plaça dans les assiettes. En trente secondes à peine, il termina sa préparation et réapparut dans le salon avec les deux assiettes dans les mains avec un grand sourire de dessiner sur le visage. Il ne lui manquait plus que la serviette blanche de serveur et on se serait cru dans un restaurant. Sauf que l’aîné des Salvatore prendrait place juste en face de la jolie rouquine. Heureusement parce qu’il n’allait pas la laisser manger toute seule ! Sinon, à quoi ça aurait servi qu’il prépare tout ça et en double quantité ? Il y avait des soirs où seule Blue mangeait, mais ce n’était pas pour autant que Damon la laissait toute seule. A chaque fois qu’elle prenait un repas et qu’il était là, il lui tenait compagnie. Il détestait l’abandonner quand elle mangeait. Il trouvait que ça ne se faisait pas. Et puis, il lui arrivait de manger un morceau avec elle, même si ce n’était pas grand-chose. L’aîné des Salvatore était avant tout un vampire et il ne ressentait pas forcément l’envie de manger de la nourriture humain à chaque fois. La nourriture qui avait de l’effet sur lui, c’était le sang. C’était les seuls vrais repas qu’il prenait. Le reste, c’était uniquement pour la jeune femme.

Cependant, la demoiselle ne l’avait absolument jamais obligé à partager un repas avec elle. Il savait que ça lui allait qu’il soit avec elle et qu’il lui souhaite « bon appétit » tout en continuant de bavarder avec elle. Il déposa l’assiette de Blue à la place qu’elle occupait précédemment, c’est à dire juste devant elle avant de poser la sienne à sa place. Toujours en souriant, il prit place juste en face de la demoiselle qui n’attendait plus que lui pour attraper ses couverts. Damon n’avait pas eu trop à s’en faire niveau plat étant donné que la jolie rouquine n’était pas difficile en ce qui concernait les plats. Il y avait quelques petits trucs qu’elle n’aimait pas, comme tout le monde d’ailleurs, mais mis à part ça, elle était ouverte à toutes sortes de propositions. D’ailleurs, c’était elle la première à se lancer dans les repas locaux quand ils voyageaient. Enfin, l’aîné des Salvatore n’avait pu voir ça qu’une seule fois : quand ils étaient partis pour les dix-huit ans de Blue aux Caraïbes. A chaque fois qu’ils s’étaient arrêtés dans un restaurant, Miss Rouquine avait commandé des plats locaux. Damon l’avait toujours suivi, trouvant que les plats locaux étaient toujours meilleurs que les plats qu’ils avaient l’habitude de manger. Mais cette réaction là était plus dû au fait que c’était la première fois qu’ils gouttaient. Après, c’était aussi une question de goût car il était arrivé que le vampire ait regretté d’avoir pris un plat parce que ce n’était pas à son goût. Cela ne pouvait malheureusement pas se discuter. C’était ainsi et pas autrement et c’était ainsi pour tout le monde. Il n’y avait personne qui prétendait tout aimer. Il y avait forcément quelque chose qu’on n’aimait pas. C’était obligé.

« Comme entrée, nous avons là un ballotin de foie gras à la Damon Salvatore ! »
déclara-t-il. « Tu verras, c’est pas toxique du tout ! »

Ca pouvait faire peur parfois quand on apprenait que le plat avait le nom de la personne qui l’avait fait, mais il ne fallait pas s’en inquiéter. C’était très loin d’être Damon qui avait inventé la recette. Ce ballotin de foie gras était tout ce qu’il y avait de plus normal et simple. Mais malgré la simplicité du plat, il avait quand même fallu de la préparation. Ce n’était pas ça qui avait pris le plus de temps, mais même. Si c’était mauvais, se serait de sa faute et pas d’une autre personne. L’aîné des Salvatore prit une bouteille de vin qui sortait tout droit de sa cave qui datait de 1993, l’année de naissance de Blue. Il la lui présenta, comme il était coutume de faire et plaça son doigt sur la date afin que la jolie rouquine voit que cette bouteille était aussi vieille qu’elle. Damon avait eu l’intelligence de choisir un vin qui se gardait très tard et qui ne pouvait qu’être bon après dix-neuf ans. Il n’avait aucun doute là-dessus. Même en étant un vampire, l’aîné des Salvatore savait ce qui était bon à être bu ou pas. C’était comme le whisky. S’il savait tout ça, c’était parce que quand il était encore humain, les hommes devaient connaître ce genre de chose. C’était limite si c’était nécessaire et vital parce que sinon, on ne ferait pas un bon mari.

Contrairement à son frère à l’époque, Damon n’avait jamais voulu se marier. C’était pour cette raison que leur père avait fait en sorte de trouver une épouse à Stefan au lieu de son fils aîné. De toute façon, à cette époque là, l’aîné des deux frères était en plein service militaire pendant la guerre de Sécession. Il fallait bien trouver un moyen de d’y échapper et tous les moyens étaient bon. Aujourd’hui encore, le vampire n’avait aucune intention de se marier. Blue le savait déjà car il lui avait déjà raconté toutes ces choses. Pour lui, il n’y avait pas besoin d’un mariage pour être un vrai couple heureux. Pour son époque, quand il était humain, Damon avait déjà une vision plus que moderne des choses. C’était peut-être pour cette raison qu’il avait été destiné à devenir un vampire. Sa vision ne correspondait pas à son époque et hop ! Sous ses bonnes pensées, il débouchonna la bouteille et servi un léger fond dans son verre avant de servir un verre à Blue puis il remplit le sien.

_________________

Damon & Blue
I'M BETTER FOR YOU


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Blueberry N. Marsters
    Miss Rouquine
∞ messages : 11554 ∞ à mystic falls depuis : 25/04/2011 ∞ emploi / loisirs : étudiante
∞ localisation : dans ses bras

MessageSujet: Re: Happy Birthday my angel [Blue]   Mer 8 Aoû - 9:06

Blue regarda Damon disparaître dans la cuisine avant de se laisser à nouveau hypnotiser par la lueur de la flamme des bougies qu’il avait disposées sur la table. Le stress de la jolie rouquine avait été intense ces deux derniers mois, que cela soit par rapport au fait qu’il leur fallait attendre de longues semaines avant de savoir si oui ou non leur candidature à l’adoption serait acceptée, ou tout simplement à cause de l’anxiété que lui causaient les examens de fin d’année. Avec les événements récents, la jeune femme avait eu tout le loisir de s’en faire pour des tas de choses, même si la présence de Damon à ses côtés l’avait souvent aidée à tout oublier le temps de quelques heures.

D’ailleurs en organisant cette soirée il allait à nouveau permettre à Blue de se détendre et de profiter de la présence de celui qu’elle aimait. Il ne fallait pas croire qu’elle avait oublié le vampire au milieu de toutes ces épreuves. C’était tout le contraire puisqu’il avait été celui qui l’avait aidée à rester forte et à tenir le coup. Il avait toujours subsisté une place dans le cœur de Blue pour des instants dont ils avaient profité à deux, à penser à d’autres choses que les moments difficiles par lesquels ils étaient en train de passer. Au fil des jours l’étincelle qui animait le regard de la jolie rouquine était revenue, et son sourire avait refait son apparition. Et comment ne pas sourire quand l’homme qu’elle aimait faisait tout pour la soutenir.

Même si l’aîné des Salvatore n’avait encore rien amené à table, les odeurs se mélangeaient dans la cuisine pour parvenir jusqu’à Blue. Tous ces effluves l’attiraient et elle avait vraiment hâte de savoir ce qu’il avait préparé pendant cette journée. Elle n’ignorait pas que le vampire était très bon cuisinier, et ne pouvait que se réjouir de ça. Elle-même n’était pas trop nulle en cuisine, et parvenait à préparer de bons plats quand elle s’y mettait à fond. A deux, ils pouvaient faire de très bons repas, cela ne faisait aucun doute. D’ailleurs, Damon ne mit pas longtemps avant de revenir avec les deux assiettes qu’il avait prises sur la table un peu plus tôt pour les emmener en cuisine.

La jolie rouquine souriait tout autant que Damon, et attendit qu’il prenne place en face de lui. On pouvait dire qu’il avait sorti le grand jeu, en préparant tout ce repas ainsi qu’en aménageant le reste de la pension pour créer une ambiance différente. Les bougies éclairaient suffisamment la pièce pour qu’ils y voient clairement, mais en même temps elles offraient une lumière bien plus douce que celle des ampoules électriques. Blue ne pouvait pas s’empêcher de se dire que tout était parfait. Elle comptait profiter pleinement de cette soirée en sa compagnie, et passer un bel anniversaire, une fois de plus. Grâce à Damon ce jour restait à chaque fois gravé dans sa mémoire.

Elle l’écouta présenter le plat qu’il venait de déposer devant elle, et ne put s’empêcher de rire légèrement à sa remarque. Bien sûr, elle était certaine que rien de tout cela n’était toxique. Et vu que la jolie rouquine avait déjà goûté à quelques plats cuisinés par Damon, elle savait avec certitude qu’elle ne serait pas déçue. Toutefois avant de faire honneur au plat qu’il avait préparé, elle le laissa servir le vin qu’il avait choisi. Le regard de Blue se posa sur la bouteille quand Damon la lui présenta, et elle regarda l’endroit de l’étiquette qu’indiquait son doigt. Son sourire s’agrandit, devenant le plus radieux qu’elle avait pu avoir ces derniers mois. La véritable Blue était définitivement de retour.

- Tu as vraiment pensé à tout.

Non pas que Blue en ait douté, mais le voir de ses propres yeux lui rappelait que le vampire avait un certain talent pour organiser quelque chose qui rendrait la jeune femme plus qu’heureuse. Comme il était coutume de le faire dans les plus grands restaurants, Damon servit le vin avant que le repas n’ait commencé. Elle le regarda faire avec attention avant de lever son verre pour l’entrechoquer avec le sien. Ce soir il ne faisait aucun doute qu’ils buvaient à une soirée d’anniversaire qui s’annonçait aussi parfaite que ce à quoi elle avait eu droit l’année passée. Elle porta le verre à ses lèvres pour goûter le fameux vin, et le trouva très bon à son goût.

Toutefois Blue choisit de goûter au plat de Damon avant de dire quoi que ce soit. Elle voulait faire honneur à sa cuisine, surtout qu’il avait manifestement passé tout l’après-midi aux fourneaux. Pendant qu’elle révisait, le vampire ne semblait pas avoir arrêté d’avancer dans ses préparatifs. Comme elle le lui avait dit un peu plus tôt, il avait pensé à tout. La jolie rouquine lui souhaita donc un bon appétit avant d’enfin goûter à la préparation de l’aîné des Salvatore. Encore une fois, tout était à son goût. C’était à se demander si Damon commettait parfois des erreurs, ou s’il était définitivement parfait. Oh bien sûr Blue connaissait ses défauts, mais lorsqu’il était avec elle ils semblaient ne plus exister.

- C’est très bon. Et tu as fait un bon choix en ce qui concerne le vin.

La jeune femme n’avait peut-être pas de connaissances spécifiques en matière de vin, mais elle savait reconnaître une bonne bouteille à son goût. Même si elle n’était pas experte, elle était certaine de pouvoir deviner si oui ou non le vin avait de l’âge, s’il était de bonne qualité, et plein d’autres choses de ce genre. Bon après, il ne fallait surtout pas lui demander de décrire le vin en termes techniques car elle en était tout bonnement incapable. Pour tout dire elle ne voyait pas à quoi cela pourrait lui servir. Profiter d’un bon vin tout en le sachant lui suffisait amplement. Pendant qu’ils discutaient de choses et d’autres, Blue profita du plat que Damon avait préparé pour elle.

Elle ne mentait pas en lui disant que cela lui plaisait. Non parce qu’elle connaissait des gens qui auraient raconté n’importe quoi même si le plat n’avait pas été à leur goût. Blue était certes bien élevée, elle n’avait pas pour habitude de mentir sur ses goûts. Si quelque chose lui déplaisait, elle le disait. Et bien souvent c’était juste parce qu’à la base elle n’aimait pas l’aliment, et pas parce que la personne l’avait mal cuisiné. Enfin là elle n’avait rien à redire, parce qu’elle se régala du contenu de l’entrée jusqu’à la dernière miette. Elle finit son plat à peu près en même temps que Damon, ou peut-être un peu après. De toute façon peu importait, puisqu’elle avait beaucoup aimé ce qu’il avait préparé.

- On dirait qu’on a tous les deux un talent particulier. Moi pour les massages, toi pour la cuisine.

Blue se souvenait de l’effet qu’avait eu son massage sur Damon, lors de leurs vacances aux Caraïbes. Il avait tellement apprécié le moment qu’il avait voulu lui demander de devenir sa masseuse personnelle, ce qu’elle avait toujours été en réalité. Seul Damon avait eu la chance de goûter à ce genre de massage, et il resterait à jamais le seul bien sûr. Quant au talent de cuisinier de Damon, il était bien réel. Mais il n’était pas non plus son seul talent, loin de là. La jolie rouquine fit glisser sa main vers celle de Damon, et se mit à faire glisser le bout de ses doigts sur sa peau. Même si Blue ne pouvait pas voir son propre regard, elle savait que l’éclat si caractéristique de ses yeux était là, révélé par la lueur des bougies.

Cet éclat avait mis quelques mois avant de réapparaître, après l’épreuve que Blue avait traversée. Voir partir son amie d’enfance sous ses yeux avait été assez traumatisant pour la jolie rouquine, qui avait mis quelques temps à s’en remettre et à recommencer à vivre comme avant. Mais au fil du temps, Damon avait su la relever, et la laisser ne garder que de bons souvenirs de cette amie qui lui avait été très chère. Maintenant, quand elle pensait à Hollie, c’était uniquement pour se rappeler de bons moments, même si Blue regrettait toujours qu’elle ait quitté ce monde. Elle finit par entremêler ses doigts avec ceux de Damon, posant sa paume contre la sienne.

Si Blue avait réussi à se remettre aussi ‘rapidement’ de tout ça, c’était uniquement grâce au soutien de l’aîné des Salvatore. Même les moments les plus difficiles lui avaient semblés être moins durs grâce à sa présence. Elle en venait même à se demander comment elle avait fait sans lui, lorsqu’ils ne s’étaient pas encore rencontrés. Maintenant il lui était impossible d’imaginer qu’il ait pu ne pas faire partie de sa vie. C’était comme leur lien, qui faisait partie intégrante de leur quotidien. Depuis que Blue s’était rendue compte qu’elle aussi pouvait ressentir les émotions de Damon, elle ne se lassait pas de pouvoir profiter de ces nouvelles sensations qui s’ajoutaient aux siennes.

_________________


    you were made for me, you're my ecstasy.
    i was born to love you with every single beat of my heart, to take care of you every single day of my life. i wanna love you, i love every little thing about you. i'm caught in a dream and my dreams come true. it's so hard to believe this is happening to me. an amazing feeling coming through.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
∞ messages : 4515 ∞ à mystic falls depuis : 23/04/2010
∞ localisation : Avec sa Blue d'amour

MessageSujet: Re: Happy Birthday my angel [Blue]   Ven 10 Aoû - 20:07

On pouvait croire que Damon s’était bien cassé la tête pour faire un repas digne de l’anniversaire de Blue alors que pas du tout. Aussi bizarre que cela pouvait être, il était plutôt doué en ce qui concernait la cuisine. Pourtant, il n’avait jamais réellement appris à cuisiner. Il se contentait simplement de suivre correctement la recette. Bon, autant avouer qu’il avait de l’entraînement derrière lui, même si les occasions avaient été assez rares. Durant ces cent dernières années, il n’avait pas vraiment eu l’occasion de faire la popote étant donné que manger des plats n’avait jamais été sa préoccupation première. Mais au moins, il pouvait se vanter que lorsqu’il faisait un truc, il le faisait bien. D’ailleurs, jusqu’à présent, tous ceux qui avaient goutté à ce qu’il avait préparé ne s’étaient jamais plains. Au contraire, ils avaient tous apprécié. Malgré les compliments qu’on avait pu lui faire, l’aîné des Salvatore n’avait jamais pris la grosse tête au point de fanfaronner et se déclarer cuisinier. Quoi qu’il aurait pu ouvrir son propre restaurant s’il avait eu la motivation. Sauf que maintenant, c’était trop tard étant donné qu’il devait gérer son affaire avec Katherine. Mais un jour, peut-être, dans quelques années ou quand il ira s’installer ailleurs. Comment faire une arrivée en fanfare dans une nouvelle ville ? En ouvrant un nouveau restaurant.

Enfin bon, pour l’instant, ce n’était pas à l’ordre du jour et ça n’allait pas l’être avant un bon moment. Il ne fallait pas oublier qu’il s’agissait là de l’anniversaire de Blue et que son attention devait être portée sur elle et uniquement sur elle. Bon, ça l’était en permanence, mais encore plus aujourd’hui car la jeune femme fêtait son dix-neufième anniversaire. Dans un an, jour pour jour, le vampire accomplirait la promesse qu’il lui avait faite le jour de la Saint Valentin. Ce jour avait été particulièrement spécial pour eux car cela avait été leur première Saint Valentin. En plus de cette promesse s’ajoutait la nuit qu’ils avaient passé dans les bras l’un de l’autre. Il se souvenait d’absolument tous les moments qu’il avait passés en compagnie de la jolie rouquine, mais ce jour-là semblait plus que déterminé à être réellement marquant. En même temps, comment oublier les trois fois de suites où ils s’étaient unis. Cette journée là avait été particulière du matin jusqu’à tard dans la nuit et autant avouer qu’elle resterait gravé pendant un bon moment dans leurs mémoires.

Cette soirée allait leur faire le plus grand bien, même s’il ne s’agissait que de quelques heures. Il fallait dire aussi que depuis quelques temps, tout n’était pas tout rose non plus dans leur vie de couple. La demande d’adoption pour Kathleen commençait à prendre beaucoup de temps et ce n’était même pas sur que ça leur soit accordé. Le pire n’était pas vraiment de savoir si oui ou non on leur accordait cette adoption, le pire était l’attente car ils ne savaient pas dans quelle direction le vent allait tourner. Contrairement à lui, Blue avait une dose de stresse en plus qui était ses examens qui arriveraient à la fin du mois. Elle révisait chaque jour afin de pouvoir tenir la promesse qu’elle avait faite au vampire à propos de ses études. L’aîné des Salvatore tenait à ce qu’elle finisse ses années d’études tant qu’elle était humaine. Oh, bien sur, il n’ignorait pas qu’à la rentrée prochaine elle irait étudier à l’Université, mais il voulait surtout qu’elle termine le lycée. Diplôme en poche, elle pouvait faire ce qu’elle voulait par la suite. Cependant, ce soir, ils allaient mettre ça de côté et profiter du moment de paix qui leur était accordé.

« Je pense toujours à tout » répondit-il.

Damon était toujours très prévoyant envers la jolie rouquine et veillait au moindre de ses désirs. C’était presque devenu une mission de vouloir faire plaisir et combler la jeune femme. Bon, il y prenait aussi du plaisir et ne voyait pas ça comme une obligation. Blue avait été tellement malheureuse pendant un temps que le vampire ne voulait plus voir ça Il voulait que la jeune femme se sente bien et retrouve le sourire. Fort heureusement, ce dernier était revenu quelques jours après le décès d’Hollie. Il fallait bien avouer qu’il s’évertuait à ce que ça arrive, mais la cicatrisation de cette perte prendrait du temps et ça, il ne l’ignorait pas. Néanmoins, ce n’était pas pour autant qu’ils n’avaient pas continuer à vivre comme avant. Ses sentiments envers Miss Rouquine ne cessait de grandir de jour en jour. Ils étaient déjà très fort en soi car ils avaient déjà atteint un stade très haut, mais plus le temps passait, plus Damon aimait la jolie rouquine. Elle faisait partie de lui et tout ce qu’elle ressentait, il était obligé de le ressentir. Il arrivait tout de même à discerner ce qui lui appartenait ou pas, mais ils étaient tellement complémentaire que c’était obligé que ça le touche d’une façon ou d’une autre.

Après avoir servi le vin dans le verre de Blue, il attendit patiemment qu’elle attrape ses couverts avant de faire de même. L’aîné des Salvatore n’avait pas pu s’empêcher de sourire à son tour quand un radieux sourire s’était dessiné sur les lèvres de la jeune femme. Il retrouvait la femme qu’il avait aimée dès le premier regard. C’était une chose qu’il avait découvert qu’une fois qu’il s’était rendu compte qu’il nourrissait des sentiments pour elle. De cette découverte, il avait compris pourquoi il lui avait carrément sauté dessus pour l’attaquer. Parfois, il y avait des réactions qui faisaient que les gens adoptaient ce genre de comportements et maintenant, il remerciait le ciel que Stefan l’est empêché d’aller plus loin. A leur deuxième rencontre, il avait su se modérer, alors qu’il était en pleine partie de chasse et quelque part, c’était tant mieux car si la pulsion du premier jour l’avait pris, il n’y aurait eu personne pour l’obliger à s’écarter de la jeune femme.

Damon détailla le visage de Blue lorsqu’elle prit une première bouchée du contenu de son assiette. Pour sa plus grande joie, ce qu’il y lut lui assura que ce premier plat était parfaitement adapté à la jolie rouquine. Il put enfin se mettre à déguster ce qu’il avait préparé. Il laissait l’honneur à la demoiselle de goutter pour la simple et bonne raison que c’était pour elle et pour personne d’autres. Ses choix s’étaient surtout fait en fonction de ce qu’elle aimait ou pas et des saveurs qu’elle appréciait. Rien n’était laissé aux hasards. Tout avait été minutieusement choisi par ses bons soins. Rien que ça, ça lui avait pris quand même du temps car il n’avait pas décidé ça sur un coup de tête. Il avait pris le temps de réfléchir à absolument tout, dans les moindres de détails. Plus minutieux, Damon n’avait jamais été. Mais quand il s’agissait de la jolie rouquine, on pouvait dire qu’il mettait réellement du cœur à l’ouvrage. Parfois, il se reconnaissait à peine dans ce qu’il faisait, mais ça l’importait peu. S’il le faisait, c’était parce qu’il se sentait heureux de le faire, voilà tout.

« Merci » répondit-il simplement.

Il était plus que ravi d’avoir réussi cette première partie. Rien n’était passez pour elle. Et puis, pourquoi aurait-il ouvert une bouteille qui ne datait pas de l’année de naissance de la jeune femme ? Il en avait dans sa cave alors autant qu’elle serve à quelque chose, surtout que ce n’était pas lui qui allait les boires. Oh bien sur, il appréciait le vin, mais s’il devait boire quelque chose, comme ça, sans occasion particulière, il se portait sur le whisky. L’agent comptable de la marque que Damon prenait à chaque fois devait se faire un paquet d’argent avec tout ce qu’il consommait. Remarquez qu’il pouvait en boire autant qu’il le voulait sans jamais être atteint d’ivresse. Ou alors, il lui faudrait boire un baril de camion complet. Mais heureusement, ce genre de chose ne pourrait jamais arriver.

Comme à leur habitude, ils discutaient de tout et de rien, évitant les sujets qui plomberaient l’ambiance. L’un comme l’autre souhaitait passer une soirée tranquille et loin de tout ce qu’ils vivaient au quotidien. Il y avait certaines choses qui pouvaient très facilement attendre le lendemain sans qu’il n’y ait d’émeute. Ces quelques heures leur appartenaient alors ils allaient en profiter comme il se devait et pas autrement. La vie était déjà assez compliquée comme ça alors ce n’était pas pour en rajouter encore plus. Il fallait prendre une pause de temps en temps et cette pause s’offrait justement à eux en cet instant. Ils vidèrent leurs assiettes tranquillement, prenant leur temps. Damon avait tout bien ‘chronométré’. Blue n’en finissait pas de le complimenter et il prenait absolument tout avec le sourire. Un nouveau souvenir vint sur la table. Lui aussi restait mémorable en tout. En fait, tout était mémorable avec la jeune femme. Il n’y avait pas un seul instant à bannir. Tout ce qu’ils avaient vécu ensemble les avait rendus plus fort encore. Chaque obstacle, ils l’avaient surmonté. Parfois avec plus de difficultés que d’autres, mais cela ne changeait rien au fait qu’ils étaient toujours aussi soudés.

« Je suis sur qu’il y a d’autres choses pour lesquelles tu as un talent. »


Blue avait toujours été pleine de surprises pour Damon. Elle arrivait encore à le surprendre malgré son âge avancé et à ses côtés, il se rendait compte qu’il lui restait encore plein de trucs à apprendre. Le fait qu’il soit un vampire lui montrait à quel point une vie humaine ne suffisait pas pour savoir tout ce qu’il y avait à connaître. Il fallait bien plus que ça. Mais la vie était trop courte et il pouvait s’estimer heureux que le destin ait choisi de faire de lui un être immortel. Au final, cette vie avait ses avantages. Il caressa, du bout des doigts, la paume de sa main lorsqu’elle la fit venir vers la sienne, pendant qu’elle en caressait le dos. Il y avait toujours eu ce besoin de contact entre eux, même s’il n’y avait pas, non plus, besoin de quelque chose d’exceptionnel. Parfois, simplement un contact de la main suffisait. Blue était devenue une véritable drogue. Il ne pouvait plus se passer d’elle et elle resterait à tout jamais ce qu’il y avait de plus important pour lui.

L’aîné des Salvatore vint se perdre dans les prunelles marron de la jeune femme. Ils avaient retrouvé leur éclat après une longue période de lutte pour pouvoir les voir à nouveau scintiller. Les yeux de la jolie rouquine étaient un élément très portant chez elle car ils étaient tellement caractéristiques de ce qu’elle était que sans, Blue n’était plus réellement Blue. Bien sur, la demoiselle avait qui il avait passé ses derniers mois était toujours la même, mais il lui avait manqué quelque chose. Heureusement que Damon savait que ça reviendrait au bout d’un moment car sinon, il n’aurait pas supporté ce changement et aurait tout fait pour que cela revienne encore plus rapidement. Finalement, leurs doigts s’entremêlèrent et le vampire caressa sa paume avec son pouce.

« Je t’aime. »

_________________

Damon & Blue
I'M BETTER FOR YOU


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Blueberry N. Marsters
    Miss Rouquine
∞ messages : 11554 ∞ à mystic falls depuis : 25/04/2011 ∞ emploi / loisirs : étudiante
∞ localisation : dans ses bras

MessageSujet: Re: Happy Birthday my angel [Blue]   Lun 13 Aoû - 9:01

Lorsque Damon fit remarquer à Blue qu’elle avait très certainement d’autres talents que celui de faire des massages, la jeune femme ne put s’empêcher de sourire et par la même occasion de venir poser sa main sur la sienne. Il avait toujours eu un certain don pour trouver les mots qui lui feraient plaisir. Elle se mit à caresser sa peau du bout de ses doigts, pendant qu’il faisait de même sur elle. Ce simple contact suffisait à enchanter Blue, qui ne demandait pas grand-chose d’autre que de pouvoir passer le plus de moments possible avec Damon. Ce genre d’instant était peut-être simple, mais c’était déjà tellement pour la jolie rouquine. Pouvoir remplir Blue de bonheur était l’un des innombrables talents du vampire.

Damon semblait très heureux d’offrir cette soirée à Blue, et en cet instant c’était tout ce qui comptait pour elle. Comment la jolie rouquine ne pourrait-elle pas sourire et lui montrer sa joie en voyant tout ce qu’il avait prévu rien que pour elle ? Plus les jours passaient, plus elle se rendait compte de la chance qu’elle avait d’avoir rencontré Damon. Si la vie en avait décidé autrement, Blue était intimement persuadée qu’elle n’aurait jamais été aussi heureuse que ce qu’elle pouvait l’être en compagnie de l’aîné des Salvatore. La preuve était que malgré le moment difficile par lequel ils passaient, ainsi que les épreuves qu’ils avaient vécues, Blue était toujours cette jolie jeune femme qui ne cessait de sourire lorsqu’elle était avec lui.

Bien sûr elle devait avouer avoir eu des moments plus durs, durant lesquels sourire était devenu vraiment compliqué. Elle pensait notamment au soir où elle avait dû dire au revoir à Hollie, sa meilleure amie d’enfance. Cela avait été une terrible épreuve pour Blue, mais heureusement la présence de Damon l’avait empêchée de sombrer. Une chose qui n’avait jamais disparu, même dans les ‘pires’ moments, c’était ce qu’elle ressentait en regardant l’aîné des Salvatore. Le vampire faisait battre son cœur comme personne ne l’avait jamais fait, et il était impossible pour elle de rester impassible lorsqu’il lui apportait son soutien. Tout son corps réagissait à la présence de l’être que Blue aimait plus que tout.

Ce fut d’ailleurs ce qu’il se passa lorsque Damon plongea son regard dans celui de Blue. Sans qu’elle puisse contrôler quoi que ce soit, tout son être se mit à réagir à ce moment pourtant si simple. Cela commença par une légère accélération du rythme auquel battait le cœur de la jolie rouquine. Au même moment son regard changea, puisqu’il se remplit d’étoiles, pétillant encore plus que quelques secondes plus tôt. Blue ne pouvait pas elle-même observer toutes ses réactions, mais elle sentait tout ça et pouvait tout décrire sans rien oublier. Même le sang qui montait légèrement à ses joues pour les rendre un peu plus rosées ne passait pas inaperçu, de même que les frissons qui la parcouraient suite aux caresses de Damon sur sa paume.

Les trois mots qu’il prononça eurent d’autres effets sur Blue, comme celui de faire battre son cœur encore un peu plus vite et de faire naître une vague d’émotions en elle. Elle entremêla ses doigts avec les siens, et continua à faire glisser son pouce sur le dos de sa main pendant qu’il caressait sa paume avec le sien. A chaque fois que le vampire la regardait en lui disant ces trois mots, Blue les laissait résonner dans son esprit aussi longtemps que ses pensées le permettaient. Cela ne faisait pas si longtemps qu’elle les entendait, et c’était sans doute la plus belle chose qu’il lui ait été donné d’entendre. Elle aimait tant de choses chez Damon, et l’entendre lui dire qu’il l’aimait en faisait partie.

- Moi aussi je t’aime. Plus que tout.

Si Blue aimait l’entendre, elle aimait aussi le lui dire, et ce sans modération. Elle s’était empêchée de lui dévoiler ses sentiments pendant si longtemps qu’elle profitait du fait qu’ils pouvaient enfin les partager. Certes, ces mots n’étaient pas assez forts pour rendre compte de tout l’attachement qu’elle avait pour lui, mais se rappeler mutuellement à quel point on s’aimait était toujours très agréable. La jolie rouquine ne sépara pas leurs mains, et les conduisit toutes les deux à hauteur de son visage. Toujours en souriant, elle posa le dos de celle de Damon sur la peau de sa joue légèrement rosée, et la fit glisser sur celle-ci avant d’y déposer un baiser en tournant un peu la tête.

- Je ne pourrai jamais te le dire assez.

Aussi souvent ces mots étaient-ils prononcés, cela restait peu comparé à ce qu’ils ressentaient réellement l’un pour l’autre. Leur langue ne comportait pas de mots assez forts pour le dire, et même si Blue avait répété un millier de fois par jour à Damon à quel point elle était amoureuse de lui, la jolie rouquine savait que ce qui se passait en eux était bien plus puissant que ça. Leurs vagues d’amour permettaient souvent d’avoir une meilleure idée des sentiments qui les animaient, et c’était pourquoi ils aimaient tant se les envoyer. Blue n’avait pas quitté Damon des yeux un seul instant depuis que leurs regards s’étaient plongés l’un dans l’autre. Elle se noyait dans ses yeux bleu azur sans plus pouvoir s’en détacher.

Se noyer dans le regard de Damon était une telle addiction pour Blue qu’elle pouvait considérer ça comme une réelle manière de passer agréablement le temps. Depuis qu’ils partageaient ce genre de regards, la jolie rouquine avait appris à y lire des tas de choses, tout comme ce que le vampire pouvait bien ressentir lors d’un tel moment. Avec elle, l’aîné des Salvatore semblait avoir les yeux les plus expressifs qui soient. La jeune femme ne savait pas si cette impression venait du fait qu’elle était celle qui avait été faite pour lui, ou si d’autres personnes arrivaient à lire dans son regard de la même manière qu’elle. Elle aimait penser qu’elle seule avait ce pouvoir, mais elle pouvait se tromper.

En tout cas, s’il y avait une chose dont elle pouvait être certaine, c’était que les regards comme ceux que Damon lui offrait souvent n’étaient destinés qu’à elle. Il avait une manière bien à lui de poser les yeux sur Blue, qui faisait d’ailleurs fondre la jolie rouquine comme neige au soleil. Elle ressentait toujours son regard sur elle comme une caresse, même si elle n’était pas physique. Il ne pouvait y avoir aucun autre contact entre eux que celui de leurs yeux, la sensation de caresse était bien réelle. Même si en cet instant la jeune femme mourrait d’envie d’aller se blottir dans les bras de Damon et de ne plus en bouger pour le restant de la soirée, Blue ne bougea pas.

Elle gardait cette envie pour la fin du repas, parce qu’elle souhaitait respecter tout le travail que Damon avait accompli durant tout l’après-midi pour lui préparer de bons plats. Et si Blue se levait après chaque assiette pour se coller contre lui, ils ne finiraient pas le dîner avant le lendemain matin. Même s’il était évident qu’être dans les bras l’un de l’autre ne pouvait jamais être désagréable comme activité. Finalement, elle déposa un second baiser sur le dos de la main de l’aîné des Salvatore, avant de doucement redéposer leurs deux mains unies sur le centre de la table, pour continuer les caresses qu’elle avait commencées un peu plus tôt dans la soirée.

_________________


    you were made for me, you're my ecstasy.
    i was born to love you with every single beat of my heart, to take care of you every single day of my life. i wanna love you, i love every little thing about you. i'm caught in a dream and my dreams come true. it's so hard to believe this is happening to me. an amazing feeling coming through.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
∞ messages : 4515 ∞ à mystic falls depuis : 23/04/2010
∞ localisation : Avec sa Blue d'amour

MessageSujet: Re: Happy Birthday my angel [Blue]   Ven 17 Aoû - 19:34

Damon ne pouvait pas s’empêcher de complimenter Blue. C’était plus fort que lui, mais aussi tellement vrai ! Quand il disait quelque chose, c’était obligé qu’il le pense car il était très loin d’être un menteur (sauf quand c’était nécessaire où là, il se découvrait un talent remarquable pour la comédie). En tout cas, à la jeune femme, il ne pouvait pas mentir. Certes, elle était très douée pour les massages et cela ne faisait absolument aucun doute étant donné l’état de calme et de bien-être qu’il avait connu la première fois qu’elle lui en avait fait un, mais il était certain qu’elle était douée pour d’autres choses. Même lorsqu’il était énervé, il suffisait qu’elle prononce quelques paroles pour qu’il se calme instantanément. C’était incroyable l’effet qu’elle avait sur lui, même lui, parfois, s’en étonnait encore. C’était la preuve même que la demoiselle était faite pour lui, qu’elle était sa moitié, celle qui lui manquait. Enfin, maintenant, il n’y avait plus de raison qu’elle lui manque étant donné qu’ils étaient souvent ensemble et surtout en couple.

Avant de connaître la jolie rouquine, l’aîné des Salvatore n’aurait jamais cru qu’il était possible d’alimenter à ce point des sentiments pour quelqu’un. Pour lui, l’amour avec un grand A n’existait pas, ce n’était que des romans pour les bonnes femmes un tantinet trop sentimentalistes. Et bien il avait eu l’agréable surprise de se rendre compte qu’en fait, il avait eu tord sur toute la ligne. L’amour avec un grand A existait bel et bien et c’était en Blue que Damon l’avait trouvé. Ca lui était tombé dessus sans qu’il ne demande rien à personne. De toute façon, généralement, quand ça tombait sur quelqu’un, c’était toujours sans prévenir. Ca prenait au dépourvu. Quelque part, ça pouvait être pénible pour les gens qui aimaient bien tout contrôler. Le vampire était de ce genre là car il n’y avait rien qui ne l’énervait plus qu’une situation non contrôlée, mais en aucun cas ça ne l’avait mis en pétard ni quoi que ce soit. Comme quoi, il n’était peut-être pas aussi inhumain qu’il ne voulait le croire.

Il ignorait comment elle faisait, mais la jolie rouquine arrivait à le mettre en paix avec lui-même. Avant de la connaître, il était particulièrement instable. La preuve était que Klaus lui-même avait entendu parler de lui comme étant un vampire fou et sanguinaire. Mais avec Blue, c’était totalement différent. Elle lui offrait une vie stable et une vraie ! Damon s’était posé et finalement, ça lui faisait du bien. Il ne pourrait pas rester éternellement à Mystic Falls, c’était certain étant donné qu’il ne vieillissait pas et que bientôt, la jeune femme ne vieillirait plus non plus. Mais ce n’était pas parce qu’un changement de lieu aurait lieu que sa stabilité disparaîtrait. Bien au contraire, elle allait continuer. Tant que la jolie rouquine serait avec lui, il n’y aurait pas de raison que tout se dégrade. Et comme ni elle, ni lui ne comptait se quitter, la question ne se posait pas. Ils étaient fait l’un pour l’autre alors il n’y avait aucune raison valable pour qu’un jour leur chemin se sépare.

De plus, il fallait savoir que plus le temps passait, plus l’aîné des Salvatore aimait la jeune femme. Elle devenait une véritable addiction, si bien qu’être loin d’elle était sûrement la pire des tortures. A cela s’ajoutait ce besoin incessant de contact. Il n’y avait pas besoin de grand-chose, juste un contact de la main, pour rendre le vampire heureux et souriant. Des instants en tête à tête avec Blue, il en raffolait et ne manquait jamais la moindre occasion. L’anniversaire de cette dernière était aussi une excellente excuse dont il profitait pleinement. Ca lui avait fait plaisir de cuisiner rien que pour elle, car c’était évident que ce n’était pas pour lui qu’il l’avait fait. Lui, il n’avait assurément pas besoin d’avaler de la nourriture pour les êtres humains. C’était surtout la jolie rouquine qui avait besoin d’avaler quelque chose. Mais il partageait ses repas au maximum et quand il ne le faisait pas, il était quand même avec elle afin de ne pas la laisser. Il l’avait laissé seule une fois et autant avoué que ça ne lui avait pas plus. Cela avait été une véritable déchirure, si bien qu’il ne voulait plus jamais vivre un truc pareil.

Damon vénérait presque les réactions qui faisaient que Blue était humaine. Il ne pouvait pas s’empêcher d’écouter ses battements de cœur qui devenaient légèrement plus rapides quand il concentrait absolument toute son attention sur elle mais aussi de constater que ses joues s’empourpraient légèrement. Le vampire aurait été aussi humain qu’elle, sans aucun doute aurait-il eu des réactions peut-être similaires. Enfin, il ne fallait pas croire que son état vampirique l’empêchait d’avoir des réactions. C’était même tout le contraire. Il ne pouvait pas s’empêcher de la regarder avec amour. Jamais il n’avait regardé quelqu’un de cette façon. Le regard qu’il posait sur elle lui était entièrement dédié. Celui qu’il portait sur les autres n’avait strictement rien à voir. L’aîné des Salvatore ne pouvait pas s’empêcher de lui répéter combien il l’aimait et il ne se privait absolument jamais de le lui dire, même s’il trouvait que « je t’aime » était beaucoup moins puissant que les vagues d’amour qu’il pouvait lui envoyer. Mais l’un n’empêchait pas l’autre.

Un grand sourire vint se peindre sur les lèvres du vampire quand la jolie rouquine lui rendit ses trois mots. A chaque fois, les entendre gonflait son cœur d’amour. Il ne s’était jamais senti aussi bien qu’en sa compagnie. Les gens avaient dû se rendre compte que ce qu’il ressentait était bien réel et en aucun cas de la comédie. En même temps, si cela avait été le cas, est-ce que Damon se serait lancé dans une procédure d’adoption ? Bien sur que non ! Il ne fallait pas être expert en la matière pour savoir ça. Cependant, cette adoption ne devait pas se répandre étant donné la présence des Alphas à Mystic Falls. Hollie avait clairement dit qu’ils voulaient la petite Kathleen. Mais Damon et Blue ne le permettraient pas étant donné qu’ils comptaient bien réussir cette adoption. Pour l’instant, ils avaient fait le nécessaire pour y arriver, mais ils attendaient une réponse. C’était cette attente qui était la plus dure, mais il ne fallait pas perdre espoir, sinon, ça ne servait à rien.

« Tu sais bien que tu peux me le dire autant que tu le veux. »

Damon non plus ne pourrait jamais se lasser pour le lui dire. Avec elle, il ne ressentirait absolument jamais aucune lassitude. Même leur quotidien n’était pas lassant car il y avait toujours quelque chose qui faisait que c’était différent de la veille. Et puis, ce n’était pas comme s’ils avaient le temps de s’ennuyer à Mystic Falls, avec tout ce qu’il se passait. On pouvait dire que quand quelque chose de surnaturelle se passait, ça occupait les gens pendant une grosse semaine, surtout les concernés. Mais malgré ça, l’aîné des Salvatore aimait bien la vie qu’il menait. Il ne pouvait réellement pas rêver mieux. Sa vie avait commencé le jour où il avait rencontré Blue. C’était aussi simple que ça. Il ne lui fallait rien d’autre pour être pleinement satisfait de sa vie. La jeune femme avait tout simplement tout illuminé, comme s’il lui avait simplement fallu appuyer sur un interrupteur. Il ignorait totalement comment elle avait fait, mais elle l’avait fait.

Avec beaucoup de mal, il dut lâcher la main de la jolie rouquine avant de se lever tout en précisant qu’il allait chercher le plat. S’ils pouvaient, il était certain qu’ils auraient laissé le repas de côté pour passer une soirée dans les bras l’un de l’autre, mais quelque part, ce serait réellement dommage de ne pas savourer à sa juste valeur le reste. Surtout qu’encore une fois, Damon avait passé du temps. A regret, il abandonna à nouveau la jolie rouquine pendant quelques minutes tout en ramenant les assiettes. La pension contenait des assiettes en veux-tu, en voilà alors autant les utiliser. Et puis, cette demeure était relativement moderne car elle comportait un lave-vaisselle donc il n’y aurait pas le souci de devoir laver les couverts une fois le repas terminé. La machine s’en occuperait pour eux. Assez rapidement, il servit deux assiettes. Comme plat, l’aîné des Salvatore avait choisi des côtes de veau aux morilles et à la crème, accompagnées de petites pommes de terre qui avaient cuit avec le tout. Il avait chopé cette recette dans un des nombreux bouquins de cuisine de Zach qu’ils avaient rangé dans un tiroir. Finalement, ils avaient bien fait de ne pas s’en débarrasser car sans ça, il n’aurait pas trouvé.

Comme précédemment, il revint avec les deux assiettes dans la salle à manger et déposa celle de Blue devant elle, répétant ainsi le même scénario qu’il avait fait plus tôt avec l’entrée. Damon était plutôt fier de lui et il ne le cachait pas vraiment, même s’il restait relativement modeste en général. Il pouvait être quelqu’un d’extrêmement vantard quand il était plus que fier de lui, mais il savait aussi étouffer sa vantardise pour être quelqu’un de modeste quand besoin se faisait sentir.

_________________

Damon & Blue
I'M BETTER FOR YOU


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Blueberry N. Marsters
    Miss Rouquine
∞ messages : 11554 ∞ à mystic falls depuis : 25/04/2011 ∞ emploi / loisirs : étudiante
∞ localisation : dans ses bras

MessageSujet: Re: Happy Birthday my angel [Blue]   Jeu 23 Aoû - 11:41

De jour en jour, Blue revivait. Elle retrouvait sa joie de vivre naturelle, ainsi que son regard pétillant qui l’avait toujours si bien caractérisée. Et il semblerait que ce soir avait définitivement fait renaître la jolie rouquine si souriante qu’elle avait été avant la perte de son amie d’enfance ainsi qu'avant tout ce stress dû à leur demande d’adoption. Ce n’était pas tant l’adoption en elle-même qui faisait stresser Blue, puisqu’au contraire elle était certaine de son choix. C’était le temps d’attente entre la demande et la réponse, et la peur que cette dernière soit négative. Mais ce soir il semblerait que son esprit ait accepté de faire une pause dans tout ça, pour finalement l’autoriser à respirer à nouveau.

La jeune femme en était presque certaine à cent pour cent, elle sentait que même après ce soir elle garderait ces étoiles dans le regard. Au fil des semaines, Damon avait réussi à retrouver sa Blue, et la jolie rouquine était aussi plus que ravie de se retrouver elle-même. Ce soir il avait suffi qu’il pose les yeux sur elle en lui disant les mots qu’elle aimait tant entendre de sa part pour qu’elle se sente pousser des ailes. C’était comme si elle avait été victime d’un mauvais sort pendant de longues semaines, et que finalement Damon avait réussi à rompre le charme en se battant de jour en jour contre lui pour soutenir Blue. C’était certes une vision un peu chevaleresque des choses, mais c’était réellement ce que le vampire avait fait pour elle.

Il avait persévéré sans jamais abandonner, jusqu’à enfin retrouver sa Blue ce soir. Lui montrer qu’elle était de retour était le plus beau cadeau qu’elle pouvait lui faire, et elle ne se privait pas pour le lui faire comprendre en plongeant son regard plein d’étoiles dans le sien, et en lui rendant ses trois mots. Comme la jolie rouquine venait de lui dire, elle ne pourrait jamais assez lui répéter combien elle l’aimait. Ces mots lui semblaient si peu à côté de ce qu’elle éprouvait réellement pour lui. Quand il était là, c’était tous les sens de Blue qui étaient en alerte. Elle sentait son cœur battre plus vite, même lorsqu’ils ne faisaient rien de spécial et qu’ils se contentaient de passer un moment ensemble.

Sa respiration aussi était légèrement plus rapide, même si elle ne s’en rendait pas forcément compte. Damon était le seul à avoir réussi à faire réagir tout l’être de Blue de cette manière-là, ce qui prouvait bien qu’il était celui qu’elle avait toujours cherché. Son bonheur était si intense qu’elle avait presque envie de le crier sur tous les toits. Mais elle le gardait jalousement pour Damon et elle, dans leur bulle d’amour qui n’était occupée que par eux. D’ailleurs le sourire que l’aîné des Salvatore arbora fit pétiller un peu plus ses yeux couleur noisette. Elle lui rendit ce sourire en entendant ses paroles, et serra un peu plus fort sa main dans la sienne en gardant leurs doigts entremêlés.

- Tant mieux parce que je ne m’en lasse définitivement pas.

Ces trois mots, elle pourrait les lui répéter des dizaines de fois par jour, voire même plus. C’était comme leurs vagues d’amour. Blue adorait en recevoir de la part de son vampire, mais elle aimait aussi plus que tout lui en envoyer à chaque fois qu’une explosion de sentiments l’envahissait. Cela ne faisait que quelques mois qu’ils partageaient enfin cet amour que Blue avait toujours éprouvé pour lui. Mais quand elle y repensait, Damon lui avait souvent dit qu’il l’aimait, via les gestes d’affection qu’il lui offrait sans cesse depuis qu’ils étaient liés. La jolie rouquine ne savait pas si elle pouvait dire qu’il nourrissait les mêmes sentiments qu’elle depuis aussi longtemps, mais en tout cas il avait toujours été merveilleux avec elle.

Les petits gestes qu’ils avaient toujours eus l’un envers l’autre avaient comblé Blue, faisant de la jolie humaine la plus heureuse des jeunes femmes. Le simple fait que Damon l’entoure de ses bras pour la câliner, ou qu’il dépose un baiser sur ses lèvres juste parce qu’il avait envie de lui en offrir un avait animé Blue d’un véritable bonheur. Un bonheur sans aucune faille que lui seul était capable de lui offrir. Alors depuis que Damon lui avait ouvert son cœur, la jolie rouquine se sentait infiniment comblée à chaque fois qu’il la regardait en lui disant qu’il l’aimait. Chaque ‘je t’aime’ avait ce petit quelque chose de différent, cette saveur particulière. Ceux que Damon prononçaient avaient un pouvoir unique sur Blue.

Elle lui sourit à nouveau en libérant sa main quand il se leva pour aller chercher la suite du repas. Ils auraient tout le loisir d’être dans les bras l’un de l’autre une fois qu’ils auraient pu déguster tout ce que Damon avait si adorablement préparé pour Blue. La jolie rouquine était toujours bien décidée à faire honneur à la cuisine du vampire, d’autant plus que jusqu’ici elle trouvait que c’était vraiment délicieux. Elle n’avait pas menti en lui disant qu’il avait un talent pour la cuisine. Décidément, Blue avait eu raison d’un jour lui dire qu’elle avait eu la chance de tomber sur l’homme parfait. Ces quelques mots, elle les lui avait dit le jour où Klaus leur avait fait la ‘surprise’ de leur rendre une petite visite.

Il était venu avec l’intention de leur annoncer que Stefan s’était vendu pour sauver son frère. L’originel avait évidemment pris un air sarcastique pour leur montrer que c’était toujours lui qui menait. Sauf qu’il se trompait. Tout comme Damon, Stefan serait un jour tiré de ce mauvais pas. Blue savait qu’ils finiraient par triompher contre la famille Mikaelson, même si cela prendrait le temps que cela prendrait. Et puis, à partir du moment où le vampire avait été hors de danger et qu’il ne risquait plus de mourir, Blue s’en fichait pas mal de savoir que Klaus et toute sa clique se considéraient comme victorieux. Ils n’avaient pas idée de ce que les Salvatore avaient en réserve, et de tout ce qu’ils étaient prêts à faire contre eux.

Le jour où le monde serait débarrassé de Klaus, Blue était certaine qu’on le devrait aux deux Salvatore ainsi qu’à leurs amis. La jeune femme ne doutait pas un seul instant du fait qu’ils parviendraient un jour à les vaincre. En attendant, c’était sur cette soirée que l’esprit de Blue était concentré. La jolie rouquine attendit patiemment le retour de Damon, ne quittant pas son sourire. Celui-ci s’agrandit lorsque l’aîné des Salvatore fit à nouveau son apparition dans la pièce, deux assiettes dans les mains. Comme lorsqu’il avait servi le plat précédent, la jolie rouquine l’écouta attentivement afin de savoir ce qu’il lui avait préparé. Déjà les délicieux effluves du plat parvenaient à Blue, qui avait hâte de savoir ce que ça allait donner.

Elle le remercia une fois de plus avant qu’il n’aille s’asseoir en face d’elle. Le même scénario que précédemment prit place, et Blue attendit d’avoir pu souhaiter un bon appétit à Damon avant de prendre délicatement ses couverts. La jolie rouquine n’avait même pas besoin de se concentrer pour respecter les bonnes manières. C’était inné chez elle, et d’aussi loin qu’elle se souvenait elle s’était toujours très bien tenue à table. Quant à Damon, il était difficile de faire autrement vu sa classe naturelle. Et puis elle le savait aussi bien élevé qu’elle, si pas même plus. C’était entre autres pour ça que c’était si agréable de partager un repas avec lui. Un nouveau sourire béat s’imprima sur son visage lorsqu’elle porta la première bouchée à ses lèvres.

Elle pensait sincèrement qu’elle n’avait jamais aussi bien mangé que chez lui. Franchement, s’il avait voulu, il aurait pu ouvrir un grand restaurant. Et elle était certaine qu’il aurait eu du succès, et ce assez rapidement. Une fois de plus la jolie rouquine ne se priva pas pour lui faire les éloges qu’il méritait plus que sincèrement de recevoir de sa part. Après tout c’était rien que pour elle qu’il avait préparé tout ça, alors il était normal que la jeune femme lui montre qu’elle était ravie. Et même s'ils avaient partagé ce repas en une autre occasion, c’était si bon qu’elle ne pouvait pas s’empêcher de lui dire ce qu’elle pensait. Encore une fois, la jolie rouquine passait un merveilleux anniversaire en sa compagnie.

- Je ne sais pas si quelqu'un te l'a déjà dit, mais ta cuisine vaut très largement celle des plus grands restaurants. Et puis, je connais peu de serveurs aussi élégants que toi.

N’importe quelle soirée dans le plus grand restaurant du pays n’aurait pas valu celle-ci aux yeux de Blue. Elle avait la chance d’être choyée par l’homme qu’elle aimait, et rien au monde ne surpasserait ça. En plus de tout ça, Damon avait une classe plutôt unique en son genre, et elle était très sérieuse en lui disant à demi-mot qu'il était à couper le souffle vêtu de cette manière. De toute façon il l'était toujours pour la jolie rouquine, peu importait les circonstances. Pendant qu’ils discutaient, Blue continua à déguster calmement le contenu de son assiette, profitant d’absolument chacune des bouchées qu’elle prenait.

_________________


    you were made for me, you're my ecstasy.
    i was born to love you with every single beat of my heart, to take care of you every single day of my life. i wanna love you, i love every little thing about you. i'm caught in a dream and my dreams come true. it's so hard to believe this is happening to me. an amazing feeling coming through.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
∞ messages : 4515 ∞ à mystic falls depuis : 23/04/2010
∞ localisation : Avec sa Blue d'amour

MessageSujet: Re: Happy Birthday my angel [Blue]   Mar 28 Aoû - 18:29

Damon était plus qu’heureux de retrouver sa Blue. Il savait que cette soirée était une bonne idée. Il n’en avait même jamais douté car lui-même en avait éprouvé le besoin. Mais c’était principalement pour elle qu’il faisait tout ça car depuis qu’ils étaient liés, l’aîné des Salvatore l’avait toujours fait passer avant lui et cela n’était pas prêt de s’arrêter. Non seulement c’était son anniversaire et étant donné les événements du moment, il avait eu l’excellente idée de faire quelque chose au calme. Non pas qu’ils refusaient la compagnie des gens, bien au contraire, mais là, dans ces circonstances particulières, ils avaient besoin de calme et de faire un peu le vide. Pour cette soirée, le vampire s’était décidé d’oublier un peu l’adoption. Après tout, ils avaient tout le temps d’y penser le lendemain. Ils se faisaient assez de soucis comme ça qu’ils avaient bien le droit de souffler un peu. Notamment la jeune femme qui était sans aucun doute la plus affectée des deux, mais ça, Damon ne pouvait pas lui en tenir rigueur car c’était des réactions tout à fait normales.

Contrairement à elle, il avait des nerfs un peu plus solides étant donné que les années l’avaient forgé assez pour ne pas péter les plombs au moindre truc. En revanche, il craignait que la jolie rouquine ne pète les siens avec tout ça ainsi que ses examens qui approchaient à grand pas et chaque jour qui passait, il essayait de faire en sorte de repousser tout ça au maximum car la réponse pouvait tomber à n’importe quel moment. On les avait prévenu que se serait long et ce n’était pas comme s’ils ne partaient pas en connaissance de cause. Mais ni l’un, ni l’autre n’aurait cru que c’était aussi long. Cela faisait déjà deux mois qu’ils avaient lancé la procédure et il n’y avait toujours rien. Pourtant, ils avaient envoyé le dossier d’adoption le lendemain même et tôt le matin afin qu’il parte dans le premier départ. Enfin, l’aîné des Salvatore ne désespérait pas car il savait qu’ils auraient une réponse à un moment donné. Que celle-ci soit positive ou bien négative. L’orphelinat n’allait pas les laisser sans réponse de toute façon.

Pour en revenir au présent, Blue semblait avoir, elle aussi, mise de côté toute cette histoire pour profiter un peu de ses dix-neuf ans. Ce soir, les examens de fin d’année et l’adoption n’existaient pas. Il n’y avait qu’elle et lui. C’était nécessaire de se dire que tout n’était pas joué et de profiter un peu de l’instant présent. Personne ne les blâmerait sur le fait qu’ils prenaient un peu de temps pour eux. Le monde ne s’était pas encore arrêté de tourner et tant qu’il continuerait, il n’y avait pas de raisons que tout s’arrête. Certes, c’était un coup dur, mais des coups durs, ce n’était pas comme si ça arrivait qu’une fois dans sa vie. Ils en verraient d’autres et peut-être des pires donc il ne fallait pas se laisser aller. En tout cas, la jeune femme savait très bien qu’elle pouvait compter sur Damon pour l’aider à se relever et à avancer. Jamais il ne la lâcherait car elle était beaucoup plus importante que n’importe qui ou n’importe quoi sur cette Terre. S’il pouvait, il lui aurait décroché la lune depuis bien longtemps, mais ce n’était pas faisable donc bon… Enfin, c’était une image tout à fait adéquater pour bien montrer qu’il était prêt à tout et n’importe quoi pour elle. D’ailleurs, il avait bien accepté d’adopter Kathleen et c’était surtout pour la jolie rouquine qu’il l’avait fait. Bon, il ne pouvait pas nier ne pas vouloir non plus, mais sa réflexion l’avait surtout mené au fait que c’était pour Blue qu’il le faisait.

Après, c’était sur qu’il ne pouvait pas dire qu’il ne s’était pas pris d’affection pour ce petit bébé à peine né qu’il avait aider à mettre au monde. S’il n’y avait pas eu ça, on pouvait compter sur lui pour ne pas accepter cette adoption. A aucun moment la jolie rouquine ne l’avait forcé à accepter car bien au contraire, elle aurait accepté sa décision finale. Déjà, c’était une des raisons qui avait fait qu’il avait accepté. Chaque jour qui passait, l’aîné des Salvatore l’aimait un peu plus. C’était à croire que ce qu’il ressentait pour elle n’avait absolument aucune limite. Quel en serait le degré d’ici quelques années ? Il n’en avait aucune idée, mais si ça continuait comme ça, ça allait battre des records ! Il n’y avait absolument aucun doute quant au fait que Blue était celle qu’il fallait, celle qui avait été crée pour lui. Il avait de la chance d’être devenu un vampire car sans ça, il ne l’aurait jamais connu et il aurait loupé ça. Ils avaient cent cinquante ans de différence et ils n’auraient jamais pu se connaître si Damon n’avait pas eu son malheureux passé avec Katherine. Au final, il fallait presque la remercier pour ça car ils se seraient loupés.

Il ne pouvait qu’être heureux de revoir les yeux de la jolie rouquine scintiller comme au premier jour. Ca lui avait tellement manqué de voir cet éclat qu’il n’avait plus envie que celui-ci disparaisse. L’aîné des Salvatore avait désormais pour objectif de faire en sorte que ça ne bouge plus et qu’elle garde l’éclat de ses magnifiques yeux dans lesquels il adorait se perdre. Lui dire combien il l’aimait n’était absolument pas lassant pour lui et il ne se lassait pas non plus de ses « je t’aime ». La jeune femme avait une façon de le dire qui rendait ces trois mots uniques à son oreille. Entendre quelqu’un d’autre dire ces mots là ne sonneraient absolument pas pareils que ceux qu’il avait l’habitude d’entendre sortir de la bouche de Blue. Et si la jeune femme ne se lassait pas de les lui dire, et bien Damon ne se laissait pas de les entendre. D’ailleurs, il lui avait clairement dit que si elle voulait, elle pouvait le dire autant de fois qu’elle le souhaitait. Jamais il ne lui dirait « Stop tais toi, j’ai compris ». Non, ça il ne le pourrait pas. C’était d’ailleurs l’unique exception car il ne supportait pas qu’on lui dise quarante milles fois la même chose, mais là, c’était différent comme situation du coup, elle pouvait le lui dire autant de fois qu’elle le voulait, il répondrait à chacun d’entre eux.

« Alors fais-toi plaisir ! »

Le vampire avait toujours tenu à savoir ce qu’elle pensait et ce qu’elle ressentait. Il ne bloquait jamais rien de ce qui venait d’elle. Parfois, ils étaient à des kilomètres de distance qu’il savait ce qu’elle ressentait. Il pouvait sentir des élans de joie ou de la contrariété etc… Leur lien faisait des merveilles dans ces moments là car il savait dans l’instant T ce qu’il se passait et comment la jolie rouquine se sentait. Et puis, ils avaient découverts que finalement, c’était la même chose de l’autre côté. C’était apparut après la guérison de Damon et s’il n’avait pas été aussi faible physiquement et mentalement, cette puissance aurait pris effet à l’instant même où il lui avait avoué qu’il l’aimait. Enfin, les choses étaient telles qu’elles étaient et ils ne pouvaient pas les changer. Néanmoins, ce détail là ne faussait absolument pas leur bonheur. C’était un tout qui faisait parti de leur histoire et ni l’un, ni l’autre ne pouvait le nier. C’était à cause de toutes les choses qu’ils avaient vécues qu’ils étaient ainsi. Des points négatifs, il y en avait eu peu, même si rien n’était encore terminé. Mais il fallait surtout penser aux positifs et là, il n’y avait pas assez des dix doigts d’une main pour les nommer.

En parlant de mains, celles de Damon et Blue étaient toujours liées, le vampire caressant machinalement sa peau du bout de ses doigts. Cependant, il fallait bien que ce contact se ‘brise’ étant donné qu’il y avait la suite du repas qui attendait. Après, ils auraient le loisir de faire absolument tout ce qu’ils voulaient ensemble. Jusqu’au lendemain matin, ils n’avaient aucune obligation et il ferait en sorte que ce soit le cas. L’aîné des Salvatore ne mit pas trop de temps en cuisine avant de revenir avec les deux assiettes. Il aimait tellement sentir sa présence à ses côtés que c’était limite s’il ne souhaitait pas changer de pièce tout en l’embarquant avec lui. Mais non, ce n’était pas faisable. Le vampire reprit sa place sur sa chaise. Il lui rendit son « bon appétit » et comme précédemment, il attendit qu’elle ait pris une bouchée avant de commencer. Un sourire vint se peindre sur son visage quand il vit celui de la jolie rouquine se dessiner après la première bouchée. Il avait à nouveau tapé juste en cuisinant ce plat et rien de plus ne pouvait lui faire plaisir que de savoir qu’elle aimait. Même si elle n’était pas compliquée en temps normal, mais il ne pouvait pas s’empêcher d’avoir un doute qui faisait qu’il se demandait si ça allait plaire ou pas. Mais comme Blue ne pouvait pas lui mentir, il savait qu’elle aimait et ne mentait pas.

Finalement il prit à son tour ses couverts et commença son assiette. C’était peu commun d’attendre comme ça qu’une personne ait déjà pris une première bouchée avant de commencer. Enfin, ce n’était pas étrange à l’époque où Damon était humain car avec Stefan, ils devaient attende que leur père ait mangé un premier morceau avant de songer à attaquer sa propre assiette. Heureusement que cette époque était révolue. Là, c’était vraiment exceptionnel car c’était juste pour connaître la réaction de la jeune femme. Il ne voulait pas perdre une miette de ça donc du coup, il ne pouvait pas manger en même temps. La jolie rouquine ne se priva pas de le complimenter. Sur ce qu’il venait de préparer. Le vampire devait bien avouer que c’était très bon. Décidemment, Zach avait eu une merveille de collection de livres de cuisine. D’ailleurs, il ne savait même pas si son lointain parent avait un don pour la cuisine ou pas. On ne pouvait pas dire qu’ils se fréquentaient souvent. Damon se faisait juste passer pour son neveu qui passait quelques semaines à la pension.

« Merci. C’est la deuxième fois qu’on me le dit. Je songe à ouvrir un resto d’ici une trentaine d’année et puisque je fais un si bon serveur, je m’occuperai aussi du service… surtout les tables où il y aura des filles ! »

_________________

Damon & Blue
I'M BETTER FOR YOU


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Blueberry N. Marsters
    Miss Rouquine
∞ messages : 11554 ∞ à mystic falls depuis : 25/04/2011 ∞ emploi / loisirs : étudiante
∞ localisation : dans ses bras

MessageSujet: Re: Happy Birthday my angel [Blue]   Sam 15 Sep - 11:15

Un sourire radieux s’était imprimé sur les lèvres de Blue, et ne les quittait plus depuis le début de la soirée. Si Damon se plaisait à entendre ses ‘je t’aime’, alors la jolie rouquine serait encore plus heureuse de les lui dire sans cesse. Son amour pour lui était si fort que de simples mots ne suffisaient pas à décrire ses sentiments, mais pourtant cela lui faisait toujours du bien de les dire ou de les entendre. Il pouvait donc compter sur elle pour continuer à les lui dire autant de fois qu’elle en éprouverait le besoin. Cette soirée était comme une explosion d’émotions pour Blue, qui était restée plutôt triste ces derniers mois. Même si son moral s’était peu à peu amélioré au fil du temps, le résultat de ce soir était encore plus significatif.

C’était comme si dès l’instant où elle était entrée dans le hall de la pension, tout le mal qui la rongeait s’était effacé. Dès qu’elle avait vu Damon et qu’elle s’était dirigée dans ses bras, son cœur s’était mis à revivre. Pourtant le vampire avait été avec elle ces derniers mois, sans jamais la quitter. Mais ce soir était réellement hors du commun, peut-être parce qu’il s’était vraiment donné beaucoup de mal pour que son anniversaire soit encore une fois un jour inoubliable. Cela lui avait rappelé à quel point Damon la rendait heureuse, et surtout à quel point le fait qu’il soit auprès d’elle lui était bénéfique. La jolie rouquine était bel et bien de retour, et ce pour leur plus grand bonheur à tous les deux.

Rien que savoir que l’aîné des Salvatore n’avait plus à vivre sa tristesse durant cette soirée d’anniversaire lui mettait du baume au cœur. Elle le voyait sourire, et cela ne faisait que la rendre encore plus joyeuse. Ses yeux brillaient, scintillaient même. Cet éclat si caractéristique lui avait tellement manqué qu’elle ne se lassait plus de sentir ces milliers de petites étoiles remplir ses yeux lorsqu’elle regardait Damon. Finalement leurs mains durent se détacher pendant que le vampire allait chercher la suite du repas, mais il revint tellement vite que Blue n’eut pas le temps de s’ennuyer. Le repas était excellent, et il était très bon serveur. Que demander de plus ? D’ailleurs, la jolie rouquine ne put s’empêcher de le complimenter.

Sa réponse la fit premièrement sourire, puis elle se mit à rire en secouant légèrement la tête. Damon savait bien à quel point Blue était attachée à lui, et il aimait en jouer. Heureusement cela n’avait rien de méchant, et la jeune femme savait très bien qu’il plaisantait. Mais elle était tellement accrochée à Damon qu’elle ne pouvait pas s’empêcher de ressentir une pointe de jalousie rien qu’en l’entendant prononcer ce genre de remarque. Il n’y avait vraiment que lui pour la faire réagir à ce point, car Blue n’avait jamais vraiment été une jeune femme jalouse. Cependant tout cela avait sensiblement changé depuis qu’il était entré dans sa vie. Finalement, elle fit une légère moue en secouant négativement la tête, avant de sourire.

- Je préfère te garder jalousement rien que pour moi. Habituellement je ne suis pas possessive, mais je dois admettre que je suis plutôt égoïste quand il s’agit de toi.

Lorsqu’une autre femme posait le regard sur lui, la réaction était instantanée du côté de Blue. Evidemment elle tâchait de ne pas trop le montrer, même si de toute façon Damon ressentait sa jalousie à des kilomètres grâce à leur lien. Pourtant, malgré ce sentiment d’énervement face aux autres femmes, elle pouvait assurer qu’elle avait une totale confiance en Damon. C’était pour cette raison qu’elle ne flippait pas à chaque fois qu’il sortait sans elle, et qu’elle savait pour sûr qu’il ne se passerait rien. Sa jalousie était donc loin d’être invivable, et ne faisait que prouver une fois de plus au vampire que le cœur de Blue était à lui pour l’éternité. D’ailleurs en parlant de jalousie, l’aîné des Salvatore semblait avoir les mêmes réactions que Blue en ce qui la concernait.

Elle devait avouer qu’elle n’était pas dérangée par ce genre de réaction. Au contraire, sans être masochiste ou quoi que ce soit dans le genre, elle aimait le sentir ‘possessif’. Dans ces moments-là, elle se plaisait à lui rappeler que personne n’attirait son regard mis à part lui. Il était l’objet de toutes ses pensées, et ce même lorsqu’il n’était pas là. Pour Blue, il était totalement inenvisageable qu’elle soit un jour intéressée par quelqu’un d’autre que lui. Personne n’arrivait à sa cheville, et personne ne parvenait à faire battre son cœur à une vitesse incroyable rien qu’en la regardant. Non, c’était Damon et personne d’autre pour elle. Finalement, elle ajouta quelques mots à sa remarque précédente.

- En plus, d’ici une trentaine d’années, je serai un vampire depuis longtemps… donc ces filles n’ont pas intérêt à s’approcher de toi de trop près, ou je sors les crocs!

La jolie rouquine lui offrit un sourire radieux, suivit d’un nouveau rire. C’était une plaisanterie, puisque Blue était loin de s’imaginer en vampire sanguinaire, tuant pour une raison ou pour une autre. Mais il était certain qu’elle n’hésiterait pas à attaquer quelqu’un qui s’en prendrait à Damon. Enfin, pour l’instant tout cela n’était pas à l’ordre du jour, puisqu’elle n’était encore qu’une jeune humaine. Ce qu’elle venait de dire ramena un souvenir à sa mémoire alors qu’elle continuait à manger calmement ce que Damon lui avait préparé pour son anniversaire. Elle se rappela que lors de leur séjour aux Caraïbes, le vampire avait parlé de meurtres si jamais Blue descendait dîner en serviette et que les gens posaient les yeux sur elle.

C’était après qu’ils aient pris une douche ensemble que Blue avait fait cette remarque, parce qu’elle s’était sentie trop fatiguée pour se rhabiller et descendre manger dans le restaurant de l’hôtel. Finalement ils avaient mangé dans leur chambre, mais c’était surtout la remarque de Damon qui avait fait rire Blue, même si elle avait su instantanément qu’il ne s’agissait pas d’une plaisanterie. Finalement, elle en venait à se dire que déjà à ce moment-là, il ressentait peut-être quelque chose pour elle. C’était juste qu’il ne s’en était pas rendu compte, ou alors qu’il se l’était caché à lui-même. Sans lui en vouloir, Blue trouvait au contraire que Damon s’était plutôt bien rattrapé côté sentiments, même voire plus que bien.

L’air de rien, même si elle ne mangeait pas vraiment rapidement, l’assiette de Blue se vidait. Elle savourait chaque bouchée, parce que ce qu’il avait préparé était réellement délicieux. Elle n’avait jamais aussi bien mangé que lorsque c’était lui qui cuisinait, et elle n’avait aucune honte à dire qu’il était encore plus talentueux qu’elle. Blue était loin d’être nulle en cuisine, mais Damon avait un talent incontestable. D’ailleurs, sa légère jalousie suite à la remarque du vampire lui avait vite fait oublier la première partie de sa phrase. Elle s’en rappela pourtant en prenant l’une des dernières bouchées que contenait son assiette, et releva à nouveau les yeux vers Damon pour les plonger dans son regard bleu azur.

- Dis-moi, tu as dit que j’étais la deuxième personne à te dire que tu cuisinais merveilleusement bien. Qui était la première ?

C’était juste une question de curiosité, parce qu’une Blue sans curiosité n’était pas réellement Blue. D’ailleurs c’était très bon signe qu’elle redevienne aussi curieuse qu’avant, et cela montrait qu’elle était réellement redevenue elle-même. La jolie rouquine ne s’en serait certainement pas sortie sans Damon, ou alors elle aurait pris des mois de plus avant de pouvoir retrouver son sourire. Sans vouloir se répéter, elle pensait vraiment qu’elle avait une chance incroyable de pouvoir partager la vie de sa moitié. Son bonheur, c’était vraiment de savoir que Damon était là, à ses côtés. Cela pourrait lui suffire à vivre heureuse pour l’éternité, quelles que soient les épreuves par lesquelles ils devraient passer.

_________________


    you were made for me, you're my ecstasy.
    i was born to love you with every single beat of my heart, to take care of you every single day of my life. i wanna love you, i love every little thing about you. i'm caught in a dream and my dreams come true. it's so hard to believe this is happening to me. an amazing feeling coming through.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
∞ messages : 4515 ∞ à mystic falls depuis : 23/04/2010
∞ localisation : Avec sa Blue d'amour

MessageSujet: Re: Happy Birthday my angel [Blue]   Mar 2 Oct - 20:16

Damon était vraiment plus qu’heureux de savoir que cette soirée faisait du bien à Blue. C’était le but premier et il éprouvait une énorme satisfaction à être celui qui lui faisait remonter la pente, même s’il était évident qu’il n’était pas le seul à soutenir la jeune femme durant ce moment, mais comme ils partageaient leur quotidien ensemble quand elle n’était pas en cours, c’était surtout lui qu’elle côtoyait dès qu’elle était en dehors du lycée de Mystic Falls. Bien évidemment, la jolie rouquine sortait avec ses amis et parfois même, elle ne rentrait pas tout de suite à la maison à la sortie des cours car elle et ses amis avaient décidé de se rendre au Grill, ou ailleurs, à la dernière minute. L’aîné des Salvatore ne la privait jamais de sortir, surtout en ce moment car elle avait souvent besoin de changer ses esprits et penser à autre chose.

Tout ceci avait été plus que bénéfique pour Miss Rouquine et le vampire était déjà fort content de l’évolution que son moral avait eu. Il n’avait fait que s’améliorer, même si cela ne l’empêchait pas de penser à Kathleen et à la promesse qu’elle avait faite à Hollie juste avant que cette dernière ne rende son dernier soupire. L’attente était horrible, Damon ne pouvait pas le nier, mais malheureusement, ils ne pouvaient rien faire tant qu’ils n’auraient pas une réponse. Ils ne pourraient qu’agir une fois une réponse donnée. L’un comme l’autre espérait que ce soit positif, mais malheureusement, il y avait cinquante pour cent de chance que ce soit négatif aussi, du coup, il n’y avait qu’à attendre et éviter de se faire de fausses idées. C’était plutôt difficile car l’aîné des Salvatore commençait à se faire à l’idée qu’ils auraient probablement un bébé à la pension.

Mais ce n’était pas vraiment le moment de penser à ça. Cette soirée était faite pour qu’ils puissent penser à autre chose et surtout pour que Blue puisse profiter de ses dix-neuf ans sans se dire qu’il y avait des choses à régler absolument et des promesses à tenir. Ce soir, il n’y avait plus qu’eux qui comptaient et personne d’autre. S’enfermer dans leur bulle, comme ils arrivaient si bien à le faire, faisait un bien fou. Pour la première fois depuis des jours, Damon avait la sensation de retrouver enfin sa Miss Rouquine. Son sourire, la lueur dans ses yeux, sa bonne humeur… tout cela avait fini par lui manquer et il était plus qu’heureux de retrouver la jeune femme qu’il aimait, bien que son amour pour elle ne se soit tari à absolument aucun moment. L’amour que l’aîné des Salvatore lui portait ne faisait que grandir de jour en jour, malgré les hauts et les bas qu’ils vivaient. Mais ces événements étaient ‘nécessaires’ pour solidifier encore plus leur couple.

Grâce à leur lien, le vampire savait que la jolie rouquine sentait ce retour à la normal chez elle et il semblerait que tout comme lui, elle en était heureuse. Déprimer, personne n’aimait ça, pas même la personne elle-même. Ce qu’il y avait de magnifique, c’était que Blue s’était donnée à fond pour pouvoir sortir la tête hors de l’eau. Elle n’avait pas uniquement compté sur les autres, mais elle avait aussi travaillé de son côté pour pouvoir être comme ce soir. A aucun moment, Damon ne l’avait laissé tomber. Même avec la meilleure volonté du monde, jamais il ne pourrait le faire car la jeune femme était beaucoup trop importante, et surtout, beaucoup trop précieuse. Même si cela se faisait discrètement, bien qu’il n’ait absolument aucune raison de le faire, il ne pouvait s’empêcher de l’observer pendant qu’ils mangeaient. La voir manger avec appétit était presque une récompense pour lui car ces derniers temps, on ne pouvait pas dire qu’elle vidait le frigo. De plus, il savait qu’elle mangeait parce qu’elle avait de l’appétit et non pas pour lui faire plaisir parce que c’était ce qu’il avait préparé pour son anniversaire.

Ce n’était peut-être pas grand-chose, tout ça, mais ça avait énormément manqué à Damon qui en était presque venu à se demander s’il allait revoir la Blueberry qu’il aimait tant et qui avait su lui voler son cœur qu’il s’était juré de ne plus jamais offrir avant de la connaître et de se rendre compte que les sentiments qu’il avait pour elle étaient bien plus puissants que leur lien. Ils avaient de nouveau une attitude normale. L’aîné des Salvatore recommençait à agir comme il l’avait toujours fait avec elle, surtout lorsqu’elle s’était mise à parler de serveur et de restaurant. Il n’avait pas pu s’empêcher de déclarer qu’il ouvrirait un jour le sien et s’occuperait des tables où de jolies demoiselles viendraient s’asseoir. C’était, bien évidemment, une blague car aucune femme ne trouvait grâce à ses yeux, maintenant qu’il s’était rendu compte être amoureux de la jolie rouquine. La femme la plus belle du monde pouvait se pointer sur le pas de sa porte qu’il n’en voudrait pas, pour la simple et bonne raison que la femme la plus belle à ses yeux n’était autre que Blue.

La façon dont il voyait la jeune femme n’appartenait, bien évidemment, qu’à lui. Et quelque part, c’était tant mieux car il ne souhaitait la partager avec personne. Elle était à lui, et ce, pour l’éternité. Tout comme il lui appartenait, cela allait de soit. Tout comme elle, il était égoïste quand il s’agissait d’elle. Il n’y pouvait rien et il ne pouvait pas le contrôler. C’était dans sa nature et il fallait le lui pardonner. Il ne changerait pas après presque cent soixante neuf ans de vie. C’était ancré en lui et ça le serait toujours. Mais cet égoïsme n’était pas non plus à un degré trop élevé car si cela avait été le cas, Damon refuserait que la demoiselle côtoie d’autres personnes que lui. Or ce n’était pas le cas. Elle avait des amis et jamais il ne se mettrait en travers ça. Son égoïsme allait surtout envers les hommes qui pouvaient la regarder différemment qu’avec des yeux amicaux. Lui seul avait le droit de la regarder de cette façon et il n’autoriserait personne à le faire (au gros risque de mourir dans d’atroces souffrances).

« Tant mieux parce que je n’ai aucune envie de regarder quelqu’un d’autre que toi. »

L’aîné des Salvatore savait parfaitement la façon dont elle pouvait se montrer jalouse. Sauf qu’il n’avait absolument aucune leçon à lui donner car lui-même avait déjà montré sa jalousie, et ceux, bien avant qu’il lui avoue qu’il l’aimait. Tout ceci avait été inconscient, mais aujourd’hui, il s’en rendait plus que compte. Mieux valait tard que jamais. Mais malgré ce sentiment de jalousie, ils se faisaient confiance et leur lien était une aide en plus à ce niveau-là. Contrairement à d’autres couples, ils avaient énormément de chance car ils pouvaient tout de suite savoir quand l’un et l’autre étaient sincères. Le mensonge se détectait vite, bien que le vampire n’ait pas encore eut l’occasion de lui offrir un mensonge. Et il ne comptait pas le faire. Tout se dire n’était peut-être pas forcément une excellente chose car généralement, quand un couple affirmait qu’il n’y avait aucun secret généralement, c’était du faux, mais l’honnêteté était une vertu qu’ils avaient.

Damon ne put s’empêcher de rire en entendant sa remarque suivante et rapidement, il se mit à imaginer la scène ce qui le fit rire encore plus. Imaginer Blue avec des crocs, l’aîné des Salvatore n’avait jamais réussi à le faire jusqu’à présent car il était tellement habitué à la traiter comme une humaine que du coup, il ne réalisait pas vraiment que dans un an, jour pour jour, la jeune femme deviendrait à son tour un vampire et qu’ils pourraient passer l’éternité ensemble. Cependant, les paroles de la jolie rouquine avait fait naître cette image et c’était plus une image comique qu’autre chose car étant donné le rire du vampire, cela ne pouvait pas être autrement. Néanmoins, il ne pouvait pas cacher qu’il avait hâte de voir ça. Blue était déjà une personne fascinante et en vampire, il était certain qu’elle deviendrait quelqu’un d’encore plus intéressant.

« J’ai hâte de voir ça » fit-il. « Mais je doute que tu attendes trente ans pour ça. »

Il connaissait assez la jeune femme pour savoir ça. Si elle avait été un vampire à cet instant présent, elle aurait déjà sorti les crocs à chaque fois que Rebekah se serait pointée à la pension pour essayer de mettre au point son plan de rallier le dernier des frères Salvatore à sa cause. C’était une obsession de la blonde, à n’en pas douter. Mais à chaque fois qu’elle lui avait rendu visite, les joues de la jolie rouquine étaient devenues aussi rouge que la couleur de ses cheveux. C’était des réactions que Damon chérissait et qui allait lui manquer une fois qu’elle serait devenue comme lui, un être immortel. Leurs assiettes se vidaient progressivement, preuve que ce que l’aîné des Salvatore avait préparé était excellent. Ce dernier baignait tout simplement dans le bonheur total car il avait retrouvé sa Blue et tout ce qui la caractérisait. D’ailleurs, une des caractéristiques de la jeune femme était la curiosité qui ne tarda pas à ressortir lorsqu’elle lui demanda qui était la première personne dont il avait parlé et qui lui avait dit qu’il avait un certain talent en cuisine.

« Ah ah ! » s’exclama-t-il. « Curieuse de savoir, hein ? »

Un sourire énigmatique se dessina sur les lèvres du vampire. C’était très loin d’être un secret d’état, mais ça l’amusait à chaque fois. La jolie rouquine était tellement curieuse que parfois, poser une question se faisait avant qu’elle n’ait le temps d’y penser. Ce n’était pas le cas ici, étant donné que si ça l’avait été, cela aurait été la première chose qu’elle aurait demandé, mais il aimait bien voir à quel point il pouvait continuer de l’intriguer, même si techniquement, il n’avait quasiment plus aucun secret pour elle. Il n’avait pas peur de lui montrer qui il était réellement. Elle connaissait absolument tous les côtés qu’il possédait. Elle savait que Damon pouvait s’emporter rapidement au point d’en devenir réellement méchant, mais c’était un trait de sa personnalité et comme son côté égoïste, c’était ancré en lui et il fallait faire avec.

« Pour répondre à ta question : Elena. Elle était en galère de repas et je me suis gentiment proposé de cuisiner quelques trucs qu’elle avait dans le frigo. C’était peu de temps après mon retour à Mystic Falls. »

Pour dire vrai, Damon s’était carrément invité chez Elena alors que Stefan faisait des grands gestes et essayait de dissuader Miss Gilbert d’inviter l’aîné des Salvatore a entré. Heureusement que ce jour-là, il avait été plus fin et il avait emmené Caroline avec lui. Il la manipulait à l’époque et une espèce de lien s’était mis en place entre eux étant donné qu’il avait réussi à l’appeler à l’aide lorsque son frère l’avait enfermé dans la cave à verveine. Mais le ‘lien’ qu’il avait partagé avec Caroline n’avait strictement rien à voir avec celui qu’il partageait avec Blue. Pour le vampire, la jolie rouquine avait été sa première expérience vampire-humain. Les quelques jours avec Miss Forbes ne signifiait absolument rien et ne signifierait jamais rien.

_________________

Damon & Blue
I'M BETTER FOR YOU


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Blueberry N. Marsters
    Miss Rouquine
∞ messages : 11554 ∞ à mystic falls depuis : 25/04/2011 ∞ emploi / loisirs : étudiante
∞ localisation : dans ses bras

MessageSujet: Re: Happy Birthday my angel [Blue]   Sam 6 Oct - 13:55

Blue avait toujours pris pour habitude de dire tout ce qu’elle pensait à Damon, et cela ne changeait pas lorsqu’elle avait à lui avouer qu’elle avait le défaut d’être jalouse quand il s’agissait de lui. La jolie rouquine ne cachait pas sa possessivité envers le vampire, tout simplement parce qu’il fallait vraiment être aveugle pour ne pas voir comment elle réagissait en présence d’autres filles qui regardaient Damon d’une manière un peu trop insistante. Ce phénomène avait surtout lieu lorsque c’était Blondie Mikaelson qui venait s’amuser à provoquer l’aîné des Salvatore. Lorsqu’elle la voyait arriver à la pension, le visage de la jeune femme devenait tinté par la jalousie, et ses joues rougissaient légèrement.

Elle avait une confiance à toute épreuve en ce qui concernait Damon, mais par contre Barbie Klaus ne bénéficiait en aucun cas de la sympathie de Blue. L’originelle ne cessait de chercher Damon comme si c’était un jeu, et cela insupportait véritablement Blue qui lui aurait définitivement planté ses crocs si elle avait été un vampire. Toutefois l’aîné des Salvatore la fit à nouveau sourire en ayant une fois de plus la réponse parfaite. Elle le regarda amoureusement pendant quelques secondes, se demandant s’il n’était pas définitivement sans aucun défaut. La jeune femme sourit en pensant qu’elle avait vraiment trouvé sa moitié, et que personne ne pourrait la lui enlever.

Sans pour autant être avide d’attirer sans cesse l’attention sur elle, Blue adorait quand Damon posait les yeux sur elle. La jolie rouquine savait que dans ces moments-là il ne voyait absolument qu’elle, et elle ne pouvait que s’en sentir bien. Et si c’était vrai dans un sens, c’était vrai aussi dans l’autre, car Blue n’avait d’yeux que pour Damon lorsqu’il était présent à ses côtés. Et même lorsqu’il n’était pas là les pensées de la jeune femme étaient dirigées vers lui. Elle ne voyait les autres hommes que comme des amis, ou de simples habitants de Mystic Falls. Elle était tellement comblée avec Damon, sa moitié, que jamais il ne lui viendrait à l’idée d’envisager quelque chose avec quelqu’un d’autre.

Il était essentiel à la vie de Blue. Damon était son idéal, et c’était pour cette raison qu’elle était si jalouse lorsqu’il s’agissait de lui. D’ailleurs, elle ne se priva pas pour lui dire qu’une fois vampire, elle éloignerait les filles ‘menaçantes’ à l’aide de la peur que pourrait inspirer la vue de ses crocs. Certes elle plaisantait, mais dans le fond elle se savait capable de le faire. Entendre le rire du vampire ne la vexa pas, que du contraire. Son rire était enivrant, et rendit Blue encore un peu plus heureuse. Ce soir on ne pouvait pas dire que son cœur n’était pas gonflé de bonheur et d'amour. Cela faisait vraiment un bien fou de se sentir comme ça, et c’était grâce à Damon. Elle l’accompagna dans son rire en s’imaginant avec des crocs.

- J’avoue que je ne tiendrai pas trente longues années à innocemment regarder certaines filles se prendre pour de la glue.

Sa remarque visait déjà certaines jeunes femmes en particulier, mais nul doute que la liste s’allongerait avec les années. Toutefois, si elle ne pouvait pas empêcher sa jalousie, cela ne voulait pas dire qu’elle se sentait menacée par ces filles. Cela aurait été ridicule qu’elle s’en fasse, étant donné que Damon et elle vivaient une parfaite idylle et qu’il était impossible de les séparer. En fait, pour le coup elle était exactement comme le vampire : Lui aussi était jaloux quand d’autres la regardaient, alors qu’il savait parfaitement que Blue n’aimerait jamais que lui. Mais c’était normal d’éprouver de la jalousie lorsqu’on aimait quelqu’un à ce point. Et aucun des deux ne s’en plaignaient.

Leur jalousie ne les empêchait pas de vivre leur vie, et d’avoir chacun leurs amis, alors celle-ci était loin d’être dérangeante. En continuant à apprécier chaque miette du plat si délicieux de Damon, elle n’avait pas pu s’empêcher de lui demander qui était l’autre personne qui lui avait dit qu’il cuisinait merveilleusement bien. Elle lui offrit un nouveau sourire radieux lorsqu’il la taquina à propos de sa curiosité. Blue était réellement de retour, parfaitement en forme. Même sa curiosité à toute épreuve avait repris du service, montrant à l’aîné des Salvatore à quel point sa jolie rouquine se sentait à nouveau elle-même. Elle continua à manger en attendant patiemment qu’il finisse par lui avouer qu’il s’agissait d’Elena. Blue continua à lui sourire.

- Je dois dire que ça ne m’étonne pas.

Elena avait de très bons goûts et était une jeune femme raffinée. Alors il était plus que logique qu’elle apprécie la cuisine de Damon à sa juste valeur. Plus le temps passait, plus Blue avait du mal à comprendre pourquoi à une époque elle ne s’était pas du tout entendue avec Elena. Miss Gilbert était vraiment une jeune femme adorable, et la jolie rouquine s’étonnait toujours de se rappeler qu’elles ne s’appréciaient pas du tout il y avait encore quelques mois de ça. Enfin, aujourd’hui tout allait mieux, puisqu’elles s’adoraient et ne manquaient jamais une occasion de passer du temps ensemble. La situation s’était complètement inversée, et c’était tant mieux.

L’air de rien, même avec leur discussion, leurs assiettes s’étaient presque complètement vidées. D’ailleurs Blue porta la dernière fourchette à ses lèvres avec un léger sourire. Il n’y avait pas à dire, tout était vraiment parfait. La jolie rouquine déposa ensuite ses couverts, les mettant côte à côte et dirigés vers le haut de l’assiette, comme on le faisait au restaurant pour signifier qu’on avait terminé. Cette fois, la jeune femme ne résista pas à se relever pour aller rejoindre Damon, allant prendre place sur ses genoux. C’était plus fort qu’elle. Maintenant qu’elle était à nouveau redevenue la Blue pétillante à souhait, elle ne pouvait pas s’empêcher de se coller contre le vampire dès qu’elle en avait l’occasion.

Elle plaça ses deux jambes du même côté de la chaise, se posant sur les cuisses du vampire et venant entourer sa nuque de ses bras. Même si la soirée et le repas n’étaient pas terminés, Blue était certaine que Damon lui pardonnerait cette envie de moment câlin, qui avait presque été plus forte qu’une pulsion. De plus, on marquait souvent une pause entre le plat et la suite et fin d’un repas, alors cela tombait bien. La jolie rouquine plongea son regard dans le sien, ses yeux brillants grâce à son magnifique sourire. Même si sa soirée d’anniversaire était un superbe cadeau, le plus beau présent était de se sentir renaître de cette manière. Damon rendait cette occasion si particulière, à chaque fois.

- Je me sens si bien. J’ai l’impression que dire que je suis ‘heureuse’ n’est pas encore un mot assez fort.

Dans les bras du vampire, Blue ne pouvait que se sentir comblée. Elle avait de plus en plus hâte de partager son éternité avec lui, et chaque jour qui passait la confortait dans cette idée. Même si elle avait elle aussi du mal à s’imaginer avec des crocs, la jeune femme n’en pouvait plus d’attendre d’enfin devenir un vampire pour pouvoir vivre à jamais avec celui qu’elle aimait. Mais cette patience, elle l’aurait. Tout simplement parce qu’elle adorait aussi savourer les derniers mois de sa vie d’humaine avec Damon. En cet instant, elle le regardait comme s’il n’y avait rien de plus beau au monde. Et d’ailleurs, c’était vraiment le cas aux yeux de Blue. Son anniversaire allait une fois de plus rester à jamais gravé dans son esprit.

_________________


    you were made for me, you're my ecstasy.
    i was born to love you with every single beat of my heart, to take care of you every single day of my life. i wanna love you, i love every little thing about you. i'm caught in a dream and my dreams come true. it's so hard to believe this is happening to me. an amazing feeling coming through.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
∞ messages : 4515 ∞ à mystic falls depuis : 23/04/2010
∞ localisation : Avec sa Blue d'amour

MessageSujet: Re: Happy Birthday my angel [Blue]   Mar 23 Oct - 11:52

Damon savait parfaitement comment Blue était quand des personnes avaient le malheur de lui tourner autour d’un peu trop près. Il le savait parce que lui-même était comme ça. Il ne supportait pas quand des gens s’intéressaient à elle plus que la normale. Il ne l’empêchait pas de voir du monde ou quoi, mais quand les autres commençaient à se la jouer ambigüe, ça avait tendance à l’énerver et la jeune femme le sentait directement à cause de leur lien. C’était tout de même un cercle assez vicieux, mais il fallait faire avec car ils ne pourraient pas se changer, malgré le fait qu’ils avaient une confiance extrême envers l’autre. Malgré cette confiance-là, ils ne pouvaient pas lutter contre leur nature. Ils étaient ainsi et ils s’acceptaient ainsi.

La jolie rouquine avait tout de même accepté tous les défauts de l’aîné des Salvatore et dieu seul savait qu’il en avait un très grand nombre. Parfois, le vampire se demandait comment elle avait fait pour fermer les yeux sur chacun de ses défauts. C’était vraiment la preuve même qu’elle avait été faite pour lui et pour personne d’autre que lui. Il en éprouvait tout de même une certaine vantardise. Tout le monde n’avait pas la chance de connaître ce qu’ils vivaient, du coup, il y avait de quoi se sentir assez exceptionnel. Et Damon ne s’en privait pas d’ailleurs. Il était même du genre à le montrer à tout le monde. D’ailleurs, pourquoi se priverait-il ? Ce n’était pas tous les jours qu’on vivait une chose pareille.

Regarder Blue sans raison précise, c’était une activité qui plaisait énormément au vampire. L’explication était simple : quand la jeune femme était dans les parages, il n’y avait plus rien qui existait. Bon, bien évidemment, ça dépendait de certaines situations quand l’instant était grave, Damon savait faire preuve de concentration. Mais quand il se moquait totalement de ce qui se passait autour de lui, il préférait nettement porter toute son attention sur la jolie rouquine qu’il considérait comme la huitième merveille du monde. Blue était réellement devenue une drogue. Il n’y avait qu’elle et il n’y aurait jamais qu’elle pour la simple et bonne raison qu’il lui avait offert son cœur sans absolument aucune hésitation lorsqu’il s’étai rendu compte qu’il l’aimait.

La jolie rouquine venait de trouver une utilité aux futurs crocs qu’elle aurait une fois qu’elle deviendrait un vampire. Cette image là fit rire l’aîné des Salvatore car il s’imaginait parfaitement bien la scène. Mais qu’elle attende trente ans… c’était tout simplement impossible. L’un comme l’autre le savait très bien étant donné que leur jalousie respective ne permettrait pas d’attendre trente ans, même si Blue était dotée de beaucoup plus de patience que lui. Il hocha la tête pour montrer qu’il était parfaitement d’accord sur le fait qu’elle agirait avant les trente ans passés. C’était simple à comprendre car il fallait simplement voir la tête qu’elle faisait quand Damon lui annonçait que Barbie Klaus avait encore fait des siennes en pointant le bout de son nez.

« Je savais bien que j’avais raison. »


Quand ça concernait la jeune femme, le vampire se trompait très rarement. Il la connaissait tellement bien qu’il pouvait affirmer certaines choses que d’autres ne pourraient pas. Leur lien jouait pour beaucoup sur ce genre d’affirmation, mais même si celui-ci n’existait pas, Damon était certain qu’il la connaîtrait tout autant. Heureusement que leur lien ne faisait pas tout dans leur couple, même s’il apportait beaucoup d’avantage par rapport à d’autres couples. Ce lien s’était développé de façon assez spectaculaire depuis qu’il avait guéri de la morsure de loup-garou. La conclusion, c’était que celui-ci évoluait en fonction de la proximité des deux âmes de Damon et Blue. Durant leurs séparations, leur lien s’était affaibli pour en venir au point quasi mort, même si c’était tout simplement impossible car la disparition de leur lien ne se ferait que si le vampire le décidait ou bien si l’un d’entre eux venait à mourir.

D’ailleurs, la grande question restait de ce qui allait se passer sur leur lien quand Blue deviendrait un être immortel. Ils n’avaient aucune réponse à ce sujet et pourtant, Damon était très loin d’être un inculte à ce propos étant donné que c’était un savoir que quasiment tous les vampires possédaient. Mais ils en étaient venus à la conclusion qu’ils le perdraient quand la jeune femme deviendrait un vampire. C’était logique étant donné que d’une certaine façon, elle viendrait à mourir. La disparition de ce lien créerait un grand vide, mais c’était un sacrifice à faire et ils étaient disposés à le faire. Qu’était un lien à côté d’une éternité qu’on pouvait passer en compagnie de l’être qu’on aimait le plus au monde ? Dans la vie, il fallait savoir faire des choix et ils en avaient fait un. Tant pis pour leur lien, leur couple et leur amour étaient beaucoup plus importants.

Leurs assiettes se vidaient progressivement et le compliment de Blue alla droit au cœur de Damon, même si on lui avait déjà dit qu’il était doué. D’ailleurs, il n’avait pas pu s’empêcher de faire remarquer qu’elle était la deuxième à lui dire et la curiosité de la jolie rouquine revint au grand galop quand elle lui demanda qui. Le vampire ne pus s’empêcher de la taquiner un peu à ce propos avant de lui répondre que cette personne n’était nulle autre qu’Elena. Ca remontait à assez loin maintenant car cela faisait un petit moment que les frères Salvatore étaient de retour à Mystic Falls. Il se souvenait parfaitement de ce qu’il s’était passé car il était venu à l’improviste chez Miss Gilbert rien que pour enquiquiner un peu son petit frère et continuer l’activité qu’il préférait : lui pourrir l’existence.

« Oh non ! Quand on a des gouts de luxe comme Elena, ce n’est pas étonnant. »

Elena était le genre de personne qui pouvait dépenser une fortune pour une boite des meilleurs macarons. D’ailleurs, elle le faisait. Pas tout le temps, mais de temps en temps, on pouvait la trouver avec une boite de macarons en main. La dernière fois que le vampire et elle s’étaient vus, elle avait été acheté le meilleur champagne qu’on pouvait trouver à Mystic Falls ainsi que les macarons. Damon ne s’était pas prié pour le lui faire remarquer et Elena avait tout de suite répliqué qu’il fallait profiter de la vie quand on n’en avait l’occasion. Sur ça, l’aîné des Salvatore ne pouvait qu’être d’accord avec elle.

Les assiettes furent vides et le vampire déposa ses couverts dans la sienne. Blue avait fait exactement la même chose que lui mais cela n’avait rien d’étonnant car c’était tout le temps ainsi qu’on faisait une fois qu’on avait terminé. Il la regarda se lever pour venir vers lui. Il ne fut pas très long à comprendre et aussi, il recula sa chaise afin qu’elle puisse venir s’installer sur ses genoux. Damon l’accueillit dans ses bras avec plaisir. Il la laissa prendre place comme elle le souhaitait avant de pouvoir la serrer dans ses bras. Il était réellement heureux de retrouver la jeune femme comme il l’aimait. Ces dernières n’avaient pas été très drôles, mais à force de patience, le vampire avait réussi à faire en sorte que la jolie rouquine puisse sourire à nouveau et il en tirait une très grande satisfaction.

« Tu sais bien que je sais mieux que personne ce que tu ressens. »

Il savait parfaitement comment Blue se sentait ce soir et il ne pouvait qu’en être de même pour lui. Le bonheur de la jeune femme était réellement contagieux et il était plus que content que ce soit ainsi car la voir déprimer ainsi que son visage sans réel sourire n’étaient réellement pas plaisant. Il préférait la voir ainsi, même si son amour pour elle ne changerait pas parce qu’elle vivait mal quelque chose. A aucun moment il n’avait craint pour leur couple car malgré tout, ils étaient un couple solide et il fallait beaucoup plus pour briser ça. Il caressa sa joue en souriant légèrement avant d’aller déposer un baiser sur ses lèvres.

_________________

Damon & Blue
I'M BETTER FOR YOU


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Blueberry N. Marsters
    Miss Rouquine
∞ messages : 11554 ∞ à mystic falls depuis : 25/04/2011 ∞ emploi / loisirs : étudiante
∞ localisation : dans ses bras

MessageSujet: Re: Happy Birthday my angel [Blue]   Sam 24 Nov - 11:43

Blue savait que Damon avait très souvent raison lorsque ça la concernait. Il la cernait et la comprenait mieux que personne. Mais il ne fallait pas croire que c’était juste parce qu’ils étaient liés et que le vampire avait l’avantage de pouvoir ressentir tout ce que Blue ressentait. Certaines choses ne pouvaient pas être remplacées par leur lien, et c’était uniquement à lui que Damon les devait. L’aîné des Salvatore avait appris à connaître Blue, sans jamais faire un mauvais usage de leur lien. Il n’avait lu dans ses pensées que lorsque la jolie rouquine le lui avait autorisé, et n’avait jamais cherché la facilité. De plus, même si leur lien aidait, leur complicité n’était pas due qu’à celui-ci.

Ils partageaient tellement que tout cela ne pouvait pas se résumer au simple fait que Blue s’était offerte à Damon. Ils avaient tellement en commun, et se comprenaient tellement bien, que parfois c’en était même étonnant. Mais Blue s’était vite habituée à tout ça, et elle était vraiment fière de pouvoir dire que le vampire était sa moitié, et que personne au monde ne pourrait le remplacer. Dès la fin de son repas, la jeune femme avait cherché le contact avec lui en venant s’asseoir sur ses genoux. Elle sourit lorsqu’il la serra contre lui, et ne put s’empêcher de lui faire savoir à quel point elle était heureuse, même s’il pouvait déjà s’en rendre compte grâce à leur lien encore une fois.

Elle hocha positivement la tête lorsqu’il lui rappela qu’il la connaissait sur le bout des doigts et qu’il savait mieux que personne dans quel état d’esprit elle se trouvait. Encore une fois le vampire avait raison, mais elle savait aussi que l’entendre ne pourrait que doublement le ravir. Déjà, pouvoir observer et ressentir le bonheur de Blue était agréable en soi, mais Damon devait certainement apprécier qu’elle le lui répète encore. C’était comme un « je t’aime ». Bien sûr, ils savaient tous les deux à quel point ils s’aimaient, mais l’entendre était toujours merveilleux. Jamais ces mots n’avaient été aussi forts que depuis que c’était Damon qui les prononçait.

Blue lui rendit son sourire lorsqu’il caressa sa joue en la regardant. Sa peau frissonna légèrement, comme à chaque fois qu’il faisait glisser ses doigts sur son visage. Elle le regarda tendrement avant qu’il ne vienne chercher ses lèvres. La jolie rouquine se colla un peu plus contre lui pendant qu’elle répondait à son baiser. Chacune des caresses de ses lèvres contre les siennes était comme une bouffée d’oxygène. C’était une sensation que rien d’autre ne pourrait remplacer tellement elle était agréable et tout simplement unique. Blue prolongea ce moment pendant de longues minutes, durant lesquelles elle fit glisser ses doigts dans les cheveux de Damon ainsi que sur sa nuque.

Elle avait rapidement pris cette habitude, qui était pour elle une manière de plus de lui signifier son amour. Tous ces gestes pouvaient paraître insignifiants d’un point de vue extérieur, mais pour elle et pour l’aîné des Salvatore, ils avaient toujours été d’une grande importance. D’ailleurs elle savait que Damon les appréciait toujours à leur juste valeur. Juste avant que le baiser ne se termine, Blue laissa un soupire de bonheur s’échapper de ses lèvres. C’était une réaction incontrôlable, preuve qu’elle nageait dans un bien-être complet en ce moment-même. La jeune femme replongea son regard dans le sien lorsque leurs lèvres finirent par se décoller.

Sans rien avoir à lui dire, elle savait qu’il ressentait son profond bonheur. Cela comptait beaucoup pour Blue que Damon puisse observer l’effet que sa présence avait sur elle. Après tout c’était grâce à lui que le sourire de la jeune femme était revenu, et que son regard était redevenu si pétillant. Sans lui elle aurait sans doute été au fond du gouffre à l’heure qu’il était. Détachant leurs regards pendant quelques secondes, elle tendit la main pour attraper son verre de vin, qu’elle avait laissé face à son assiette. La jolie rouquine attrapa également celui de Damon, et le lui tendit. Une fois qu’il l’eut saisi, elle entrechoqua très légèrement leurs deux verres, et lui sourit à nouveau.

- A toi.

Blue aurait pu choisir de boire au bonheur qu’il lui apportait, à la vie heureuse que Damon lui offrait, à la chance d’avoir trouvé sa moitié et de l’aimer plus que tout au monde… Mais toutes ces choses, si nombreuses soient-elles, se rapportaient à une seule et unique personne : Lui. Alors si Blue devait boire à l’honneur de quelqu’un ce soir, ce serait à son honneur à lui. Elle porta lentement son verre à ses lèvres et en but une ou deux gorgées qu’elle savoura autant que les premières. Ce vin était vraiment un bon choix, outre le fait qu’il avait été choisi parce qu’il était de la même année que la jolie rouquine. Les joues légèrement rougies de Blue trahissaient le fait que l’alcool faisait très vite son effet chez elle.

Elle n’en était pas encore au stade de danser sur les tables, comme Damon le disait si bien, mais elle sentait déjà qu’elle n’était plus aussi alerte que d’habitude. Cependant elle savait très bien ce qu’elle faisait, et la jeune femme mesurait toujours chacun de ses gestes. Ce n’était sans doute qu’au terme du repas, quand ils auraient terminé la bouteille, que là Blue allait sans doute légèrement laisser transparaître les effets de l’alcool. Mais peu importait, puisqu’elle était avec l’homme qu’elle aimait et en qui elle avait une totale confiance. De plus elle n’avait jamais très mal réagi à l’alcool, au point de dire et faire n’importe quoi. Non, elle était juste encore plus joyeuse que d’habitude, c’était tout.

Après une autre gorgée, celle qui termina le verre, elle reposa celui-ci sur la table. La jeune femme savait que le repas n’était pas terminé, et qu’elle devrait se relever pour pouvoir laisser Damon lui servir ce qu’il avait préparé à son attention, mais pour l’instant elle n’arrivait pas à se résoudre à desserrer son étreinte autour de lui. La jolie rouquine profita donc des minutes qui suivirent pour rester blottie contre son vampire.

_________________


    you were made for me, you're my ecstasy.
    i was born to love you with every single beat of my heart, to take care of you every single day of my life. i wanna love you, i love every little thing about you. i'm caught in a dream and my dreams come true. it's so hard to believe this is happening to me. an amazing feeling coming through.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
∞ messages : 4515 ∞ à mystic falls depuis : 23/04/2010
∞ localisation : Avec sa Blue d'amour

MessageSujet: Re: Happy Birthday my angel [Blue]   Ven 7 Déc - 21:49

Damon savait très bien qu’il avait souvent raison en ce qui concernait Blue. Il n’avait jamais eu trop de mal à le faire d’ailleurs. Cependant, il ne comptait pas toujours sur leur lien pour ça. Il était vrai que celui-ci apportait vraiment un plus dans leur relation, mais leur couple ne se basait pas là-dessus. Ca se basait sur beaucoup d’autres choses, mais les citer ne servait à rien car la liste était toujours beaucoup trop longue et elle ne faisait que s’agrandir au fur et à mesure. Heureusement d’ailleurs, car plus cette liste était longue, plus leur couple était solide. Bien sur, comme tout couple, ils avaient leurs points de discorde, mais jamais leur dispute n’avait égalé celle qu’ils avaient eue quelques mois plus tôt et qui les avait menés à une séparation durant de longues semaines.

Heureusement que tout ceci c’était terminé et ceux, depuis plusieurs mois. Ils filaient le parfait amour depuis ce jour. Avec ses hauts et ses bas, il fallait bien le concevoir. Surtout en ce moment. Leur couple allait très bien, mais le moral n’était pas au beau fixe avec cette réponse de demande d’adoption qui tardait à venir. Cependant, Damon évitait de se laisser abattre pour pouvoir aider la jeune femme du mieux qu’il pouvait. Après, il n’avait pas de remède miracle pour tout ça. Il ne pouvait pas lui faire oublier la mort de son amie d’enfance, ni ce manque que Kathleen faisait naître en elle. Mais il pouvait l’aider du mieux qu’il pouvait et ça, il s’y employait vraiment. L’objectif du vampire était de rendre le sourire à la jolie rouquine et il y arrivait. C’était sa plus grande félicité du moment.

Lui montrer à quel point il l’aimait, c’était aussi un objectif et il s’en sortait plus que bien sur cette ligne. Il n’était pas des plus démonstratifs en règle générale, mais avec Blue, il arrivait à montrer ce qu’il avait sur le cœur. En fait, il avait tellement souffert à cause de Katherine que du coup, il avait mis très longtemps à pouvoir y arriver à nouveau. Cependant, avec la jeune femme, il n’avait jamais eu réellement trop de mal. Sauf bien sur quand il avait été aveugle sur ses sentiments. Mais il n’avait jamais manqué de tendresse envers elle. En fait, pour un vampire, il avait plutôt bien traité son humaine. Un autre l’aurait gardé auprès de lui pendant quelques temps avant de la saigner à blanc et de laisser son corps quelque part dans la nature jusqu’à ce qu’elle soit retrouvée.

Rien que l’idée de ce qui aurait pu lui arriver, Damon était bien content que ce soit à lui qu’elle ait demandé d’être son humaine. Si tout ça n’avait pas eu lieu, l’aîné des Salvatore aurait loupé celle qui lui était destinée. Sa moitié en somme. Jamais il ne l’aurait connu et il aurait continué à penser que l’amour n’existait réellement pas. Il ne put s’empêcher de la serrer un peu plus fort contre lui lorsqu’il l’embrassa. L’idée qu’il pourrait la perdre ou bien qu’il aurait pu la perdre était une idée qui l’effrayait. Heureusement qu’il pouvait la protéger comme il voulait maintenant. Il ne laisserait jamais rien lui arriver. Il s’en voudrait de trop s’il lui arrivait quoi que ce soit. Même s’il lui arrivait un truc bête comme s’écorcher ou quoi, il serait obligé de se demander si elle allait réellement bien ou pas.

C’était presque de la paranoïa, mais tant pis. Damon faisait avec et il se rassurait en se disant qu’absolument rien ne pouvait gâcher ce moment. C’était l’anniversaire de Blue et celui-ci était parfait. Un sourire se dessina sur les lèvres du vampire quand elle passa une main sur sa nuque, comme à son habitude. Il lui semblait qu’elle avait toujours eu cette habitude avec lui. Après, il ne savait pas si ça s’était fait dès le premier soir ou pas, mais aussi longtemps qu’il pouvait se souvenir là-dessus, il lui semblait bien que oui. Après, il n’avait aucune certitude. Il la laissa rompre leur baiser et plongea son regard dans le sien. En se perdant dans les prunelles de ses yeux, Damon se mit à sourire d’un réel bonheur. Jamais il n’avait été aussi heureux qu’en sa présence.

Il la regarda prendre son verre du coin de l’œil, se demandant ce qu’elle allait bien pouvoir faire avec ? Enfin, il se doutait bien qu’on ne prenait pas un verre pour faire autre chose que boire. L’aîné des Salvatore prit le sien lorsqu’elle lui donna. Il avait une certaine interrogation dans le regard parce qu’il ne savait pas du tout ce qu’elle avait derrière la tête. Il pourrait aisément le savoir en lisant dans ses pensées, mais il avait toujours respecté l’intimité mentale qui existait chez Blue. Il ne le faisait que quand elle le lui autorisait ou bien quand il avait quelque chose à lui dire. Mais dans ses moments-là, il n’allait pas jusqu’à écouter ce à quoi elle pensait. Bien au contraire, il ne s’en occupait pas.

Quand elle entrechoqua son verre contre le sien, Damon resta silencieux, attendant le pourquoi de ce toast. Le « à toi » le laissa perplexe. Pourquoi à lui exactement ? C’était une excellente question. Il ignorait ce qui se passait dans la tête de la jolie rouquine, mais en tout cas, si elle faisait ça, c’était qu’elle avait une excellente raison de le faire. Il n’y avait pas d’autres solutions là-dessus. Cependant, le vampire ne pouvait pas laisser ça comme ça. Il n’y avait pas que lui dans l’histoire, il y avait elle aussi. Elle jouait un rôle tout aussi important. Ils avaient besoin l’un de l’autre. Pour lui, c’était simple : sans elle, il était totalement perdu. Elle était son repère dans ce monde et dans tous les problèmes qui gravitaient autour d’eux. Il leva a nouveau son verre et ajouta :

« A nous. »


Il porta son verre à ses lèvres pour en boire une gorgée aussi. Il sourit en remarquant les joues de Blue qui prenaient une jolie teinte colorée à cause de l’alcool. Il adorait voir ses joues prendre une couleur un peu plus soutenue que d’habitude. Il reposa son verre, sans pour autant l’avoir terminé, contrairement à la jolie rouquine. Il passa ses doigts sur les joues légèrement rouges de la jeune femme et sourit.

« S’il y a bien un truc qui va réellement me manquer, c’est ça. »


Il ne pouvait pas s’empêcher de se dire que ça allait vraiment manquer. Damon adorait quand elle rougissait, peu importait les raisons qui la poussait à le faire. Il continuait de caresser ses joues. Il trouvait dommage qu’il n’en avait plus pour très longtemps avant de voir ça disparaitre. Mais qu’était exactement une éternité à côté quelques rougeurs, même si c’était réellement attachant et qu’on s’y habituait vite.

_________________

Damon & Blue
I'M BETTER FOR YOU


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Happy Birthday my angel [Blue]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Happy Birthday my angel [Blue]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» 04. Happy Birthday, Cat.
» 19 mai 1962: Happy Birthday to you mister president...
» ♪ Happy Birthday Sir ♪
» Happy birthday my love, from mum xx
» Happy birthday Mona and Rainer ♫♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VAMPIRE SUCK ϟ rpg the vampire diaries :: home sweet home :: quartier est :: Damon & Stefan Salvatore-