AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

PRIVILÉGIEZ LES PVS ET SCÉNARIOS ♥️

Partagez | .
 

 L'heure est arrivée, l'immortalité nous tend les bras [Pv Blue]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
∞ messages : 4515 ∞ à mystic falls depuis : 23/04/2010
∞ localisation : Avec sa Blue d'amour

MessageSujet: L'heure est arrivée, l'immortalité nous tend les bras [Pv Blue]   Dim 9 Juin - 19:36

Aujourd’hui, c’était un jour spécial. Réellement spécial car il marquait un énorme tournant dans la vie de quelques personnes, mais en particulier deux personnes qui n’étaient nuls autres que Damon et Blue. En effet, aujourd’hui, la jolie rouquine fêtait ses vingt ans. Non seulement c’était un changement de dizaine mais aussi le jour était arrivé pour l’aîné des Salvatore de tenir la promesse qu’il avait faite à la jeune femme de la transformer en vampire afin qu’ils puissent passer l’éternité ensemble. Il lui avait promis de le faire le jour de la Saint Valentin de l’année précédente quand il lui avait offert un collier représentant un phœnix. Damon avait pour principe de ne jamais faire de promesse en l’air, donc il se devait de tenir cette promesse. Cependant, il avait tenu à ce que Blue passe cette journée et cette dernière ne s’y était pas opposée.

La raison à cela était relativement simple : il y avait mieux pour une journée d’anniversaire que de la passer en pleine transition. De plus, il avait plus ou moins prévu qu’elle passe la journée en étant humaine alors les deux raisons étaient valables. Et ce n’était pas parce qu’il ne la transformait pas pendant la journée qu’il manquerait à sa promesse. Il avait jusqu’à 23h59 pour le faire. L’aîné des Salvatore avait demandé à la jolie rouquine ce qu’elle souhaitait faire durant cette dernière journée en tant qu’humaine. Damon n’avait pas vraiment quelque chose à lui proposer. Du coup, c’était à elle de décider ce qu’elle souhaitait faire pendant cette dernière journée. Elle avait quartier libre. Quoi qu’elle décide, le vampire s’y plierait.

Etant donné qu’ils allaient laisser Kathleen pendant quelques temps chez Léo afin que Blue puisse apprendre à contrôler ses pulsions. En temps normal, l’aîné des Salvatore rechignait quand il fallait la laisser chez le frère de la jolie rouquine car même s’il commençait à apprécier celui-ci (et de toute façon, c’était quelqu’un de la famille, dans un sens, donc il fallait bien), il ne le voyait pas vraiment s’occuper d’un bébé. En temps normal, Damon aurait un peu insisté pour que Kathleen aille chez Elena car au moins, là-bas, il était certain qu’elle serait en sécurité avec elle, et puis il y aurait aussi Jeremy et surement Stefan au passage. Certes, Léo était un chasseur, mais à ce que l’aîné des Salvatore avait pu assister, il avait connu de bien meilleurs chasseurs.

Ce qui avait décidé le vampire à accepter que leur fille aille chez son oncle, c’était parce que celui-ci avait une copine, depuis peu. Techniquement, Damon et Blue ne la connaissaient pas, mais logiquement, toutes les filles savaient plus ou moins comment s’occuper d’un bébé du coup, c’était ce qui l’avait convaincu. Mais ce n’était pas encore d’actualité puisque pour l’instant, ils avaient toute la journée devant eux. Dehors, le temps était magnifique, du coup, l’idée d’aller faire un pique-nique naquit rapidement. Avec Kathleen qui avait fêté ses un an en deux mois auparavant, c’était beaucoup plus intéressant de faire ce genre de choses car elle était nettement plus consciente de ce qui l’entourait. Ce pique-nique serait l’occasion pour elle de découvrir de nouvelles sensations.

Maintenant que les beaux jours revenaient, ils allaient aussi pouvoir emmener leur petite fille à la mer afin qu’elle découvre la sensation du sable. L’an passé, lorsque Blue avait émis la possibilité de l’emmener avec eux la prochaine fois, Damon lui avait répondu que c’était trop tôt car elle ne se rendrait compte de rien puisqu’elle était beaucoup trop petite pour ça. Mais à présent qu’elle était tout à fait consciente de ce qu’il se passait autour d’elle, il n’y avait plus de raison d’attendre. Du coup, ce pique-nique était une excellente expérience pour elle. Et puis ça permettrait à Blue de passer du temps avec elle. Tout le monde y trouvait son compte en fin de compte. Ils préparèrent tout ce dont ils avaient besoin avant de grimper dans la décapotable rouge de Damon.

Etant donné qu’ils avaient Kathleen avec eux, il avait rabattu le toit de la voiture. Cette fois-ci, ils n’iraient pas jusqu’à Virginia Beach, mais simplement au lac. Là-bas, ils installèrent une couverture sur l’herbe sur laquelle ils prirent place. L’aîné des Salvatore avait pensé à prendre son appareil photo du coup, ils immortalisèrent pas mal d’instant au cours de la journée. Beaucoup de ces photos concernaient Kitty puisque beaucoup de fois, elle s’amusait à arracher les brindilles d’herbe et à jouer avec une fois ces derniers dans ses mains. Comme quoi, il ne fallait pas grand-chose pour amuser un enfant. Damon n’avait pas pu s’empêcher de faire la remarque et d’ajouter que si ça continuait, il suffirait de lui donner quelques brins d’herbe et revendre ses jouets, comme ça, ça leur couterait moins cher.

La journée s’écoula et il commençait à faire nuit quand ils quittèrent le lac pour se rendre chez Léo. Ils lui donnèrent absolument toutes les affaires dont il aurait besoin afin de pouvoir s’occuper de Kathleen ainsi que les numéros à appeler en cas d’urgence. Celui d’Elena était inscrit dans la liste. Avant qu’ils ne partent de chez le frère de la jolie rouquine, Damon avait tenu tout de même à ajouter que si elle se retrouvait avec la moindre bosse ou le moindre bleu, il prendrait cher. L’avertissement était peut-être exagéré, mais en tout cas, il était sérieux en affirmant que ça le mettrait en rogne. Une fois sortit de chez Léo, le couple prit la direction de chez la jolie rouquine. Il avait été décidé qu’ils iraient chez elle pour sa transformation et le vampire avait accepté car il n’y voyait aucun inconvénient.

_________________

Damon & Blue
I'M BETTER FOR YOU


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Blueberry N. Marsters
    Miss Rouquine
∞ messages : 11554 ∞ à mystic falls depuis : 25/04/2011 ∞ emploi / loisirs : étudiante
∞ localisation : dans ses bras

MessageSujet: Re: L'heure est arrivée, l'immortalité nous tend les bras [Pv Blue]   Jeu 20 Juin - 13:07

Le jour était enfin arrivé. Blue avait du mal à y croire, mais à la fin de cette journée, elle serait en passe de devenir un vampire. Damon le lui avait promis quelques temps plus tôt, et depuis la jeune femme décomptait les jours. Même si la raison de son envie de devenir un vampire avait changé, celle-ci était toujours aussi forte et omniprésente. La jolie rouquine savait que Damon aussi attendait impatiemment le jour de ses vingt ans. Après tout, c’était l’acte de la transformer qui allait enfin les lier pour l’éternité. Ils pourraient enfin se dire que rien ne pourrait plus les séparer, et qu’ils avaient des centaines d’années devant eux pour profiter de leur vie à deux.

Enfin, de leur vie à trois plus exactement. Depuis que Kathleen était là, Blue était encore plus comblée. Ils avaient dû traverser pas mal d’épreuves avant de pouvoir enfin ramener Kathleen chez eux et commencer à fonder une véritable famille. A vrai dire, la jeune femme avait même fini par croire qu’ils ne pourraient jamais adopter Kathleen, et que l’orphelinat aurait le dernier mot. Et puis, ils avaient miraculeusement changé d’avis suite à leur petite visite. Blue ne se l’était jamais expliqué, mais elle n’avait pas besoin de savoir pourquoi ils avaient fini par accepter. Tout ce qui comptait pour elle, c’était qu’elle avait enfin pu honorer sa promesse et prendre soin de l’enfant de sa meilleure amie d’enfance.

De plus, elle s’était attachée à cette petite fille dès ses premiers pleurs. Alors Blue ne savait honnêtement pas comment elle aurait fait pour continuer à vivre pleinement si on la lui avait arrachée. Enfin, la question ne se posait plus, puisque Kathleen était bel et bien devenue leur fille adoptive. D’ailleurs, c’était avec elle que Blue avait choisi de passer sa dernière journée en tant qu’humaine. Même si elle avait bon espoir quant à sa transformation, elle n’était pas sans savoir que la phase durant laquelle on devait s’habituer à ne pas croquer tout ce qui bougeait était plutôt complexe. Et c’était pour cette raison que Damon et elle devraient sûrement éloigner leur petite fille quelques temps, afin qu’elle ne soit pas en danger.

Alors la jolie rouquine souhaitait profiter pleinement de cette ‘dernière journée’. Et c’est ce qu’elle fit, puisqu’elle passa la journée au lac avec sa fille et également en compagnie de Damon. Kathleen avait fait ses premiers pas il y avait peu, et elle commençait à être curieuse de découvrir le monde. Elle voulait attraper tout ce qu’elle croisait, et c’était assez drôle de voir qu’elle pouvait s’occuper pendant des heures avec un objet qui semblait inintéressant aux yeux des adultes. Le vampire n’avait donc pas tort en disant qu’ils pourraient facilement remplacer ses jouets par des brins d’herbe, et que la petite fille n’en serait pas pour autant plus malheureuse. A cet âge, tout faisait office de jeu.

C’était plutôt drôle à observer, et cela mit Blue de bonne humeur, même si elle l’était déjà depuis le matin-même. Après tout, même si elle ne pouvait pas nier qu’elle appréhendait un peu (qui n’aurait pas peur de mourir ?), elle attendait ce jour depuis sa plus tendre enfance. Et puis, c’était aussi son anniversaire, et Blue le passait avec sa fille et son vampire, alors elle avait tout pour être heureuse en ce jour. Les heures défilèrent plus que rapidement, à un tel point que la jolie rouquine ne vit pas la journée passer. Le soleil commençait à se coucher lorsqu’ils se mirent en route pour aller déposer leur fille chez le frère de Blue. La jeune femme faisait confiance à Léo, et de même qu’à sa petite amie.

Bon, elle ne la connaissait pas beaucoup, mais Blue avait un certain talent pour décrypter les gens dès les premières heures pendant lesquelles elle les rencontrait. Mélanie lui inspirait une totale confiance, et elle savait que sa fille ne risquait rien en compagnie de Léo. Il avait fait de très nets progrès pour ce qui était de la chasse aux vampires. Parfois, il devenait même totalement imprévisible. Finalement, il avait peut-être eu raison de s’acharner. Damon ‘menaça’ tout de même Léo une ultime fois avant de quitter sa maison, ce qui fit légèrement sourire Blue. Elle adressa un clin d’œil à son frangin avant de dire au revoir à sa fille en secouant légèrement la main.

Même s’il ne s’agissait de la laisser là que pendant un ou deux jours au maximum, c’était tout de même une sorte de déchirement pour la jolie rouquine. Elle n’aimait pas se séparer de sa fille, mais elle savait qu’il valait mieux qu’elle ne soit pas là lors de sa transformation. La sécurité de Kathleen passait avant tout, et Blue était donc prête à faire ce sacrifice pour qu’elle ne coure aucun danger. A la demande de la jeune femme, l’aîné des Salvatore l’accompagna jusqu’à chez elle. Blue ouvrit la porte d’entrée et la passa, suivie de près par le vampire. Elle se débarrassa de sa veste, et laissa Damon faire de même avant de lui offrir un sourire un peu particulier.

Ce sourire trahissait son appréhension, mais montrait en même temps un bonheur complet. IL fallait dire que tout se mélangeait un peu dans la tête de Blue. Elle était évidemment certaine de son choix, mais elle ressentait un léger stress à l’idée de mourir. La peur de la mort était humaine, et rien ne pourrait l’empêcher de ressentir ce genre de chose. Sans dire un mot, elle prit la main de Damon et l’entraîna avec elle dans les escaliers. Elle voulait que sa transformation se passe dans sa chambre. Tout simplement parce que c’était là que tout avait commencé, la nuit où ils s’étaient liés. C’était aussi dans cette maison que Damon avait avoué ses sentiments à Blue. Voilà pourquoi cet endroit était si important pour la jeune femme.

Une fois la porte refermée, la jolie rouquine alla se blottir dans les bras du vampire. Le stress commençait peu à peu à laisser place à de la sérénité. Peut-être que tous les souvenirs que cette chambre lui inspirait la calmaient vraiment, en fin de compte. De plus, elle savait qu’elle ne ressentirait aucune douleur grâce au moyen qu’elle avait proposé à Damon. Elle s’endormirait dans ses bras, comme elle l’avait si souvent fait. La jeune femme déposa un long baiser sur les lèvres de l’aîné des Salvatore sans desserrer son étreinte. Blue n’avait plus dit un mot depuis qu’ils étaient entrés dans la maison, sans que cela n’installe pour autant un silence gênant, puisque même quand ils ne disaient rien ils ne cessaient jamais de communiquer. Finalement, Blue décolla ses lèvres de celles de Damon pour plonger son regard dans le sien en lui souriant.

- J’ai du mal à imaginer que ce sont mes derniers instants en tant qu’humaine.

_________________


    you were made for me, you're my ecstasy.
    i was born to love you with every single beat of my heart, to take care of you every single day of my life. i wanna love you, i love every little thing about you. i'm caught in a dream and my dreams come true. it's so hard to believe this is happening to me. an amazing feeling coming through.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
∞ messages : 4515 ∞ à mystic falls depuis : 23/04/2010
∞ localisation : Avec sa Blue d'amour

MessageSujet: Re: L'heure est arrivée, l'immortalité nous tend les bras [Pv Blue]   Ven 5 Juil - 15:59

Damon avait réellement tenu à ce que Blue passe sa dernière journée en tant qu’humaine et aussi parce que c’était quand même son anniversaire et qu’elle méritait de profiter de ses vingt ans. On ne les fêtait qu’une seule fois après tout (comme chaque anniversaire en fait). Du coup, ils étaient tombés d’accord pour que l’aîné des Salvatore fasse d’elle un vampire une fois que la journée serait terminée. C’était nettement plus pratique et puis aussi, la jeune femme n’aurait pas à craindre le soleil qui était déjà particulièrement désagréable pour un vampire en pleine transition. Bref, tout avait été parfaitement réfléchi. Sans pour autant avoir un timing parfait, mais ils savaient où est-ce qu’ils allaient.

Pour cette dernière journée en tant qu’humaine, ils avaient passé l’après-midi au lac de Mystic Falls. La jolie rouquine souhaitait passer cette journée avec Kathleen car ils allaient devoir la laisser chez Léo le temps que Blue puisse contrôler chacune de ses pulsions. C’était un mal nécessaire qui ne leur faisait pas particulièrement plaisir. Surtout que le vampire ne faisait pas particulièrement confiance au frère de Blue. C’était quelqu’un de sympa, mais il était tout à fait capable de rendre leur fille couverte de bosses et d’autres trucs. La seule chose qui avait un peu convaincu Damon, c’était que Léo avait réussi à trouver une fille et même si l’aîné des Salvatore ne la connaissait, pas il préférait nettement savoir qu’elle était là plutôt que le contraire.

Si ça ne tenait qu’à lui, Kathleen serait restée avec eux, mais il n’était pas quelqu’un d’inconscient et il savait très bien qu’on ne savait jamais ce qu’il pourrait arriver. Et puis, ils allaient devoir quitter la pension pendant quelques heures et il fallait bien quelqu’un pour surveiller leur petite fille. Il était hors de question qu’elle reste toute seule. Du coup, c’était chez Léo qu’elle irait en attendant. Damon avait voté pour que ce soit Elena qui la garde, mais la jolie rouquine lui avait bien fait comprendre que son frère avait aussi le droit de s’en occuper. Donc de mauvaise grâce, il avait accepté. Et quand la journée touchait à sa fin, il était l’heure d’aller déposer la fillette chez ce dernier.

En la déposant, l’aîné des Salvatore menaça Léo de le tuer si jamais il arrivait quoi que ce soit à Kathleen pendant leur absence. Et ce n’était pas des paroles en l’air, ça se passerait vraiment très mal pour lui s’il ne s’occupait pas bien d’elle. Quand ils quittèrent la maison du frère Marsters, c’était pour se décider chez Blue. Cette dernière avait demandé à ce que sa transformation se déroule là-bas et Damon avait accédé à sa requête. Ca ne changeait pas grand-chose pour lui, du moment que Kathleen était en sécurité. Mais une chose était certaine, c’était qu’une fois que tout irait bien, leur fille reviendrait aussi rapidement que possible auprès d’eux. Une fois devant chez la jolie rouquine, il attendit patiemment qu’elle ouvre la porte pour rentrer dans la maison.

Il sentait l’appréhension de Blue grâce à leur lien. C’était une des dernières fois qu’il ressentirait ça puisqu’ils allaient le perdre quand la jeune femme deviendrait un vampire. C’était un sacrifice qu’ils devaient faire pour pouvoir passer l’éternité ensemble. Bien sur, Damon était tout à fait d’accord pour le perdre car rien n’importait plus que de pouvoir passer les prochaines centaines d’années auprès de Blue. Et puis, leur relation ne se résumait pas simplement au lien, bien au contraire. C’était quelque chose qu’ils avaient plus, qui donnait plus d’intensité à ce qu’il vivait, mais ce lien serait comblé par autre chose. C’était juste une habitude qu’il faudrait qu’ils prennent. Mais une seule chose à la fois.

Pour devenir un vampire, Blue allait devoir mourir. Sa mort serait beaucoup plus douce que celle de Damon puisque celui-ci s’était fait tirer dessus par son propre père. S’il n’avait pas eu le sang de Katherine dans ses veines, il ne serait pas là en ce moment même et qui savait ce qu’il en serait de la jolie rouquine aujourd’hui… Surement pas vivante puisque l’aîné des Salvatore était persuadé que si elle n’était pas tombée sur lui mais un autre vampire, il en aurait fait son repas directement et aurait abandonné son corps au beau milieu de la forêt. Donc heureusement que les choses étaient telles qu’elles étaient maintenant. Une fois à l’intérieur de la maison de Blue, il suivit la jeune femme jusqu’à sa chambre puis l’accueillit dans ses bras pour la serra contre lui.

Il ressentait tout ce qu’elle ressentait. Le stess, l’appréhension… Tranquillement, Damon lui envoya une vague qui l’aiderait à apaiser ce qu’elle ressentait. Ce serait une des dernières fois qu’il pourrait faire ça alors autant en profiter et puis, dans un sens, il aidait aussi la jolie rouquine à se détendre. Il passa ses doigts dans ses cheveux orangés, la serrant un peu plus contre lui. Il répondit à son baiser quand elle déposa ses lèvres sur les siennes. Ils n’avaient pas dit grand-chose depuis qu’ils étaient entrés dans la maison, mais ils n’avaient pas forcément besoin de s’exprimer pour se faire comprendre. Parfois, un simple geste ou un regard leur suffisait pour se comprendre. Même leur télépathie, ils ne l’utilisaient pas tout le temps.

Ca aussi, ils le perdraient quand Blue deviendrait comme lui. Ca faisait parti du lien qui existait entre eux. Damon avait essayé de se préparer psychologiquement à ne plus ressentir la présence de la jolie rouquine comme avant, mais il n’y arrivait pas vraiment. Pour se faire à cette idée, il faudrait que ça arrive et l’heure était justement entrain d’arrivé. D’ici quelques instants, l’aîné des Salvatore mordrait la jolie rouquine pour boire son sang jusqu’à ce qu’elle « s’endorme » pour renaître ensuite. Quand elle mit fin à leur baiser, l’aîné des Salvatore colla son front contre le sien et plongea son regard dans le sien tandis qu’un sourire se dessina sur les lèvres de Blue.

« Je pense sincèrement que cette partie de toi va me manquer » répondit-il en tout honnêteté.

C’était évident d’ailleurs car tout ce qui faisait de la jolie rouquine une humaine allait disparaitre, comme les rougeurs à ses joues par exemple. Il s’était habitué à toutes ses réactions alors du coup, ne plus les voir serait troublant au début. Mais cela ne durerait pas car il finirait par s’y habituer et puis Blue resterait malgré tout la même personne. Elle aurait juste des longues canines en plus, une intolérance au soleil et un nouveau régime alimentaire. Pas de quoi affoler qui que ce soit. C’était une nouvelle vie qui leur tendait les bras, une vie éternelle l’un avec l’autre. Ils pourraient assister à tous les changements possibles et inimaginables de ce monde. Ca faisait flipper au début, comme idée parce qu’on n’était jamais sur de pouvoir réellement s’intégrer aux changements, mais on se rendait bien vite compte que l’intégration était beaucoup plus facile que ce qu’on pensait. La preuve, Damon était devenu un homme des années 2 000 alors qu’il était né à la fin du dix-neuvième siècle.

_________________

Damon & Blue
I'M BETTER FOR YOU


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Blueberry N. Marsters
    Miss Rouquine
∞ messages : 11554 ∞ à mystic falls depuis : 25/04/2011 ∞ emploi / loisirs : étudiante
∞ localisation : dans ses bras

MessageSujet: Re: L'heure est arrivée, l'immortalité nous tend les bras [Pv Blue]   Jeu 11 Juil - 1:31

Même si Blue rêvait depuis des années de devenir un vampire, son côté humain venait de reprendre le dessus. Son corps manifestait son appréhension, puisque quelque part il savait qu'il allait bientôt perdre la vie. C'était comme si tout son être protestait, et se battait contre la mort qui allait bientôt l'anéantir. Un corps humain était fait pour mourir sans renaître, ce qui expliquait pourquoi les instincts des humains les poussaient à s'éloigner du moindre danger, et surtout de celui qui pourrait leur être fatal. Il fallait donc que la jolie rouquine lutte contre ces instincts typiquement humains, et qu'elle réussisse en quelque sorte à faire face à cette peur universelle qu'était celle de la mort.

Heureusement Damon eut la merveilleuse idée de lui envoyer une vague d'apaisement, ce qui la calma presqu'aussitôt. Tout cela lui manquerait une fois qu'elle serait devenue comme lui, cela ne faisait aucun doute. Blue n'en était pas tout à fait certaine, mais elle imaginait que leur lien n'existerait plus une fois qu'elle deviendrait un vampire. Ils ne pourraient donc plus communiquer par télépathie, ni ressentir ce que l'autre ressentait. Évidemment ils ne perdraient rien de la complicité qui s'était installée entre eux, mais le lien d'humaine à vampire serait rompu. C'était un sacrifice que la jeune femme était prête à faire pour pouvoir passer toute une éternité aux côtés de Damon.

La jolie rouquine ferma les yeux lorsque le vampire vint coller son front contre le sien, et son sourire s'agrandit en l'entendant lui dire que son côté humain lui manquerait. Il lui manquerait beaucoup à elle aussi. Mais d'un autre côté elle pourrait découvrir toutes les sensations qu'offraient les capacités vampiriques, et expérimenter de nouvelles choses. Le seul point à ne pas oublier, c'était qu'elle ne pourrait jamais revenir en arrière. Mais pourquoi le voudrait-elle, après tout ? Pour rien au monde la jeune femme n'échangerait son éternité avec Damon contre autre chose. Blue déposa un nouveau baiser sur les lèvres de son vampire avant de plonger son regard dans le sien.

- A moi aussi elle me manquera. Mais je suis certaine que j'apprendrai à apprécier la partie vampire.

La jeune femme prit la main de Damon dans la sienne, et l'entraîna à reculons vers le lit. D'habitude, lorsqu'elle faisait cela, c'était un autre genre d'invitation qu'elle présentait au vampire. Mais là, ils savaient tous les deux ce qu'ils étaient venus faire dans cette chambre. Ce qui n'empêcha pas Blue d'avoir un léger sourire en coin en repensant à tous les bons moments qu'ils avaient pu passer sur ce fameux lit. Elle s'allongea en entraînant Damon avec elle, afin de pouvoir se blottir contre lui. Elle avait l'impression que la peur l'avait abandonnée, pour finalement laisser place à de la sérénité. Blue savait ce qu'elle voulait, et elle ne ferait pas marche arrière.

- Et bien... on y est.

Ils avaient tous les deux compté les jours depuis que Damon lui avait promis qu'il la transformerait lors de ses vingt ans. La jolie rouquine savait qu'il était tout aussi impatient qu'elle. L'aîné des Salvatore ne l'avait jamais caché à Blue, et à vrai dire elle était heureuse de voir qu'elle n'était pas la seule à attendre si impatiemment le grand jour. D'habitude c'était surtout elle qui ne faisait pas vraiment preuve de patience, mais là on pouvait dire qu'ils étaient à égalité pour une fois. Ils étaient sur la même longueur d'onde à ce sujet, comme concernant tant d'autres. Blue souriait légèrement en caressant l'une des joues du vampire. Très bientôt, sa vie d'humaine ne serait plus qu'un souvenir.

Mais il lui fallait d'abord mourir pour cela. Heureusement, Damon n'aurait pas à lui briser la nuque ou pire encore. Blue avait trouvé le moyen idéal pour la première étape de sa transformation, et elle savait que le fait qu'elle ne souffre pas et que la manière dont elle quitterait ce monde soit douce serait autant profitable à elle-même qu'à Damon. La jolie rouquine dégagea d'ailleurs son cou en glissant ses cheveux du côté gauche. Elle avait souvent fait ce geste auparavant, mais cette fois il avait une toute autre signification. Celle de son immortalité naissante.

_________________


    you were made for me, you're my ecstasy.
    i was born to love you with every single beat of my heart, to take care of you every single day of my life. i wanna love you, i love every little thing about you. i'm caught in a dream and my dreams come true. it's so hard to believe this is happening to me. an amazing feeling coming through.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
∞ messages : 4515 ∞ à mystic falls depuis : 23/04/2010
∞ localisation : Avec sa Blue d'amour

MessageSujet: Re: L'heure est arrivée, l'immortalité nous tend les bras [Pv Blue]   Mar 16 Juil - 18:29

Depuis que Damon lui avait promis qu’il ferait d’elle un vampire, on pouvait dire qu’ils avaient compté les jours, et pas qu’un peu. L’idée de passer son éternité avec la jolie rouquine réjouissait réellement l’aîné des Salvatore, mais il ne pouvait pas nier qu’il y avait certaines choses qui lui manqueraient profondément comme la rougeur de ses joues ou ses réactions typiquement humaines, par exemple. La liste de choses qui lui manquerait était longue si bien que ce n’était pas vraiment possible de faire une liste, mais c’était un bien petit sacrifice à côté de l’idée de passer une éternité en la compagnie de la personne qu’on aimait le plus au monde. Absolument plus rien ne pouvait les séparer et cette pensée là effaçait celle qui disait qu’elle perdrait son ‘charme humain’. Mais le côté humain de Blue n’était pas la seule chose qui disparaitrait.

Il y avait aussi leur lien qui s’était plus que développé depuis que la jeune femme était devenue son humaine. Même s’ils avaient eu plus d’un an pour se préparer à cette éventualité, Damon n’arrivait pas vraiment à se faire à l’idée qu’il ne serait plus connecté à sa Miss Rouquine comme il l’avait été jusqu’à présent. Ca allait faire un grand vide, il n’y avait aucun doute là-dessus, mais l’un comme l’autre apprendrait à combler le vide qui se serait fait par autre chose. Restait juste à trouver avec quoi… mais ils trouveraient bien. Ce n’était pas comme s’ils étaient sans ressources. Des idées, ils n’en manquaient pas. Le plus important, c’était qu’ils soient ensemble. L’aîné des Salvatore ne voyait que ça. Le reste n’importait pas vraiment. Il pouvait y avoir la troisième guerre mondiale qu’il s’en ficherait totalement.

Pour l’instant, leur lien était toujours là et celui-ci lui fit savoir que Blue était en pleine appréhension. C’était assez normal d’avoir peur puisque dans un sens, elle allait mourir. N’importe quel être humain craignait la mort. Après tout, c’était une chose inconnue, et l’inconnu faisait toujours peur. C’était comme ça, ça ne s’expliquait pas. Damon n’avait pas vraiment eu le temps d’avoir affaire à cette crainte puisqu’il avait été tué par une balle dans le cœur. La mort avait été tellement spontanée qu’il n’avait pas eu le temps de se rendre compte qu’il était entrain de mourir. Ce n’était pas le cas de la jolie rouquine qui savait déjà ce qui allait se passer pour elle. Contrairement à lui, elle avait planifié sa fin, donc il y avait de quoi avoir peur. Du coup, pour amoindrir cette peur, le vampire lui transmit une vague d’apaisement.

Il la sentit se calmer progressivement dans ses bras. Il avait bien conscience que se serait la dernière fois qu’il ferait une telle chose et si c’était pour faire du bien à Blue alors c’était encore mieux. A aucun moment Damon ne lui annoncerait qu’il était encore temps pour elle d’arrêter. Il sentait tellement sa détermination que du coup, la question ne se posait même pas : la jeune femme voulait vraiment devenir un vampire pour passer son éternité avec elle. Néanmoins, il ne put s’empêcher de lui dire que son côté humain lui manquerait. Ce n’était pour la dissuader, c’était juste une réalité. Ce sacrifice était murement réfléchi et non prit à la légère. Damon ne fut pas étonner que cela manquerait également à la jolie rouquine. Après tout, c’était ce qu’elle avait été pendant vingt ans et on n’effaçait pas toutes ces années d’un coup de baguette magique.

« Je n’en doute pas une seule seconde. »


L’aîné des Salvatore se laissa entrainer par la jeune femme vers le lit. Cette fois-ci, absolument aucune pensée de travers ne traversa son esprit. On ne pouvait pas dire qu’ils étaient là pour ça. Cependant, le sourire en coin de Blue ne lui échappa pas. Alors que pour une fois ce n’était pas lui qui avait ce genre de pensée, il fallait que ce soit elle. « Ne me tente pas » lui murmura-t-il télépathiquement. Ca aussi, se serait une des dernières fois qu’il l’utiliserait. Il y avait beaucoup de dernière fois, mais il y aurait aussi pas mal de première fois quand elle serait comme lui. Ils s’installèrent sur le lit et Damon la laissa se blottir contre lui tandis qu’il passait ses bras autour d’elle. Comme elle le disait si bien, ils y étaient. L’espace d’un instant, le vampire avait cru qu’une nouvelle pointe d’angoisse viendrait, mais non. Blue était parfaitement sereine.

Il attendit tranquillement qu’elle lui donne son feu vert pour qu’ils puissent commencer. Ce ne serait pas particulièrement long en soit, donc d’ici quelques minutes, se seraient terminés. La jeune femme lui signala qu’elle était prête quand elle dégagea sa nuque, comme elle avait pu le faire quelques fois auparavant, sauf que cette fois-ci, ce n’était pas pareil. Si certains vampires seraient directement passés à l’acte, ce n’était pas le cas de Damon qui libéra Blue d’un bras pour venir se mordre le poignet assez fort pour que du sang se mette à couler. Il lui présenta la plaie afin qu’elle puisse boire. Pour revenir à la vie, il lui fallait du sang de vampire dans les veines, sinon, elle ne pourrait pas revenir parmi eux. Mais ce détail n’aurait jamais échappé à l’aîné des Salvatore. Il n’aurait pas pu faire une telle bêtise parce que ce n’était pas un homme qui négligeait les détails.

_________________

Damon & Blue
I'M BETTER FOR YOU


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Blueberry N. Marsters
    Miss Rouquine
∞ messages : 11554 ∞ à mystic falls depuis : 25/04/2011 ∞ emploi / loisirs : étudiante
∞ localisation : dans ses bras

MessageSujet: Re: L'heure est arrivée, l'immortalité nous tend les bras [Pv Blue]   Ven 19 Juil - 15:59

En s'avançant vers le lit, Blue n'avait pas pu s'empêcher de sourire en coin en se rappelant les bons moments qu'ils avaient passés sur celui-ci. D'habitude c'était plutôt Damon qui avait ce genre de pensées, mais il ne fallait pas croire que la jolie rouquine n'y pensait jamais. Que du contraire. Elle avait souvent été 'responsable' du désir que le vampire pouvait bien ressentir, puisqu'il n'était pas rare qu'elle le cherche un peu lorsqu'elle avait envie d'être plus proche de lui. Mais il était vrai que Damon non plus n'hésitait pas à le lui faire savoir quand c'était lui qui éprouvait ce sentiment. Blue se mit à rire légèrement en entendant les mots de l'aîné des Salvatore dans son esprit : « Tu sais bien que ce n'est pas du tout mon genre. »

C'était bien sûr totalement faux. Enfin, là il se trouvait qu'ils n'étaient pas là pour ça, alors pour une fois elle resterait tranquille. Après quelques minutes dans les bras l'un de l'autre, la jolie rouquine décida qu'elle était prête, et le signala à Damon en écartant ses cheveux de son cou. Elle ne savait pas exactement combien de temps elle mettrait à se réveiller, mais elle savait que dans quelques minutes elle serait morte. Étrangement, Blue n'éprouvait plus aucune peur à cette idée, profitant de la sécurité de l'étreinte de son vampire autour d'elle. Il ne prit que quelques secondes avant de mordre son poignet pour le lui tendre. Si Blue voulait revenir à la vie, ce qui était évident, elle devait boire le sang de Damon avant qu'il ne la transforme.

Comme elle l'avait déjà fait quelques fois auparavant, la jolie rouquine prit délicatement la main du vampire dans la sienne et avança son poignet vers ses lèvres. Elle savait qu'elle n'avait pas besoin d'une grande quantité de sang pour qu'il fasse effet. La jeune femme en but donc quelques gorgées en fermant les yeux. D'aussi loin qu'elle se souvienne, elle avait toujours apprécié le goût du sang de Damon. C'était un peu étrange, étant donné qu'en tant qu'humaine elle aurait dû détester en boire de cette manière. Mais c'était tout le contraire. Elle se rappelait d'ailleurs qu'elle avait eu du mal à s'arrêter la première fois qu'elle avait bu le sang du vampire, n'ayant aucune expérience dans le domaine.

Elle finit par éloigner le poignet de Damon de sa bouche, regardant les plaies se refermer aussi vite qu'elles étaient apparues. Ce phénomène l'avait toujours fascinée. Cette fois, tout était vraiment prêt. La jolie rouquine n'y croyait presque pas. Ils avaient attendu ça pendant tellement longtemps que cela faisait une impression assez bizarre d'enfin y être. Elle déposa un baiser sur le poignet de Damon, à l'endroit où la plaie se situait avant de disparaître. « Je t'aime. » C'était sans doute la dernière fois qu'ils pourraient utiliser la télépathie, alors autant que cela soit ces trois mots qui restent à jamais dans l'esprit du vampire. Cela allait vraiment manquer à Blue d'entendre la voix de Damon de cette manière-là. Elle caressa ensuite son visage.

- A dans quelques heures, mon amour.

Blue ne savait pas si cela prendrait autant de temps, mais en vérité il n'était pas rare qu'on mette quelques heures avant de reprendre connaissance. Malgré elle, son cœur se mit à battre un peu plus vite. Elle restait pourtant sereine, mais son corps ne pouvait pas s'empêcher de réagir à ce qu'il savait. Après avoir déposé un dernier baiser sur les lèvres du vampire, la jolie rouquine se remit à sa position initiale, et ferma les yeux en tenant l'une des mains de Damon dans la sienne. Elle savait qu'elle ne tarderait pas à sentir ses lèvres s'approcher de sa nuque, et ses crocs se planter dans son cou. Seulement cette fois ne serait pas comme toutes les autres. Blue se sentirait partir lentement, comme si elle s'endormait.

Elle ne savait pas comment la suite se passerait, mais elle avait une totale confiance en Damon. Tout se passerait très bien, cela ne faisait aucun doute. La jeune femme ne souffrirait pas, et elle ne verrait pas le temps passer lorsqu'elle serait 'endormie'. Par contre, Blue ignorait comment elle allait réagir après son réveil. Mais cela, même le vampire ne pouvait pas le savoir. Chaque personne avait une manière différente de gérer sa nouvelle condition vampirique, et elle devait attendre de le devenir pour savoir comment cela allait se passer. Tout ce qui comptait en fin de compte, c'était qu'elle allait enfin être unie à Damon pour l'éternité.

_________________


    you were made for me, you're my ecstasy.
    i was born to love you with every single beat of my heart, to take care of you every single day of my life. i wanna love you, i love every little thing about you. i'm caught in a dream and my dreams come true. it's so hard to believe this is happening to me. an amazing feeling coming through.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
∞ messages : 4515 ∞ à mystic falls depuis : 23/04/2010
∞ localisation : Avec sa Blue d'amour

MessageSujet: Re: L'heure est arrivée, l'immortalité nous tend les bras [Pv Blue]   Jeu 25 Juil - 18:14

Quand Blue lui avait fait par de son envie que cela se produise chez elle, Damon avait immédiatement accepté. Que cela se passe chez lui ou ailleurs, l’important n’était pas là. L’important, c’était ce qui allait arriver alors si la jeune femme souhaitait que ce soit chez elle, c’était parce qu’elle avait ses raisons et l’aîné des Salvatore était disposé à les comprendre. Même s’ils étaient là, ce soir, pour faire de la jolie rouquine un vampire, il n’avait pas pu s’empêcher de lui faire une petite remarque sur l’ambigüité de la situation tandis qu’elle l’attirait vers son lit. En même temps, ce n’était pas dur d’avoir ce genre de pensée puisque généralement, quand il se produisait quelque chose comme ça, ce n’était pas pour une transformation. « Oh si peu ! » répliqua-t-il. Quand Blue désirait quelque chose, elle savait comment faire pour l’obtenir, surtout quand elle demandait à Damon qui ne savait pas vraiment lui dire non.

Allongé sur le lit, l’aîné des Salvatore tenait la jolie rouquine dans ses bras. Grâce à la vague d’apaisement qu’il lui avait envoyé via le lien qui n’existait plus que pour quelques minutes, il sentait la jeune femme totalement apaisée. Son angoisse n’était pas revenue. D’ailleurs, elle signala elle-même qu’elle était prête tout en dénudant sa nuque. L’aîné des Salvatore se souvenait parfaitement bien de la fois où elle avait fait ce geste-là pour qu’il l’aide à retirer la fermeture éclair de sa robe dans le dos. Il en aurait presque perdu le contrôle de lui-même s’il n’avait pas autant maîtrisé sa partie vampire. Puis petit à petit, il en était venu à être totalement maître de lui-même à chaque fois qu’elle faisait ce geste. Et ce soir ne fit pas exception à la règle. Cependant, avant d’aller planter ses canines dans son cou, il les planta d’abord sur son propre poignet afin de faire couler le sang dont la jeune femme aurait besoin pour renaître. Sans ça, la transformation serait impossible.

Ce n’était pas la première fois que Damon donnait son sang à Blue. Bien souvent, c’était pour lui redonner des forces quand lui-même prélevait son sang. Ce soir, ce serait différent. Après que la jolie rouquine soit devenue un vampire, plus rien ne serait comme avant. Tout serait nouveau. C’était un changement et un tournant qui n’était pas négatif, mais positif puisqu’il offrait de nouvelles perspectives. L’aîné des Salvatore sentait son sang se faire aspirer par Blue qui préleva quelques gorgées. Depuis qu’ils étaient liés l’un à l’autre, elle avait appris à s’arrêter sans que Damon ne lui dise. Les premiers temps, c’était lui qui marquait un point final à cet échange de sang. Aujourd’hui, et depuis quelques temps déjà, la jeune femme s’arrêtait d’elle-même, sans qu’on ait rien besoin de lui dire. Quand elle cessa d’aspirer son sang, la blessure se referma quasiment aussitôt et toute trace de sang disparut, comme s’il ne s’était jamais rien passé.

La cicatrisation rapide c’était un des nombreux avantages qu’on avait en tant que vampire. N’importe quelle blessure se soignait. Il n’y avait que le pieu dans le cœur, la morsure d’un loup-garou ou le soleil qui pouvaient les tuer définitivement. Le reste se guérissait. Après, cela dépendait de la blessure, mais faites tremper un vampire dans un bain de verveine pendant de longues minutes, il ne cicatrisera pas en deux secondes comme il pouvait le faire avec un petit bobo de rien du tout. Bien souvent, pour ce genre de blessure, le vampire avait besoin de sang pour que ça cicatrise rapidement. Sinon, il fallait laisser le temps œuvrer. Un sourire se dessina sur les lèvres de Damon quand Blue vint déposer ses lèvres à l’endroit même où il s’était mordu quelques instants plus tôt afin qu’elle puisse introduire du sang de vampire dans son organisme. « Je t’aime aussi ». Il ressentit tout de même une pointe de nostalgie en se disant que cette fois-ci, se serait vraiment la dernière fois qu’il utilisera la télépathie.

Machinalement, il caressait lentement le dos de la jeune femme quand celle-ci vint poser sa main sur son visage. Quelques heures, c’était le temps qu’elle resterait dans l’inconscience pendant que son corps se transformerait. Damon ignorait totalement combien de temps son frère et lui étaient morts. Mais étant donné les quelques transformations auxquels il avait pu assister, il savait que ça variait entre deux à trois heures. Peut-être moins ? Il n’en savait rien. Cela dépendait juste de la personne qui était entrain de se transformer. Il n’y avait pas de science exacte là-dessus. Parfois, certaines choses se faisaient sur certains et sur d’autres pas. Comme par exemple cette histoire de transformation. Tous les vampires ne pouvaient pas devenir un animal par sa seule volonté. C’était un plus pour certains vampires. Et cela ne dépendait pas des lignés car si Katherine se transformait en chat et que Damon et Stefan se transformaient en volatile, Rose, qui était la créatrice de Katherine était un vampire lambda, si on pouvait dire ça ainsi.

« Je serais là, mon ange » répondit-il.

Il était tout simplement inconcevable que l’aîné des Salvatore ne s’en aille, de toute façon. Il resterait avec elle jusqu’à ce qu’elle ouvre à nouveau les yeux. Même s’il était certain que cela fonctionnerait, il ne pouvait pas s’empêcher de ressentir une petite pointe d’inquiétude. Ce qui pouvait paraitre stupide puisque toutes les conditions étaient là pour que Blue devienne réellement un vampire. Cependant, quand il s’agissait de l’être aimé, il y avait des doutes et on s’inquiétait, même si c’était totalement inutile. Damon lui rendit son baiser avant qu’ils ne reprennent leur position initiale. Le moment était arrivé. Pendant un an et demi, ils n’avaient fait que compter les jours et cet instant arrivait enfin. L’aîné des Salvatore se pencha vers la jeune femme qui avait fermé les yeux et qui tenait sa main. Il entendait également son cœur battre plus fort, mais il y avait toujours cette sérénité de présente, ce qui était bon signe. Que le corps de Blue réagisse, c’était normal puisqu’il savait, d’une certaine façon, que l’heure était venue pour lui.

Quand ces lèvres furent au niveau de la nuque de la jolie rouquine, le vampire y déposa tout d’abord un baiser. Puis, progressivement son visage se transforma pour devenir celui du vampire. Ses canines s’allongèrent et finalement, il la mordit. Un premier jet de sang envahi la bouche de Damon ce qui lui rappela à quel point le liquide vermeille qui circulait dans les veines de la jeune femme pouvait être additif. Gorgée par gorgée, il aspirait la vie de Blue, sentant également son corps se détendre de plus en plus au fur et à mesure qu’il buvait. Jamais encore il n’avait été aussi loin en la mordant. Il avait toujours trouvé la volonté de s’arrêter alors que d’autres n’en auraient surement pas eu le courage. Les battements de cœur commencèrent à faiblir de plus en plus, signe qu’elle était réellement entrain de partir. Instinctivement, Damon eut envie de tout arrêter pour ne pas avoir à la tuer, mais il lui avait donné sa promesse alors il lutta.

Ce n’était pas tant parce qu’il ne voulait pas qu’elle devienne comme lui, c’était uniquement parce que c’était elle. Il s’était promis qu’il ne lui arriverait jamais rien de mal et ce soir, il était là entrain de la ‘tuer’. Ca pouvait être barbare, dit ainsi, mais c’était ce qu’il était entrain de faire. De façon peut-être moins radicale que ce qu’il avait eu l’habitude de faire, certes, mais les faits étaient là. Au fur et à mesure qu’il se nourrissait d’elle, ses aspirations contenaient de moins en moins de sang. Les battements de cœur se faisaient de plus en plus inaudibles. Nul doute qu’un humain qui aurait souhaité prendre son pouls l’aurait déjà déclaré morte. Techniquement, Blue l’était. Personne ne survivait avec le peu de sang qu’elle possédait actuellement dans les veines. Aussi, l’aîné des Salvatore cessa de lui en prélever. Qu’il aille jusqu’au bout ou bien qu’il s’arrête maintenant, cela ne changerait absolument rien à la donne.

A présent, il n’y avait plus qu’à attendre que la jolie rouquine prenne vie. Il la fixa quelques instants. Elle était pâle mais son visage exprimait la sérénité, exactement l’état dans lequel elle se trouvait être quand il l’avait mordu. La main que Damon tenait toujours dans la sienne était sans vie. Il la lâcha uniquement pour pouvoir serrer la jeune femme dans ses bras. Si habituellement le vampire n’était pas patient, il allait l’être puisqu’il n’y avait rien d’autres à faire que de patienter. Le plus étrange dans tout ceci, c’était la perte du lien. Il ne sentait plus la présence de Blue et ça faisait un vide encore plus grand que ce qu’il avait cru. S’y habituer allait peut-être mettre plus de temps que prévu, mais c’était tout de même un mal nécessaire, même si cela aurait été un sérieux avantage s’ils avaient pu garder le lien qui existait entre eux. Mais à présent, la jeune femme ne serait plus une humaine, donc ‘normal’ que ce lien n’ait plus lieu d’être…

_________________

Damon & Blue
I'M BETTER FOR YOU


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Blueberry N. Marsters
    Miss Rouquine
∞ messages : 11554 ∞ à mystic falls depuis : 25/04/2011 ∞ emploi / loisirs : étudiante
∞ localisation : dans ses bras

MessageSujet: Re: L'heure est arrivée, l'immortalité nous tend les bras [Pv Blue]   Jeu 25 Juil - 21:22

Ce moment était plein d'incertitudes. Blue ne savait pas ce qu'elle allait bien pouvoir ressentir en se sentant mourir, et elle avait peur de paniquer une fois qu'elle se sentirait proche de la fin. Les instincts de survie étaient parfois des plus violents, et la jeune femme ignorait totalement comment son corps allait réagir. Toutefois, malgré toute cette peur, son esprit restait relativement serein. Car si elle ne savait pas comment cela allait se passer dans la pratique, elle savait en revanche ce que la théorie disait à ce sujet. Durant ses recherches, elle avait lu assez de documents sur les transformations pour savoir en quoi cela consistait. Mais cela n'empêchait pas pour autant son être de craindre ce moment, dans le sens où cette fois il devrait le vivre par lui-même.

Par contre, la théorie ne disait pas si oui ou non le lien qu'elle avait avec Damon serait définitivement perdu. Le vampire semblait convaincu de cette idée, mais Blue avait encore un espoir de le voir continuer à vivre. Enfin elle continuait à espérer surtout parce qu'elle n'avait aucune envie d'abandonner ce lien ; parce qu'elle n'avait pour ainsi dire aucune preuve qu'il soit possible que celui-ci perdure une fois qu'elle serait devenue un vampire. Toutefois, si jamais l'aîné des Salvatore avait raison, et qu'ils perdaient ce lien à tout jamais, il était temps pour Blue de l'utiliser une dernière fois. Et c'est d'ailleurs ce qu'elle fit en usant de leur don de télépathie, laissant les mots qu'il lui répondit résonner dans son esprit.

Elle caressa sa joue en lui souriant légèrement lorsqu'il lui promit d'être là à son réveil. Blue reprit ensuite sa position initiale dans les bras du vampire, fermant les yeux et serrant sa main dans la sienne. La jolie rouquine ne put empêcher son cœur de battre plus fort à ce moment-là. Son corps semblait avoir réalisé que la fin approchait à grands pas, et il protestait comme il le pouvait. Cependant, Blue resta sereine malgré l'accélération de son rythme cardiaque. Tout allait bien se passer, il ne pouvait pas en être autrement de toute façon. Elle sentit les lèvres de Damon s'approcher de son cou, et sourit à cette sensation. Son souffle dans sa nuque était encore plus doux qu'une caresse.

Comme à chaque fois qu'il la mordait, la main de Blue serra instinctivement celle de Damon lorsqu'il planta ses crocs dans sa chair après avoir déposé un baiser sur sa peau. La douleur disparut toutefois assez rapidement, et la jeune femme se détendit à nouveau. Dans un premier temps, la morsure ne fut pas bien différente de celles qu'elle avait déjà vécues lorsque le vampire se nourrissait d'elle. Elle se sentait juste un peu plus faible que d'habitude, c'était tout. Ensuite, la jeune femme eut l'impression de ressentir une forte fatigue, à laquelle elle ne semblait pas pouvoir résister. Petit à petit, la pression de la main de Blue sur celle de Damon diminuait, et elle avait l'impression de perdre conscience.

Tout devenait froid, noir, immobile. Le cœur de Blue battait très faiblement, son rythme ralentissant  encore, progressivement. Jusqu'à s'arrêter. Sa main avait définitivement lâché sa prise, et était à présent pâle et inerte. Pendant plusieurs heures, Blue quitta ce monde. Évidemment, toute conscience l'avait quittée, et elle ne ressentait absolument plus rien. Son cœur avait cessé de battre, laissant un corps sans vie dans les bras du vampire. En définitive, ce moment devait être encore plus difficile pour Damon, qui avait vu la vie quitter le corps de celle qu'il aimait, et qui devait péniblement attendre son retour en espérant que tout allait bien se passer. Blue, elle, ne pouvait plus ressentir aucune souffrance, ni aucune peine.

Cela dura quelques heures, peut-être trois ou quatre. Pour la jeune femme, ce moment semblait avoir duré une éternité, mais en même temps, paradoxalement, avoir été aussi court qu'un claquement de doigt. Blue se réveilla en reprenant une bouffée d'oxygène et en se redressant légèrement mais brusquement, comme si elle était restée en apnée pendant tout ce temps. Même si elle n'en avait plus besoin, son premier réflexe fut toutefois de respirer. La première émotion que la jeune femme ressentit fut une certaine panique. Toutes les émotions se bousculaient dans son corps, et elle entendait si distinctement certains sons que cela allait jusqu'à l'effrayer. Elle s'agrippa aux bras de Damon qui la tenaient toujours, et sentit son cœur battre à une vitesse incroyable.

Elle se sentait submergée par une tonne d'émotions qu'elle ne pouvait pas gérer. N'ayant plus accès aux vagues d'apaisement de Damon, la jeune femme savait qu'elle se devait de se calmer seule. Blue se concentra donc pour contrôler ce déferlement impressionnant de sensations. La jolie rouquine ne lâcherait pas les bras du vampire avant d'avoir récupéré un certain calme. Le plus perturbant pour elle était sans doute l'ensemble des sons qu'elle entendait distinctement, alors qu'elle savait parfaitement qu'ils étaient impossibles à percevoir pour un simple humain. Après quelques minutes, Blue réussit finalement à retrouver son calme. Mais quelque chose commença à la perturber... La soif. La soif de sang.

Blue ne s'était pas attendue à ce que cette envie prenne aussi rapidement possession d'elle-même. Elle avait imaginé que la soif n'arriverait que lorsqu'elle devrait se nourrir, et lorsqu'elle serait face à du sang humain. Cela se passait-il de la même manière pour tous les vampires ? Submergée par toutes ces émotions, le réconfort que lui offrait l'étreinte du vampire lui faisait le plus grand bien. Heureusement, cette soif n'était pas non plus incontrôlable, ce qui rassura Blue. Une fois totalement calmée, elle leva les yeux vers Damon, et prit doucement son visage entre ses mains pour déposer un baiser sur ses lèvres. Elle fut surprise par la sensation que lui offraient ses lèvres contre les siennes. Ce qu'elle ressentait semblait être décuplé par sa condition vampirique.

- Je me sens si... bizarre.

Il n'y avait vraiment pas d'autre mot pour exprimer ce que Blue ressentait. Le monde semblait avoir changé, mais pourtant rien n'avait bougé depuis qu'elle s'était progressivement endormie. La jolie rouquine savait que cela prendrait un certain temps avant qu'elle ne puisse vraiment s'habituer à toutes les nouvelles choses qu'elle ressentait. Mais heureusement, elle n'était pas seule. Damon était là pour veiller sur elle et pour la soutenir du mieux qu'il le pouvait. Lui n'avait pas eu cette chance, puisqu'il avait dû tout gérer par ses propres moyens. Si Blue n'avait pas eu le choix, elle se serait bien sûr débrouillée seule. Cependant, elle ne pouvait pas nier être heureuse et soulagée de pouvoir se reposer un peu sur l'aîné des Salvatore.

_________________


    you were made for me, you're my ecstasy.
    i was born to love you with every single beat of my heart, to take care of you every single day of my life. i wanna love you, i love every little thing about you. i'm caught in a dream and my dreams come true. it's so hard to believe this is happening to me. an amazing feeling coming through.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
∞ messages : 4515 ∞ à mystic falls depuis : 23/04/2010
∞ localisation : Avec sa Blue d'amour

MessageSujet: Re: L'heure est arrivée, l'immortalité nous tend les bras [Pv Blue]   Ven 9 Aoû - 18:42

La mort était un élément abstrait pour tout le monde puisque techniquement, personne n’était revenu pour dire ce qu’il y avait après. Quand Damon s’était fait tiré dessus, il avait ressenti une vive douleur puis plus rien. Le néant, exactement comme lorsqu’il dormait dans la chaleur de son lit à Veritas. Cependant, peut-être parce qu’il allait devenir vampire à ce moment là, l’aîné des Salvatore n’avait pas vu ce qu’était la véritable mort. C’était une possibilité. Du coup, il ne pouvait pas vraiment en parler non plus. La seule chose qu’il pouvait affirmer, quand on mourrait pour entrer dans la phase de transition, c’était comme dormir. Bon, après, ça ne retirait pas la peur de le vivre puisque c’était de l’inconnu et tout le monde en avait peur. Il fallait le vivre pour accepter de croire que c’était comme s’endormir et se réveiller plus tard. Après tout, ce n’était que ça, même le corps mourrait.

La sérénité de la jolie rouquine épata particulièrement Damon. Elle ne cesserait jamais de le surprendre, ça il en mettrait sa main à couper. Même lui, qui avait un grand nombre de fois supplié Katherine de faire de lui un vampire, n’avait pas vécu cette situation avec autant de calme. Mais il devait bien avouer qu’il avait souhaité devenir un immortel avec autant de ferveur que Blue. Leur expérience de la transformation ne serait pas la même. Et de toute façon, le vampire aurait refusé qu’elle vive cela de la pire des façons. Il tenait beaucoup trop à elle pour accepter une telle chose. Jamais il n’aurait pensé à lui briser la nuque et encore moins lui tirer dessus. La jeune femme avait vraiment fait une trouvaille extraordinaire en lui proposant de boire son sang jusqu’à la dernière goutte pour pouvoir partir lentement et sans aucune douleur. En plus de ça, cela permettait à l’aîné des Salvatore de ne pas devoir s’arrêter en buvant son sang.

Contrairement à ce qui était prévu, Damon n’aspira pas le sang de Blue jusqu’à la dernière goutte. Il en but simplement assez pour qu’elle soit morte. Il y avait un seuil à ne pas franchir pour mourir. Il avait simplement été légèrement plus bas que le niveau minimum pour assurer la survie d’un être vivant. Tout boire n’aurait absolument rien changé à la donne de toute façon. Le vampire tenait dans ses bras un cadavre. Ni plus, ni moins. Il ne discernait absolument aucun battement de cœur, aucun pouls. Preuve même que la jolie rouquine était bien passée de l’autre côté du voile. L’aîné des Salvatore garda son corps dans ses bras. Etendu sur le lit, il ferma les yeux et attendit patiemment qu’elle revienne à elle. Tout ce qu’il pouvait espérer, c’était que ça fonctionnerait vraiment et pas que Blue soit sur un point de non retour. Il s’en voudrait absolument toute sa vie si jamais les choses ne se passaient pas comme prévu.

Damon ne bougeait pas d’un poil. Un peu plus et on aurait pu croire qu’ils étaient tous les deux décédés. Or, ce n’était pas ainsi qu’un vampire ne mourrait. Parfois, il se surprenait à la serrer un peu plus fort, mais rapidement, il relâchait la pression car il ne voulait pas lui casser quelque chose au passage. L’attente était réellement insupportable. Au bout d’une heure, l’aîné des Salvatore se voyait presque entrain de la secouer dans tous les sens pour qu’elle reprenne conscience. Mais ce n’était pas ainsi que les choses se faisaient. Après tout, lui-même ignorait combien de temps, Stefan et lui, étaient restés morts. C’était Emily, la sorcière de Katherine, qui les avait mis à l’écart pour pas qu’ils se fassent enterrés par leur père et ses amis traqueurs de vampires. Du coup, le vampire luttait contre lui-même pour rester tranquille et ne rien perturber au processus de transformation. C’était la plus grande épreuve de patience dont il aurait eu à faire pendant sa longue vie.

Au bout d’environ trois heures, il sentait l’organisme de Blue reprendre vie. Un sourire victorieux se dessina sur les lèvres de Damon. Ca sonnait la fin de l’attente, mais aussi la victoire car la transformation avait réussi. Bien sur, il avait été certain que cela fonctionnerait, mais on ne pouvait pas empêcher un doute de planer. Il n’y avait plus qu’à attendre quelques minutes avant que la jolie rouquine ne reprenne totalement conscience. Si le lien avait subsisté, il aurait pu sentir la progression de cette reprise de conscience, mais faute de quoi, il pouvait juste sentir son corps reprendre vie en observant les couleurs de ses joues. Jamais il ne la reverrait rougir comme il avait pu la voir jusqu’à présent. Mais ce n’était pas grave. Maintenant, il s’en rendait compte qu’il s’en foutait complètement du reste, du moment qu’il l’avait à ses côtés. C’était vraiment tout ce qui importait. Il attendit encore plusieurs minutes avant que la jeune femme n’ouvre les yeux.

L’aîné des Salvatore la relâcha légèrement, lui permettant de se relever en reprenant une bouffée d’air. Il avait tout de même eu l’intelligence de s’écarter aussi pour éviter de se prendre un coup de tête en plein dans le front. Maintenant que Blue allait devenir son égal, elle n’aurait plus aucun mal de lui faire des dégâts. Pour l’instant, elle n’était pas encore un vampire, mais cela ne saurait tarder puisqu’il ne comptait pas attendre longtemps pour achever sa transformation. Mais il allait attendre qu’elle reprenne complètement ses esprits avant de faire quoi que ce soit. La jolie rouquine affichait un air de panique et agrippait le bras de Damon qui avait toujours ses bras autour d’elle, même s’il l’avait légèrement relâché. Il retira le bras qu’il avait dans son dos pour aller lui murmurer des paroles qui avaient pour but d’essayer de la calmer. Ca lui faisait vraiment bizarre d’agir ainsi car auparavant, il n’avait qu’à lui envoyer des vagues d’apaisement pour la calmer. Mais maintenant, tout était différent.

Damon se souvenait parfaitement de ce qu’il avait ressenti quand il avait repris connaissance. Il s’était senti totalement perdu et surtout très étonné d’être vivant alors qu’il s’était fait tiré dessus. Il y avait de quoi paniquer. Mais ce n’était pas tant le fait d’être à nouveau vivante qui devait perturbée Blue, mais plutôt son corps qui devait être « étonné » d’être vivant et non mort comme il aurait dû l’être. Du coup, tout devait s’emballer chez elle. Pendant quelques minutes, l’aîné des Salvatore essaya d’aider la jeune femme à se calmer comme il put. Ce n’était pas facile avec le lien en moins, mais il allait falloir s’y faire puisque ce dernier avait disparu. C’était un fait puisque par réflexe, il avait essayé, mais rien. C’était bien une preuve qu’ils avaient perdu le lien qui unissait un vampire avec un humain. Quand la jolie rouquine reprit enfin contenance, elle leva enfin le visage vers le vampire qui lui offrit un sourire avant de lui rendre son baiser.

« Tu t’y feras rapidement et peut-être plus rapidement que tu ne penses. »


Si au départ c’était impressionnant, à la fin, on s’y habituait si bien que ça paraissait normal à la fin. Il faudrait juste un temps d’adaptation à Blue. Mais elle pourrait compter sur lui pour l’aider dans cette nouvelle vie qui s’offrait à elle. Jamais il ne la laisserait tomber. Il déposa un baiser sur son front en la serrant contre lui. Il resta ainsi pendant quelques instants. Ce changement le rendait heureux. Enfin, il n’aurait plus autant à craindre qu’il arrive quelque chose à la femme qui possédait son cœur. Certes, il se ferait toujours du souci pour elle car c’était toujours ainsi quand on aimait quelqu’un encore plus que sa propre vie, mais elle pourrait faire face aux menaces qui pourraient planer sur eux.

« Je t’avoue que l’espace d’un instant, j’ai vraiment cru que tu ne reviendrais pas. »

Il n’avait pas honte de confier cette crainte à Blue. C’était tellement facile de lui confier ce genre de choses car elle ne jugeait jamais. Il ne paraitrait pas ridicule à ses yeux et pour cette raison, Damon ne craignait jamais de lui dire quand il avait peur ou bien même ce qu’il avait sur le cœur.

_________________

Damon & Blue
I'M BETTER FOR YOU


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Blueberry N. Marsters
    Miss Rouquine
∞ messages : 11554 ∞ à mystic falls depuis : 25/04/2011 ∞ emploi / loisirs : étudiante
∞ localisation : dans ses bras

MessageSujet: Re: L'heure est arrivée, l'immortalité nous tend les bras [Pv Blue]   Ven 25 Oct - 15:35

Même si Blue avait toujours su que se réveiller après sa transformation allait être impressionnant, elle ne s’était pas forcément attendue à être à ce point choquée par l’environnement tel qu’elle le percevait dorénavant. C’était comme si chaque petit bruit était devenu agressif, puisque pour un vampire le moindre petit son était aussi clair que s’il avait été directement produit à côté de son oreille. La jeune femme savait qu’elle ne tarderait pas à s’habituer à toutes ces nouvelles sensations, mais elle devait admettre que les vivre pour la première fois avait quelque chose d’assez effrayant. Heureusement, Damon avait été là pour la rassurer dès son réveil.

Si elle avait été seule, Blue ne savait vraiment pas comment elle aurait pu réagir, submergée par tant de stress et affolée par toutes les émotions qui l’avaient envahie. C’était pour cette raison qu’elle avait directement cherché à se réfugier dans les bras de l’aîné des Salvatore, comme si son étreinte avait eu le pouvoir de la protéger de tout ce qui lui faisait peur. Elle s’était sentie comme une enfant, pendant un instant. Le monde lui avait paru si hostile qu’elle avait directement recherché la sécurité et la douceur de l’étreinte de celui qu’elle aimait et qu’elle aimerait à jamais. Son cœur avait heureusement repris un rythme normal, et sa respiration s’était calmée, même si à présent elle n’avait plus besoin de respirer pour ‘vivre’.

Le second réflexe de la jolie rouquine fut d’aller chercher les lèvres de Damon, y déposant un baiser qui la rassura mais qui l’étonna en même temps. Les sensations qu’on éprouvait en tant que vampire étaient encore plus fortes que celles qu’elle avait connues lorsqu’elle était humaine. Elle hocha la tête lorsqu’il lui assura qu’elle se ferait très vite à toutes ces nouvelles sensations. Il avait vécu cette situation avant elle, et Blue lui faisait entièrement confiance lorsqu’il lui assurait que tout irait bien. Cela ne voulait pas dire que tout serait facile à gérer, mais elle savait qu’elle s’en sortirait. Blue resta blottie contre le vampire, l’écoutant lui confier ses craintes passées. La jolie rouquine caressa sa joue en souriant légèrement.

- Je ne te quitterai jamais.

Elle voulait passer son éternité avec lui, et ne plus jamais le quitter. Evidemment, elle comprenait tout de même ce que Damon avait ressenti pendant qu’elle était morte. D’ailleurs, si Blue avait été à sa place, elle aurait très sûrement cédé à la panique à un moment où à un autre, ne le voyant pas se réveiller. La situation était difficile à vivre pour les deux personnes, mais surtout pour celle qui attendait le réveil de sa moitié en espérant que tout aille bien. La jeune femme n’hésita pas un seul instant à se serrer contre lui, l’étreignant comme s’ils s’étaient quittés pendant un long moment et qu’ils venaient de se retrouver. Le cœur de Blue s’emballa à nouveau, mais pour une autre raison que le stress, cette fois.

En enfouissant son visage dans le cou du vampire, Blue sentit très nettement l’odeur de son sang. Cette odeur avait un effet enivrant sur la jeune femme, qui ferma les yeux en se laissant envahir par celle-ci. Sans qu’elle ne s’en rende compte dans un premier temps, les traits de la jolie rouquine changèrent, ses crocs se montrant légèrement alors que son visage était toujours dissimulé dans le cou du vampire. Même si Damon n’était pas humain, son sang attirait Blue, qui posa ses lèvres sur la peau de l’aîné des Salvatore, se laissant hypnotiser par l'odeur qu'il dégageait. Elle sortit soudain de sa ‘transe’ en secouant légèrement la tête, faisant disparaître ses traits vampiriques. La jeune femme releva la tête en arborant un sourire gêné.

- J’ai faim...

Blue imaginait que tout cela était normal. Un vampire en transition devait forcément être attiré par le sang, qu’il soit humain ou non. Et puis, de toute façon, elle savait que même en étant humaine elle avait toujours eu une certaine attirance pour le liquide rouge qui coulait dans les veines de Damon. En tout cas, c’était le seul sang qu’elle avait accepté de boire. Le goût ne l’avait jamais dérangée, contrairement au dégoût que la saveur habituelle du sang lui avait toujours inspiré. Au contraire, elle avait même très vite appris à apprécier le sang du vampire. Comme quoi, elle n’avait même pas eu besoin d’attendre de devenir un vampire pour boire du sang. Au moins, se nourrir de ce liquide ne lui semblerait pas étrange, ce qui faciliterait les choses.

_________________


    you were made for me, you're my ecstasy.
    i was born to love you with every single beat of my heart, to take care of you every single day of my life. i wanna love you, i love every little thing about you. i'm caught in a dream and my dreams come true. it's so hard to believe this is happening to me. an amazing feeling coming through.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
∞ messages : 4515 ∞ à mystic falls depuis : 23/04/2010
∞ localisation : Avec sa Blue d'amour

MessageSujet: Re: L'heure est arrivée, l'immortalité nous tend les bras [Pv Blue]   Sam 26 Oct - 21:07

Faire de Blue un vampire, Damon s’y était longuement préparé psychologiquement depuis le moment où il avait lui avait dit qu’il la transformerait à ses vingt ans. Cependant, aucune préparation n’évitait la crainte. Même si le vampire était sur de lui dans le sens où il savait qu’aucune transformation n’avait raté, il n’avait pas pu s’empêcher de douter. Après tout, c’était toujours quand on s’y attendait le moins que quelque chose ne fonctionnait pas. Si l’aîné des Salvatore avait été malchanceux, la jolie rouquine ne se serait jamais réveillée et il aurait tout perdu avec elle. Certes, il y aurait eu Kathleen, mais sans la jeune femme les choses auraient été différentes. Il avait fondé une famille avec elle, aurait-ce été possible de continuer à en fonder une sans elle ? Damon en doutait. Mais il aurait continué à s’occuper et à protéger leur fille malgré tout. Il n’était pas bête au point de laisser tomber cette petite orpheline qu’ils avaient recueillie.

Enfin toutes ces questions ne se posaient pas car Blue s’était réveillée et était actuellement en pleine transition. Le vampire se sentait rassuré et ‘vivait’ à nouveau. Il avait serré la jolie rouquine dans ses bras quand elle s’y était réfugiée. Contrairement à sa propre transformation en vampire, Damon ne la laisserait pas se débrouiller seul. Certes, il n’avait pas été aussi prévenant avec les autres vampires qu’il avait transformé, mais la jeune femme était l’amour de sa vie, donc les choses ne pouvaient qu’être différentes pour elle. Elle avait le droit à tous les traitements de faveurs possibles et inimaginables. Il savait qu’elle se sentait perdue et surtout extrêmement perturbée par tous ces sons nouveaux qui se faisaient entendre. Il tenta de la rassurer en lui assurant qu’elle finirait par s’habituer à tous ces bruits qu’elle entendrait et à ne plus vraiment y prêter attention. A la fin, seuls les bruits suspects faisaient échos dans les oreilles des vampires et cela ne serait pas différent pour la demoiselle après quelques temps passés.

Il trouvait débile le fait d’avoir eu peur de la perdre, mais il n’avait pas pu s’empêcher de lui confier cette crainte qui l’avait habité pendant quelques instants à force de voir les minutes s’écouler et surtout à force de regarder son corps sans vie. Damon n’avait eu aucune honte de lui confier cette crainte car il savait que la jolie rouquine aurait ressenti la même chose que lui si elle avait été à sa place. Tous les deux, ils se comprenaient, même s’ils étaient deux êtres totalement différents. Ils avaient également la même façon de s’aimer donc cela ne semblerait pas bizarre pour la jeune femme. Un sourire se dessina sur les lèvres du vampire quand elle lui répondit que jamais elle ne le quitterait. Ca, il le savait même plus que bien. Elle n’avait pas besoin de le lui dire pour qu’il en soit aussi sur. S’il n’avait pas été certain de ça, ce soir, Blue serait encore une simple humaine dont chaque seconde l’aurait rapproché un peu plus de la mort.

« Tant mieux parce que je ne te laisserai jamais partir. »


Il déposa un baiser sur le bout de son nez avant qu’elle ne vienne à nouveau se serrer contre lui. Il lui rendit son étreinte, tout comme précédemment. Bientôt, ils seraient pareils et feraient parti du même monde, même si actuellement, la jolie rouquine avait les pieds en pleins dedans et quelque part, c’était de la faute de Damon car il lui avait confirmé l’existence des vampires et des autres créatures surnaturelles en faisant d’elle son humaine. Le regrettait-il ? Bien sur que non ! Jamais il ne pourrait regretter cela car finalement, c’était sans aucun doute la meilleure chose qui avait pu lui arriver. Depuis que la jeune femme était entrée dans sa vie, l’aîné des Salvatore avait changé. Non pas totalement car c’était impossible de changer du tout au tout, mais il était nettement plus calme et plus posé. Après, Damon Salvatore restait Damon Salvatore et ce à tout jamais, mais il y avait quand même certaines choses qui s’étaient modifiés et il ne pouvait pas les nier.

Quand Blue enfouit son visage dans le coup du vampire, comme elle avait eu l’habitude de le faire, il remarqua un changement en elle. Sauf que cette fois-ci, ce n’était pas leur lien qui était à l’œuvre. Ce dernier avait malheureusement disparu et le manque qu’il créait était assez difficile à ignorer. Ce changement chez la jolie rouquine, se fut son instinct de vampire qui le détecta. Il eut cette désagréable impression d’être devenu une proie et il détestait ça. Sauf que le ‘danger’ venait de la jolie rouquine dont le côté vampire commençait à ressortir. L’aîné des Salvatore se rappela alors que Blue avait vingt-quatre heures pour devenir un vrai vampire. Techniquement, il y avait ‘le temps’, mais mieux valait faire cela le plus rapidement possible et surtout pendant qu’il faisait encore nuit pour ne pas attirer les regards indiscrets qui pourraient se promener en forêt. Tout vampire averti savait qu’il valait mieux chasser pendant qu’il faisait nuit.

Un léger frisson, pas de plaisir cette fois, parcouru le corps de l’aîné des Salvatore quand Blue posa ses lèvres sur la peau de son cou. Il savait exactement ce qu’elle ressentait et il ne la blâmait pas pour cela. Tant qu’elle n’aura pas acquis une certaine ‘maturité’, elle serait sensible à ses pulsions vampiriques. Mais encore une fois, Damon serait là pour elle et pour lui faire entendre raison si jamais elle venait à débloquer. Cependant, il était persuadé qu’elle ferait un très bon vampire. Jusqu’à présent, la jolie rouquine avait toujours été très stable dans sa tête alors il n’y avait absolument aucune raison que quelque chose débloque maintenant. Si le vampire avait été n’importe qui, il aura sans aucun doute eu un mouvement de recule pour éviter une quelconque morsure, mais il ne bougea pas. Déjà parce que ça ne serait pas la première fois qu’il se ferait mordre et ensuite, il n’avait pas spécialement envie d’exciter le côté chasseur qui venait de naître en Blue et qui ne demandait qu’à s’exprimer.

Il eut raison de lui faire confiance car elle retrouva assez rapidement ses esprits et se détacha de lui pour lui offrir un sourire désolé. Celui qui naquit sur les lèvres de Damon ne fut qu’amusé. Honnêtement, se faire mordre par Blue, ce n’était pas du tout ce qui l’effrayait le plus. Et puis, ce n’était pas du sien qu’elle avait besoin pour devenir un vrai vampire. Il n’y avait que le sang d’un humain qui achèverait la transition. Aussi, elle serait obligée de passer par-là, même si elle s’était juré de faire amie-ami avec les écureuils de la forêt, comme Stefan. Il déposa un nouveau baiser, mais cette fois-ci, sur son front. Ca ne servait à rien de retarder encore plus la transition. Et puis, l’aîné des Salvatore avait aussi quelques petits trucs à lui apprendre. Rien de bien présomptueux. Simplement les bases de survie. Le reste, Blue l’apprendrait par elle-même et au fur et à mesure car c’était impossible d’être confronté à tout en une seule nuit.

« Alors allons dîner »
répondit-il en se levant puis en lui tendant la main.

Il attendit qu’elle y pose sa main avant de l’entrainer doucement vers la porte de chambre. De nouvelles sensations se montreraient, à n’en pas douter et pour éviter un quelconque malaise ou vertige à ce corps qui n’avait pas encore l’habitude, Damon préférait y aller tranquillement. Rapidement, ils arrivèrent au rez-de-chaussée, mais ils ne s’y attardèrent pas. Il entraina la jolie rouquine vers la porte du jardin et referma la porte derrière eux. Le moment était venu pour la première leçon. La main de Blue toujours dans la sienne, il fit passer la jeune femme juste devant lui et posa son menton sur son épaule.

« Très bien, écoute attentivement. Ferme les yeux et écoute tout ce qu’il se passe autour de toi et repère le battement de cœur que ton instinct choisira. Tu dois simplement écouter, le reste se fera tout seul. »

Tout en lui donnant ses instructions, il caressa machinalement un de ses bras, lentement, ce geste ayant pour principal but de la rassurer et de l’encourager.

_________________

Damon & Blue
I'M BETTER FOR YOU


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Blueberry N. Marsters
    Miss Rouquine
∞ messages : 11554 ∞ à mystic falls depuis : 25/04/2011 ∞ emploi / loisirs : étudiante
∞ localisation : dans ses bras

MessageSujet: Re: L'heure est arrivée, l'immortalité nous tend les bras [Pv Blue]   Mar 3 Mar - 16:55

Blue avait du mal à y croire. Elle était enfin devenue un vampire, comme elle l'avait toujours voulu. Ce souhait remontait bien plus loin que le jour de sa rencontre avec Damon, puisqu'elle chérissait déjà le monde surnaturel alors qu'elle n'était qu'une enfant. Mais ce qui avait de l'importance pour la jolie rouquine en ce jour, c'était qu'elle était devenue un vampire pour une bien meilleure raison que celle qu'elle avait originellement adoptée. Au lieu de rejoindre le clan des vampires par simple envie, la jeune femme l'avait fait pour ne jamais plus quitter une personne. Et cette personne occupait désormais une place à part entière dans le cœur de Blue, puisqu'elle n'était autre que son âme sœur. La jolie rouquine rayonnait de bonheur.

Toutefois la faim vint en quelque sorte briser ce moment de paix pour lui rappeler que sa transformation n'était pas encore tout à fait terminée. En effet, avant de devenir un vampire pour de bon, elle devait se nourrir de sang humain. Sans quoi, elle mourrait quelques heures plus tard. Et il était hors de question qu'une telle chose arrive alors qu'ils étaient si près du but. Blue prit quelques secondes pour reprendre ses esprits avant de déposer sa main dans celle que Damon lui tendait. Elle le suivit hors de la chambre, descendant les escaliers pour se rendre à l'extérieur de la petite maisonnette du quartier est, qu'elle occupait maintenant depuis quelques années. Une fois dans le jardin, elle s'arrêta et écouta attentivement.

Outre la voix de l'aîné des Salvatore, Blue entendait un nombre incalculable de sons. Elle distingua le bruit d'un oiseau en train de faire son nid, celui d'une voiture qui circulait sur une route située à des dizaines de mètres du quartier, ainsi que deux enfants en train de jouer au ballon dans une rue adjacente. Et elle était certaine qu'elle aurait pu en entendre bien d'autres en se concentrant. C'était d'ailleurs ce que Damon venait de lui demander. Il fallait qu'elle choisisse un battement de cœur, celui de la proie sur laquelle elle allait jeter son dévolu avant de se nourrir de son sang pour achever la transformation. A cette pensée, les battements de cœur de Blue s'affolèrent.

- Je ne veux pas la tuer.

"Elle", c'était la personne que son instinct choisirait. Blue ignorait ce qui allait lui arriver une fois qu'elle entendrait le battement de cœur de cette pauvre victime. Pire encore, une fois qu'elle s'en approcherait et que l'odeur de son sang serait la seule chose sur laquelle elle serait capable de porter son attention. Allait-elle pouvoir s'arrêter à temps? Etait-elle forcée de mettre fin aux jours de cette personne pour achever sa transformation? Les questions se multipliaient dans l'esprit de Blue, et la peur de l'inconnu refaisait surface. L'angoisse était déjà un sentiment désagréablement vécu par la jolie rouquine alors qu'elle n'était qu'une humaine, mais c'était bien pire maintenant qu'elle ressentait tout d'une manière beaucoup plus forte.

Elle ferma à nouveau les yeux dans l'espoir de réussir à contrôler ce nouveau flot d'émotions, et se concentra sur la main de Damon, qui glissait toujours lentement sur son bras. Damon ne la laisserait jamais tuer un humain s'il savait qu'elle serait incapable de se le pardonner. Il fallait qu'elle lui fasse confiance, et qu'elle se concentre pour capter un battement de cœur autre que le leur. Quelques minutes de silence s'écoulèrent, avant que Blue ne rouvre les yeux, comme hypnotisée par un son résonnant faiblement dans ses tympans. L'humain devait être dans les alentours de la forêt. Il était seul. C'était parfait. La jolie rouquine, malgré elle, raisonnait à présent comme un prédateur.

- Je l'ai trouvée.

Elle avait maintenant trouvé sa proie. Sans qu'elle n'ait le choix, son instinct lui hurla de s'approcher de ce battement de cœur. Blue quitta le jardin à vitesse vampirique, sentant le volume des pulsations cardiaques de sa victime résonner de plus en plus fort à mesure qu'elle se rapprochait du randonneur.

_________________


    you were made for me, you're my ecstasy.
    i was born to love you with every single beat of my heart, to take care of you every single day of my life. i wanna love you, i love every little thing about you. i'm caught in a dream and my dreams come true. it's so hard to believe this is happening to me. an amazing feeling coming through.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
∞ messages : 4515 ∞ à mystic falls depuis : 23/04/2010
∞ localisation : Avec sa Blue d'amour

MessageSujet: Re: L'heure est arrivée, l'immortalité nous tend les bras [Pv Blue]   Ven 27 Mar - 19:22

Créer un vampire, en soit, ce n’était pas bien compliqué. Le plus difficile, c’était l’après : l’apprentissage. Les jeunes vampires avaient tendance à devenir fou quand on les laissait livrer à eux-mêmes. Comment est-ce que Damon et Stefan avaient fait pour ne pas perdre la boule en se retrouvant seuls après la « mort » de Katherine ? Il l’ignorait. Ils avaient fait de sérieux dégâts pendant leur jeunesse vampirique, mais hormis ça, ils étaient toujours eux-mêmes. Leur cas ne devait pas être courant étant donné le nombre de bébés vampires qui avaient trouvé la mort quelques mois à peine après leur création. Du coup, Damon était assez content de son sort. Bon, il était devenu détraqué, ça là-dessus, il ne pourrait jamais dire le contraire, mais il avait toujours été beaucoup plus intelligent que ses adversaires. Ce qui faisait sa longévité. Pour ce qui était de la création, l’aîné des Salvatore ne l’avait jamais beaucoup pratiqué. Il avait eu Vicki en guise de bébé vampire, mais cette fille n’en avait jamais fait qu’à sa tête, du coup, ça s’était avéré difficile d’obtenir quelque chose de sa part.

Avec Blue, les choses ne seraient pas pareilles. Il savait à l’avance qu’elle ferait le nécessaire pour se contrôler et devenir un vampire « normal ». Le seul hic, c’était qu’il faudrait qu’elle passe par le sang humain. La jeune femme avait pris la décision d’être comme Stefan, végétarienne, mais pour devenir un vampire à part entière, il fallait s’abreuver à la gorge d’un humain. C’était sans aucun doute ce qui rebutait le plus la jolie rouquine, mais c’était nécessaire si elle ne voulait pas mourir. Le temps que Blue s’était trouvé en transition, l’aîné des deux frères avait stressé car l’espace de quelques instants, il avait craint que cela ne fonctionne pas. Ce qui était assez illogique étant donné que tout avait été fait correctement. Mais jusqu’à ce qu’il sente la vie reprendre le dessus chez la demoiselle, il avait été pris d’un doute, d’un moment de stresse. Très brièvement, ils purent savourer leur retrouvaille, mais la faim avait reprit le dessus chez Blue qui devait se nourrir. Le virus vampire obligeait les gens à procéder à la transformation définitive. Mais certains résistaient assez pour se laisser mourir.

Après qu’elle lui eut saisie la main, Damon l’entraîna à sa suite vers le jardin. La pension aurait été un meilleur choix étant donné l’accès qu’elle possédait vers la forêt, mais Blue avait souhaité faire ça dans sa maison. Se retrouver à l’extérieur pouvait être perturbant étant donné le nombre de sons qui envahissaient l’espace. A force de pratiquer, on en venait à se concentrer sur un seul et unique son, sans se préoccuper du reste. Mais chaque chose en son temps. L’aîné des Salvatore ne voulait pas brusquer la demoiselle. Déjà commencer par l’essentiel : la transformation. Le reste se ferait ensuite au cours de l’apprentissage. Il lui demanda de se concentrer au maximum pour trouver sa proie. L’instinct de chasse était naturel au vampire, il savait qu’elle n’aurait pas de mal à trouver une proie. Mais il fallait qu’elle se concentrer uniquement là-dessus. Il caressa légèrement le dos de sa main avec son pouce quand elle exprima son désir de ne pas tuer la personne choisi.

- On fera tout pour que ça n’arrive pas, répondit-il.

Damon n’avait pas spécialement de scrupule à tuer quelqu’un. Il n’était plus à une personne près, après tout. Mais Blue, qui n’avait jamais tué quelqu’un… Ca pouvait se comprendre. Peut-être que dans sa vie, un jour, elle serait menée à tuer quelqu’un, mais pour ce qui était de cette personne, l’aîné des Salvatore lui promettait d’essayer de l’en empêcher. Le vampire l’observa et vit toute une foule d’expression de dessiner sur son visage. Le cerveau de Blue était en marche. Néanmoins, Damon resta silencieux, continuant de la regarder. Il attendait patiemment qu’elle fasse ce qu’il lui avait demandé. Il la vit fermer les yeux puis se concentrer sur ce qu’il lui avait demandé. Trouver une proie n’était pas bien compliqué. C’était l’instinct qui choisissait. Le choix de proie était différent selon le vampire, du coup, Damon n’aurait qu’à suivre la jolie rouquine dans sa course. Quelques minutes s’écoulèrent jusqu’à ce que la jeune femme rouvre les yeux pour déclarer avoir trouvé la dite personne qui ferait son bonheur.

L’aîné des Salvatore n’eut le temps d’émettre qu’un simple hochement de tête avant que Blue ne disparaisse de son champ de vision. Grâce à son odeur, Damon put la suivre assez aisément dans la forêt. Etant plus vieux qu’elle, le vampire n’eut pas de mal à la rattraper et à l’attraper par le bras pour lui faire freiner sa course. Ils étaient à moins de dix mètres de distance. Il tourna la jeune femme vers lui et d’une caresse légère, il désigna un endroit sur son cou.

- Il te faudra mordre ici, si tu souhaites faire les choses proprement, annonça-t-il. Bois et ne t’occupes pas de te freiner, je m’en chargerai pour toi.

_________________

Damon & Blue
I'M BETTER FOR YOU


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Blueberry N. Marsters
    Miss Rouquine
∞ messages : 11554 ∞ à mystic falls depuis : 25/04/2011 ∞ emploi / loisirs : étudiante
∞ localisation : dans ses bras

MessageSujet: Re: L'heure est arrivée, l'immortalité nous tend les bras [Pv Blue]   Dim 5 Juin - 14:41

Blue ne pensait maintenant plus qu’à une seule chose : se nourrir. Les battements de cœur du randonneur résonnaient de plus en plus fort dans l’esprit de la jolie rouquine, rendant ce son presque assourdissant… et en même temps extrêmement hypnotisant. Toute son attention était focalisée sur la soif de sang qui la tiraillait de plus en plus à mesure qu’elle s’approchait de sa victime. Encore quelques mètres, et elle n’aurait plus qu’à se jeter sur ce pauvre randonneur et planter ses crocs dans sa jugulaire. Quel goût allait bien pouvoir avoir ce précieux liquide rouge ? Cela, elle l’ignorait, mais il ne lui en faudrait plus pour très longtemps avant de le savoir. L’inconnu était en effet à présent dans son champ de vision. Elle s’apprêta à bondir vers lui lorsque, fort heureusement, elle sentit une force surhumaine la stopper net dans sa course en la saisissant par le bras. Son premier instinct aurait été de lutter contre cette force si le contact de cette paume contre sa peau ne lui avait pas été aussi familier.

Si elle n’avait pas reconnu Damon, elle n’aurait pas hésité à attaquer. L’esprit de Blue était devenu, le temps d’une course, celui d’un vulgaire prédateur. Elle savait pourtant à quoi s’attendre grâce à toutes les années qu’elle avait consacrées à ses recherches sur les créatures surnaturelles, mais rien de tout cela ne l’avait aujourd’hui aidée à résister aux pulsions de son statut de jeune vampire. C’était plus fort qu’elle, même si sa volonté de ne pas tuer était immense. La faim la tiraillait, et plus rien à part elle ne donnait l’impression d’avoir de l’importance à ses yeux. Et pourtant, le simple contact de la main de Damon sur son bras avait suffi à la ramener à elle. Même si leur lien psychique avait disparu depuis la récente transformation de Blue, il restait quelque chose d’indescriptible, de surpuissant entre l’aîné des frères Salvatore et la jolie rouquine. Blue poussa un soupir de soulagement. Il s’en était fallu de peu.

Elle savait qu’elle n’avait besoin de rien dire. Damon savait parfaitement ce qu’il se passait dans l’esprit de Blue. Même s’il n’entendait plus ses pensées, il avait lui aussi vécu ces sensations et ces émotions pour la première fois. Et elle était certaine qu’il s’en souvenait parfaitement, même si cela faisait de nombreuses dizaines d’années que cela était arrivé. La jeune femme posa sa main sur celle de Damon, retenant toujours son bras, le remerciant ainsi de l’avoir stoppée dans cette course folle. Elle plongea son regard dans le sien lorsqu’il la tourna vers lui, le bleu si pur de ses yeux étant en ce moment la seule chose qui permettait au son des battements du cœur du randonneur de se faire un peu plus silencieux. Blue tâcha donc de se concentrer sur le regard de Damon, tout en écoutant ce qu’il venait de lui dire au sujet de l’endroit où elle devrait mordre l’homme qui s’était à présent éloigné de quelques mètres de l’endroit où les deux vampires avaient stoppé leur course.

- Et si jamais je te blessais ?

Après tout, si Damon tentait de stopper Blue en plein repas, elle ignorait comment elle allait bien pouvoir réagir. Ce serait comme retirer une gamelle à un chien qui mourrait de faim. Même si le contact de la main de Damon avait suffi à stopper sa course, elle ne savait pas ce qu’il arriverait s’il tentait la même chose pendant qu’elle était en train de se nourrir. Et si son instinct lui dictait de blesser Damon pour l’empêcher de stopper son repas ? Elle ne se le pardonnerait jamais. Blue savait que les vampires plus âgés avaient une force beaucoup plus importante que les vampires récemment transformés, mais ce calcul n’était plus si exact lorsqu’il était appliqué à ce genre de situation. La faim primait sur tout, et la rage pouvait donner une force encore plus intense au vampire qu’on dérangeait lorsqu’il était en train de se nourrir. Mais la jolie rouquine n’avait d’autre choix que de boire du sang, si elle voulait achever sa transformation.

D’ailleurs, les battements de cœur du randonneur étant en train de s’éloigner, une sorte de colère précoce commençait à prendre possession de l’esprit de Blue. Il était hors de question qu’elle laisse sa victime s’échapper. Même s’il ne s’éloignait pas très vite, il ne fallait pas qu’elle perde trop de temps. Le pauvre ne s’imaginait pas un seul instant de ce qu’il allait subir, les deux vampires ayant été très silencieux lors de leur approche. La jeune femme avait à nouveau son attention focalisée sur ce randonneur, qui sifflotait innocemment en se baladant dans la forêt. Le visage de Blue commença lentement à se couvrir de fins traits noirs, pendant que ses crocs faisaient leur apparition. La jolie rouquine, se libérant de l’emprise de la main de Damon, fit volte-face et entama à nouveau sa course pour quelques dizaines de mètres. En à peine quelques secondes, elle se retrouva face à l’inconnu, qui la regarda d’un air d’abord hébété puis effrayé. Il n’eut pas le temps de comprendre ce qu’il lui arrivait que deux crocs transpercèrent l’endroit précis que Damon avait indiqué à Blue quelques secondes plus tôt.

La sensation du sang encore chaud inondant la bouche de Blue était indescriptible. C’était un mélange de soulagement et de délectation. La jeune femme n’avait même pas entendu le cri de douleur de sa victime lors de sa morsure, tellement sa concentration était focalisée sur sa satisfaction personnelle. Son sang avait un goût légèrement sucré, ou en tout cas c’était l’impression qu’avait la jolie rouquine. Une chose était sûre, elle ne se lassait pas de ce précieux liquide, malgré le fait que le nombre de gorgées prises commençait à devenir conséquent. D’ailleurs, elle sentait le poids de sa victime augmenter, à mesure que celle-ci perdait de sa force vitale. Qu’importe, elle n’avait aucune envie d’arrêter. Son sang était tout bonnement délicieux, et il lui en fallait plus. Toujours plus.

_________________


    you were made for me, you're my ecstasy.
    i was born to love you with every single beat of my heart, to take care of you every single day of my life. i wanna love you, i love every little thing about you. i'm caught in a dream and my dreams come true. it's so hard to believe this is happening to me. an amazing feeling coming through.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
∞ messages : 4515 ∞ à mystic falls depuis : 23/04/2010
∞ localisation : Avec sa Blue d'amour

MessageSujet: Re: L'heure est arrivée, l'immortalité nous tend les bras [Pv Blue]   Mar 7 Juin - 20:50

Par ses paroles, Damon fit en sorte que Blue se concentre sur sa proie. C’était assez simple de chasser, que ce soit un être humain ou un animal. Il fallait simplement se concentrer sur les battements du cœur le plus proche et surtout le plus opportun. Un cœur qui battait dans une maison n’était pas intéressant mais celui d’un randonneur isolé, ça l’était un peu plus. Il ne fut pas spécialement surpris quand la jeune femme rouvrit les yeux et déclara qu’elle l’avait trouvé avant de disparaître brusquement. Il était fort probable que son instinct vampirique ait pris le dessus. C’était ce qui arrivait souvent avec les jeunes vampires qui n’avaient pas encore la capacité de se maîtriser à cent pour cent.

Grâce à son odeur, Damon n’eut absolument aucun mal à la retrouver et à la suivre. L’expérience faisant son effet, il n’eut absolument aucun mal à la rattraper. Il saisit son bras et la freina. Ils étaient à moins de dix mètres de la proie. Il savait pertinemment qu’il prenait un risque en faisant cela parce qu’un vampire qui avait réellement faim pouvait être incontrôlable et l’estomac de Blue était vide. Heureusement pour lui, la nouvelle vampire l’avait reconnu et n’avait rien tenté contre lui. Elle aurait pu tenter de le repousser ou de l’attaquer mais elle s’était surement freinée en voyant que c’était lui. Enfin, peu importait. Progressivement, le regard de Blue sembla revenir à la réalité. La main de Damon fut recouverte par celle de Blue qui lui signifia ainsi qu’elle lui était reconnaissante d’avoir agi avant qu’elle ne fasse une bêtise qu’elle regretterait.

Avant que Blue ne se jette sur sa proie sans savoir quoi faire, l’aîné des Salvatore prit le temps de lui expliquer là où il fallait mordre pour faire les choses proprement. Il précisa qu’elle n’avait pas à se préoccuper du moment où elle devrait s’arrêter parce qu’il s’en occuperait. Ce serait lui qui mettrait fin au « massacre ». Blue avait été très précise quand elle avait déclaré ne pas vouloir se nourrir de sang humain, ni devoir en tuer un. Sauf que pour pouvoir achever sa transition, elle était obligée de boire du sang humain. Or, il n’était pas précisé qu’il fallait tuer l’humain pour devenir un vampire. Il fallait juste boire du sang. C’était la seule concession qu’elle ferait et il lui avait promis qu’elle l’arrêterait avant.

Un léger rire s’échappa des lèvres de Damon quand elle fit par du fait qu’elle pourrait le blesser. Oui, il y avait un risque, mais honnêtement, est-ce que c’était ça qui freinerait l’aîné des Salvatore ? Non, bien évidemment. Il replaça une mèche de ses cheveux roux derrière son oreille et répondit :

« Oh ne t’en fais donc pas pour moi, je doute d’avoir des cicatrices, t’inquiètes pas. »

La réaction de Blue quand il l’inciterait à lâcher sa proie ne l’inquiétait pas plus que ça parce qu’il savait très bien qu’il y arriverait quoi qu’il arrive. Après tout, il était plus âgé qu’elle donc par conséquent, il avait plus de force. Ce n’était pas un bébé vampire qui allait lui faire la peau. Ce serait quand même triste.

« Rappelles toi que celui qui aura ma peau n’est pas encore né. »

Il lui fit un petit clin d’œil avant de se rendre compte que la proie que Blue avait choisie était entrain de s’éloigner. Il n’était d’ailleurs pas le seul à avoir remarqué que le randonneur était entrain de partir. Les battements de cœur de ce dernier s’éloignaient et c’était uniquement ainsi que le vampire s’était rendu compte que le randonneur était entrain de partir. Par son ancienneté, Damon avait repéré les choses avant Blue, mais quand elle comprit que la nourriture était entrain de se carapater, elle partit à sa poursuite. Il eut à peine le temps de voir son visage se transformer qu’elle disparut. Elle venait d’entamer sa course pour franchir les quelques mètres qui la séparait de sa réserve de sang.

Damon la laissa faire. Il prit d’ailleurs son temps pour les rejoindre. Même si Blue le mordait comme une affamée, deux petits trous dans la peau ne permettaient pas de boire l’intégralité du sang présent dans un corps. Il s’adossa contre un arbre et admira le spectacle. Il prêta attention aux battements de cœur du randonneur qui avait été surpris. D’ailleurs, Blue s’y prenait comme une professionnelle pour sa première fois parce que l’homme n’avait pas eu le temps d’émettre le moindre son quand elle lui avait sauté dessus. Elle pourrait devenir une excellente chasseuse si elle n’avait pas cette morale qui la dictait et qui lui imposait un régime végétarien. Damon n’aurait plus qu’à l’envoyer à la chasse avec Stefan. C’était quand même triste. Enfin…

Les battements de cœur commençaient à s’affaiblir de plus en plus au fur et à mesure que Blue buvait son sang. Il allait falloir que Damon commence à les séparer si le randonneur voulait avoir une chance de survivre. Il allait être chao un petit moment le pauvre gars. Il se décolla de l’arbre et se dirigea vers Blue qui continuait d’avaler à grandes lampées – si on pouvait dire ça de cette façon.

« Blue, il est temps de le lâcher » fit-il en posant une main sur son épaule.

Il ne s’attendait pas vraiment à ce qu’elle lâche sa proie aussi facilement. Doucement, il essaya de la séparer de l’homme dont les battements de cœur commençaient à s’amenuiser.

_________________

Damon & Blue
I'M BETTER FOR YOU


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Blueberry N. Marsters
    Miss Rouquine
∞ messages : 11554 ∞ à mystic falls depuis : 25/04/2011 ∞ emploi / loisirs : étudiante
∞ localisation : dans ses bras

MessageSujet: Re: L'heure est arrivée, l'immortalité nous tend les bras [Pv Blue]   Dim 31 Juil - 19:42

Pendant qu’elle absorbait le sang de sa victime, le reste du monde s’effaça pour Blue. Ne restait plus que le goût presque hypnotisant du précieux liquide rouge descendant le long de sa gorge, et la sensation de satisfaction qui en découlait. Dans un instant comme celui-ci, la connexion mentale que partageaient Damon et Blue avant la transformation de la jolie rouquine aurait pu s’avérer très utile, afin de stopper la jeune femme dans son élan meurtrier. Malheureusement, le fait d’être devenue elle aussi un vampire avait coupé court à cette connexion si précieuse. Tout aurait pu sembler si vide si tous ces sons n’avaient pas résonnés dans l’esprit de la jeune femme depuis qu’elle s’était éveillée après avoir bu le sang de l’ainé des Salvatore. Si elle focalisait sa concentration sur sa victime, elle pouvait entendre son cœur comme s’il battait à son oreille. D’ailleurs, les battements de celui-ci étaient de moins en moins nombreux.

Soudain, un son perturba ce joli équilibre qui s’était créé dans l’esprit de la jeune femme. Il s’agissait de brindilles qui se brisaient sous les pas de quelqu’un. Sans toutefois stopper de se nourrir, Blue ouvrit les yeux et jeta un regard noir à la personne qui venait la déranger pendant son repas. Elle reconnut évidemment Damon, mais son esprit refusa de le voir comme elle le voyait habituellement. La jolie rouquine ne voyait, en cet instant, plus sa moitié en Damon, mais bien un risque de devoir arrêter ce qu’elle était en train de faire. Et sa faim lui hurlait qu’il était hors de question qu’elle lâche sa précieuse proie. Elle avait repéré ce randonneur, l’avait traqué, puis finalement attrapé. Ce promeneur était à elle, et il n’était pas question de le partager. Si Damon avait faim, il pourrait très bien s’attaquer à quelqu’un d’autre. Et étant donné ses années d’expérience en chasse, il ne lui faudrait que quelques minutes pour obtenir ce qu’il souhaite.

La jolie rouquine eut un léger mouvement de recul lorsque Damon posa sa main sur son épaule. Ce geste montrait sa désapprobation quant aux mots que venait de prononcer l’aîné des frères Salvatore. Le lâcher ? Pourquoi ? Elle n’en avait pas terminé avec lui. Elle n’aurait terminé qu’une fois qu’il n’aurait plus une seule goutte de liquide rouge dans le corps. Blue reprit d’ailleurs son repas de plus belle, sans lâcher le vampire du regard. Tant qu’il ne faisait aucun geste violent pour la séparer de sa proie, l’esprit de chasseuse de la jeune femme ne le voyait pas vraiment comme une menace. Le rythme cardiaque du randonneur ralentissait de plus en plus, comme s’il allait bientôt s’arrêter. Cela signifiait qu’il n’en faudrait plus pour longtemps à Blue pour terminer son repas, et être complètement rassasiée. Mais Damon semblait en avoir décidé autrement, puisqu’il tenta de détacher Blue de sa précieuse proie.

Elle commença d’abord par résister. Mais le vampire ne stoppa pas son geste. Cela sembla évident pour la jolie rouquine : connaissant la ténacité et le côté têtu de Damon, il ne s’arrêterait pas tant qu’elle n’aurait pas accepté de lâcher sa proie. Soudain, face à cette constatation plus qu’évidente, Blue eut une idée. Malgré l’effort énorme que cela lui demanda, elle retira ses crocs du cou de la victime. Pendant un instant, on put même lire dans les traits de son visage la souffrance que lui causait cette prise de décision difficile. Elle plongea à nouveau son regard dans celui de Damon, effaçant cette fois toute trace de défiance. Blue maintenait toujours le randonneur en équilibre, celui-ci ayant perdu connaissance depuis une minute ou deux. Un léger sourire en coin, à peine perceptible, vint se peindre sur le visage de Blue. Cela aurait pu passer pour de la satisfaction après ce bon repas, mais c’était plutôt ce qu’elle préparait pour le vampire qui la faisait sourire.

- Je suis désolée.

Des excuses ? Oui, c’en étaient. Mais pas pour ce qu’elle avait fait. C’était plutôt pour ce qu’elle s’apprêtait à faire à présent. Sans prévenir, et d’un geste d’une rapidité déconcertante, Blue saisit fermement le randonneur et le poussa sur Damon de toutes ses forces. Cet effet de surprise permettrait au moins de déstabiliser le vampire, et avec un peu de chance cela déclencherait une chute, ce qui le ralentirait. Blue ne se laissa même pas le temps d’observer le résultat de son lancer d’humain, et prit immédiatement la fuite à vitesse vampirique. Pendant que Damon l’avait déconcentrée, la jeune femme avait repéré un autre battement de cœur sur lequel elle était maintenant focalisée. Elle n’allait, certes, pas pouvoir terminer le randonneur ; mais qu’à cela ne tienne, se trouver une nouvelle victime au sang frais était encore une solution plus alléchante. Sans stopper sa course, la jolie rouquine se focalisa sur ce nouveau battement de cœur qui résonnait de plus en plus fort dans ses oreilles.

_________________


    you were made for me, you're my ecstasy.
    i was born to love you with every single beat of my heart, to take care of you every single day of my life. i wanna love you, i love every little thing about you. i'm caught in a dream and my dreams come true. it's so hard to believe this is happening to me. an amazing feeling coming through.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
∞ messages : 4515 ∞ à mystic falls depuis : 23/04/2010
∞ localisation : Avec sa Blue d'amour

MessageSujet: Re: L'heure est arrivée, l'immortalité nous tend les bras [Pv Blue]   Ven 2 Sep - 16:58

Lorsqu’un vampire se nourrissait pour la première fois, achevant ainsi la transition qui le menait à la transformation, il était très rare que celui-ci puisse se contrôler. À chaque fois, la victime choisie finissait par mourir vidée de son sang. C’était ce qui était arrivé pour Stefan et pour Damon quand ils étaient devenus vampires, mais c’était aussi ce qui était arrivé pour tant d’autres vampires. Mais l’aîné des Salvatore savait pertinemment que Blue ne désirait pas tuer quelqu’un et c’était pour cette raison qu’il veillait à ce que cela n’arrive pas. En théorie, une seule goutte de sang pouvait suffire à transformer définitivement un vampire, mais quand on commençait à mordre, il était très difficile de s’arrêter. Avant que Blue n’aille se jeter sur sa victime, Damon avait pris le temps de lui expliquer qu’il fallait se référer aux battements de cœur. Lorsqu’ils commenceraient à faiblir, elle devrait s’arrêter. La crainte de la jeune femme à le blesser ne put que l’amuser car il doutait de devoir craindre quelque chose. Mais au fond, il la comprenait car lui-même ne pourrait jamais lui faire de mal. Puis, elle disparut.

Cependant, Damon n’était pas naïf, il se doutait bien que même s’il lui avait dit à quel moment elle devrait s’arrêter, elle l’oublierait une fois dans l’action. Il ne mit pas spécialement longtemps à se lancer à la poursuite de la jolie rouquine afin de la retrouver. Mais on ne pouvait pas dire qu’il s’était réellement précipité car il avait un peu de temps avant que la frontière ne soit franchie. Quand il les retrouva, il s’adossa à l’arbre et attendit patiemment. Il écouta les battements de cœur du malheureux randonneur nocturne. L’aîné des Salvatore ne pouvait pas s’empêcher d’être impressionné par la façon dont elle s’y était prise pour l’attraper. Il n’avait pas émis le moindre bruit, c’était presque à croire que Blue avait fait ça toute sa vie. Un élément lui revint par la suite en mémoire ; c’était cette fascination qu’elle avait eue pour les vampires bien avant qu’elle devienne son humaine. Est-ce que ça pouvait jouer ? Il semblerait que oui. Ou alors, c’était simplement le fruit du hasard. Il n’y avait pas de vraies règles en fin de compte.

Le regard que lui lança la jolie rouquine quand elle se rendit compte qu’il était là aurait pu lui glacer le sang tellement il était noir. Cependant, Damon ne se laissa pas impressionner et resta tranquillement à sa place. Les battements de cœur de la victime commençaient à s’affaiblir de plus en plus dangereusement et Blue ne montrait aucun signe d’arrêt. Au contraire, elle continuait de se nourrir comme si elle venait de l’attraper et de planter ses crocs dans sa chair. Alors il s’avança vers elle et l’informa qu’il était temps de lâcher tout en lui posant une main sur l’épaule. Un mouvement de recul traduisit la réaction de Blue. Damon comprenait parfaitement sa réaction. C’était un mouvement qui signifiait clairement « laisse moi tranquille ». L’aîné des Salvatore détestait être dérangé également pendant son repas alors cela pouvait être un geste totalement justifié, seulement voilà, il était vraiment temps qu’elle lâche le morceau sinon, elle allait avoir des regrets pour le restant de ses jours. Blue reprit son repas là où il l’avait interrompu. Sauf que Damon ne la laissa pas faire, il continua d’insister pour qu’elle lâche sa victime.

Sa résistance était bien là mais l’aîné des Salvatore était du genre têtu. Et quelque part, c’était bien parce qu’il tenait à elle et à sa conscience qu’il insistait pour qu’elle lâche, parce que sinon il aurait laissé tomber et aurait attendu que ça se fasse tout seul. Finalement après plusieurs secondes d’insistance, elle termina par lâcher sa victime, retirant ses crocs de sa victime. Damon n’était pas aveugle, il vit combien cette décision lui coutait. Mais c’était pour son bien à elle. À aucun moment il ne se douta de ce qu’il se tramait dans sa petite tête et surtout, il n’eut aucune suspicion quand il vit un léger sourire en coin se dessiner sur le visage de Blue. Elle s’excusa. Pourquoi donc ? Il ouvrit la bouche pour lui répondre que ce n’était pas grave et surtout que le plus important, c’était qu’elle avait réussi à se détacher de l’homme qui lui servait de repas, mais il pouvait aller se faire voir avec ses belles paroles parce qu’avant qu’il ne puisse émettre le moindre son, Damon se retrouva projeté en arrière et heurta un tronc d’arbre qui lui arracha une grimace. Et dire que Blue ne voulait pas lui faire de mal, on pouvait clairement dire qu’il avait senti le choc.

Quand Damon reprit ses esprits à peine deux secondes plus tard, Blue avait à nouveau disparu. Il laissa échapper un soupire et roula des yeux. Pourquoi est-ce qu’il ne l’avait pas vu venir ? Il se lança à sa poursuite, détectant d’autres battements de cœur à son tour. Il se dirigea dans cette direction, s’assurant qu’il n’y avait pas d’autres battements afin de ne pas se tromper de direction. Mais non, il n’y avait qu’une seule autre personne de perceptible et c’était dans cette direction que Blue avait prit la fuite. Au bout de quelques minutes, il retrouva la jeune femme qui continuait de courir. Il l’intercepta et le choc fut si violent qu’ils se retrouvèrent projeté au sol. Il ne lâcha pas Blue dans sa chute, l’entrainant ainsi avec lui. Ils roulèrent sur le sol jusqu’à finalement s’arrêter. Damon s’était arrangé pour coller la jolie rouquine au sol. Il pesait un peu tout son poids sur elle mais c’était pour qu’elle ne s’échappe pas et surtout, à présent, il ferait attention à ce qu’elle ne recommence pas son petit manège.

« Blue, regarde-moi » lâcha-t-il en prenant son menton entre ses doigts afin de capter son attention. « C’est fini, la transformation est faite. »

Il fallait qu’elle reprenne ses esprits car il n’avait absolument aucune envie de devoir se battre avec elle plus longtemps.

_________________

Damon & Blue
I'M BETTER FOR YOU


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L'heure est arrivée, l'immortalité nous tend les bras [Pv Blue]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'heure est arrivée, l'immortalité nous tend les bras [Pv Blue]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hey Ho ! Hey Ho! Nous allons au boulot!
» ce que nous faisons : les sauts en image
» [Alona] Le Début de la fin... (Arrivée du Chaos)
» Et si nous fermions la frontière avec la RD ?
» Il nous a quittés.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VAMPIRE SUCK ϟ rpg the vampire diaries :: home sweet home :: quartier est :: Blueberry N. Marsters-